Dernière minute :
DÉCONFINÉMENT ET RESPONSABILITÉ DES AUTORITÉS SANITAIRES
Clément Kisaka en appelle au travail pour un Congo émergent et à tirer les leçons de la Covid-19
jeudi 28 mai 2020

Clément Kisaka Kitengye, membre du Congrès national congolais (CNC) a réagi face à la situation épidémiologique qui sévit en RDC. Plaçant les autorités sanitaires devant leur responsabilité, il en appelle à ce que les politiques prennent le taureau par les cornes pour la reprise de toutes les activités via le déconfinement et invite les populations au travail pour un Congo émergent et à tirer les leçons de la pandémie de Covid-19. C'était lors du magazine " Invité diffusé sur la chaîne Nyota TV de Lubumbashi.

Le Coronavirus ne cesse de faire parler de lui dans un sens comme dans un autre, une maladie née il y a quelques mois mais qui est devenue l'aînée de toutes les pathologies dans ce sens où elle a plus d'impact sur toutes les économies et le social des pays du monde.

"Je ne suis pas un expert dans le domaine médical mais en tant que citoyen Congolais pris tout simplement comme tel, mais je pense que jusqu'au 18 mai avec nos 61 décès, l'équipe de riposte devait aider le Gouvernement pour que les Congolais aient un esprit positif. Je pense que le danger n'est plus de mise. Le Chef de l'État au regard de tout ce qui a été déjà fait devrait prendre une mesure afin que la reprise des activités puisse être ordonnée", a-t-il souligné.

Et de poursuivre,

"Cette pandémie a donné l'impression que le monde entier est en guerre et vous n'avez qu'à voir la médiatisation qui est en train d'être faite. Pour ma part, aujourd'hui nous devons remettre les pieds sur terre parce que certains pays sont plus gravement atteints que nous. Donc pour l'instant nous devons très rapidement retourner au travail"

LA SONNETTE D'ALARME

A en croire Clément Kisaka, c'est dans des situations les plus difficiles que certains pays, des sociétés se sont développées. D'où sa sonnette d'alarme.

"Profitant de cela, certaines intelligences à travers ce coronavirus ont pu naître. Lorsque vous voyez certains chercheurs comme le docteur Jérôme Munyangi, certaines inventions çà et là au niveau des jeunes à l'instar des respirateurs, de dispositif technologique des lave-mains, œuvrent des étudiants de l'Unikin, Ista, Unilu et Bukavu. Je me dis qu'aujourd'hui avec cette difficulté, comme un seul homme sensibilisons tous les citoyens Congolais. C'est une sonnette d'alarme pour l'équipe de riposte et les experts qui sont autour du président Félix-Antoine Tshisekedi pour que les choses changent".

LA DRAMATISATION DE LA PANDÉMIE PAR L'ÉQUIPE DE RIPOSTE VUE DE MAUVAIS OEIL

"Les médias communiquent quotidiennement à travers l'équipe de riposte mais je pense que cela ne pas fait correctement. Lorsqu'il y a 61 décès (ndlr: il y a quelques jours), la situation n'est pas tellement grave. Ce que je regrette c'est que l'on puisse faire du copier-coller de ce qui se passe en Occident, aux États-Unis d'Amérique, en Chine. Nous avons nos réalités. J'ai l'impression que cette pandémie aura du mal à se propager ici en Afrique car nous avons un avantage sur le plan climatique et organique. Je n'ai pas apprécié que l'équipe de riposte ait dramatisée la situation au point qu'elle mette mal à l'aise l'autorité étatique et l'induise même en erreur".

Clément Kisaka a également remercié le Gouvernement d'avoir agi avec beaucoup de responsabilité ; il a salué l'État d'urgence sanitaire décrété au mois de mars par le président de la République en véritable père de famille et il a évoqué les leçons à tirer de cette maladie. Ainsi le membre du CNC tient mordicus que les autorités politiques aient un autre regard vis à vis des institutions publiques de santé qui sont abandonnés à leur triste sort: leurs infrastructures, leurs personnels et la prise en charge des corps médicaux.

La Covid-19 a atteint au moins 2400 personnes au pays depuis le mois de mars. On dénombre 340 guéris et on compte près de 70 décès et plus de 1500 personnes sont en bonne évolution. Seules, 7 provinces sur les 26 ont été atteintes jusqu'ici. Gloire BATOMENE
Steve Kivwata : "La mort du juge Yanyi n’a aucune incidence sur la poursuite du procès de Kamerhe"
vendredi 29 mai 2020

"La mort de Raphaël Yanyi n’a aucune incidence réelle sur la poursuite de l’instruction du procès de Vital Kamerhe et consort. C’est vrai qu’il faut (...)
lire la suite
Un syndicat de magistrats sollicite une protection spéciale des juges .
vendredi 29 mai 2020

* La famille du maître de céans dans le procès Kamerhe exige, par ailleurs, l'autopsie du défunt La disparition brutale du juge président, Raphaël (...)
lire la suite
Pascal Mukuna à la barre
vendredi 29 mai 2020

Pascal Mukuna sera à la barre ce vendredi 29 mai. Le numéro un de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) comparaît pour la première fois au Centre (...)
lire la suite
Le gouverneur UDPS condamne les actes de violences commis par sa base à Mbuji-Mayi
vendredi 29 mai 2020

Comme on le sait, mardi et mercredi dernier, la ville diamantifère de Mbuji-Mayi, capitale de la province du Kasaï Oriental, était à feu et à sang, (...)
lire la suite
AFDC-A : La Haute cour adresse une requête en inconstitutionnalité à l’Assemblée nationale
vendredi 29 mai 2020

On tend vers le dénouement de l'affaire ''dédoublement de l'AFDC-A''. On croit savoir qu'on va vers une décision définitive qui permettra de lever (...)
lire la suite
Le Haut-Uélé rassuré de recevoir bientôt la rétrocession due aux provinces
vendredi 29 mai 2020

Le Caucus des députés nationaux originaires de la province du Haut-Uele a quitté hier la Primature, totalement satisfait. Reçus ce jeudi 28 mai par (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Boycotter son propre pouvoir ?

La politique de la chaise vide ? L'UDPS est coutumier du fait. A l'échelle nationale, le parti tshisekediste en détient même le record. Que de non à ceci et que non à cela ! Que d'invitations (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting