Dernière minute :

Boycotter son propre pouvoir ?
vendredi 29 mai 2020

La politique de la chaise vide ? L'UDPS est coutumier du fait. A l'échelle nationale, le parti tshisekediste en détient même le record. Que de non à ceci et que non à cela ! Que d'invitations déclinées ! Que de rendez-vous politiques majeurs boycottés ! Telles les élections quasi générales de 2006. Premier scrutin pluraliste depuis 1965.

Résultat, toute une législature sans élus UDPS ! Y compris dans son fief kasaïen. En 2011, si le premier parti de l'Opposition sous la direction de son leader historique a participé aux élections, c'était pour pratiquer par la suite la politique du "siège vide". Une fatwa signée par Etienne Tshisekedi en personne enjoignait les élus portant la casquette appelée "munyere" à ne pas siéger dans les assemblées et organes délibérants.

Conséquence, la formation tshisekediste fait derechef l'impasse sur la deuxième législature. A part ceux des élus UDPS et alliés qui n'ont pas suivi le mot d'ordre du lider maximo.

Une longue tradition de boycotts pour quel gain ? Difficile de répondre à cette question. Les connaisseurs des arcanes de l'UDPS savent que ce parti longtemps scotché à l'opposition joue à merveille au "qui perd gagne". Ayant réussi à assimiler le pouvoir au vice et à ériger l'opposition au rang de vertu cardinale, la formation tshisekediste n'avait pas grand-peine à convaincre sa base de l'inutilité de quitter la rue pour les dorures des palais de la République et autres cabinets douillets nichés à Gombe.

Seulement, o tempora, o mores ! L'UDPS post-élections 2018 est un tout autre millésime. Le parti qui a incarné l'opposition au point d'en devenir le synonyme est à la cime du pouvoir d'Etat. Ça change tout.

Bien plus que le hardware, c'est le software qui est à renouveler. D'un logiciel contestataire, protestataire voire nihiliste, l'UDPS devrait passer au paradigme gestionnaire. Sous peine de rater sa nécessaire mue d'un parti d'opposition à une formation aux et en responsabilités.

Du parti tshisekediste, on attend en effet autre chose que le boycott de… son propre pouvoir ! Si tout au long de la très longue carrière dans l'opposition, la posture nihiliste était politiquement rentable, elle ne l'est plus maintenant qu'UDPS rime avec pouvoir.

En 2023, les Congolais ne jugeront pas le parti présidentiel à l'aune de l'art de la politique de la chaise vide ou de sa capacité à battre le pavé, mais en fonction du panier de la ménagère.

En politique plus qu'ailleurs, la légitimité d'une cause n'est pas éternelle. Le peuple brûlant facilement ce qu'il a adoré hier. Là où il y a la grandeur, la décadence n'est pas loin. José NAWEJ
Priorité des priorités : Ronsard Malonda
vendredi 10 juillet 2020

Des marches dans plusieurs villes du pays. Des processions pour plus de transparence et davantage de consensus dans la désignation du Président de (...)
lire la suite
Alliés sur papier et adversaires sur le terrain
jeudi 9 juillet 2020

S'il avait été encore en vie, Maurice Duverger aurait sans doute revisité son livre culte intitulé "Introduction à la politique". Et pour cause, le (...)
lire la suite
Marche ou l’arbre qui cache la forêt ?
mercredi 8 juillet 2020

En avant marche ! Une, deux, gauche, droite…Cette évocation ne rajeunit personne. Ca fait penser à la marche. Scolaire celle-là. Civilisée parce que (...)
lire la suite
Chronique d’une mort vivement souhaitée
mardi 7 juillet 2020

Ce n'est pas un secret d'Etat. Si secret il y a, alors c'est celui de Polichinelle. Rien que cela. Pas plus. L'état d'urgence sanitaire est à (...)
lire la suite
Vivement le " téléphone rouge " !
lundi 6 juillet 2020

Un zeste d'histoire. Durant les moments les plus chauds de la guerre froide, le Kremlin et la Maison-Blanche recouraient au " téléphone rouge " (...)
lire la suite
Une pluie de messages à la Nation
vendredi 3 juillet 2020

Question pour un champion : quel est ce pays d'Afrique où tout le monde s'adresse à la Nation à l'occasion de la Fête nationale ? La RDC. Ce n' (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting