Dernière minute :
RETOUR AU SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE EN RDC
Le Parti PDG de Modeste Mutinga appelle à une révision constitutionnelle
lundi 1er juin 2020

* Par ailleurs, considérant comme échec, les 16 mois de Fatshi au sommet de l'Etat, cette formation politique conseille au chef de l'Etat d'auditer la gestion des institutions du pays.

L'horizon 2023 approche. Et, il faudra compter avec le Parti des démocrates pour la bonne gouvernance (PDG). Cette formation politique chère au Sénateur et Rapporteur honoraire du Sénat, Modeste Mutinga Mutuishayi (2007-2016), ménage sa monture pour affronter la rude épreuve des urnes en 2023. Un tout premier congrès extraordinaire du parti, consacré à la mise en place des structures, est même prévu après la levée de l'état d'urgence décrété par le Président Félix Tshisekedi. L'annonce a été faite par le président national du parti, au cours d'une matinée politique le week-end dernier, en sa résidence au quartier Ma Campagne dans la commune de Ngaliema.

Tiirant les leçons des deux derniers processus électoraux (2011 et 2018), le parti PDG plaide vivement pour le retour à un second tour de l'élection présidentielle en RD Congo. Aussi, les démocrates réunis autour de Modeste Mutinga pour une gouvernance sans faille, appellent-ils le Parlement à entreprendre une révision constitutionnelle dans ce sens. Pas seulement.

Cette même formation politique invite l'institution parlementaire à auditer la Commission électorale nationale indépendante (CENI), avant de procéder au renouvellement de ses membres.

Quant au volet de contrôle parlementaire, le PDG aimerait que cette prérogative constitutionnelle des députés nationaux et des sénateurs, cesse d'être une simple formalité. Pour ce parti, un contrôle parlementaire, voulu rigoureux, doit déboucher sur des sanctions proportionnelles à la faute commise.

L'AUDIT DE LA GESTION DES INSTITUTIONS

C'est donc un véritable tour d'horizon de la situation générale du pays, que le parti PDG a fait au cours de sa matinée politique du week-end dernier. Y allant de son propre diagnostic, le parti note que la RD Congo est en train de s'enfoncer de plus en plus dans une crise qui ne dit pas nom. Ce, seize mois après l'avènement de l'Administration Fatshi, douze mois après la mise sur pied des institutions législatives nationales et provinciales et huit mois seulement après l'investiture du Gouvernement estampillé de coalition.

" Au lieu de résoudre les problèmes qui assaillent la RD Congo et sa population, les nouveaux dirigeants passent le clair de leur temps à des chamailleries stériles, à s'entraccuser et à se défier mutuellement. Cela, malgré l'existence de l'Accord de coalition signé entre le Front commun pour le Congo (FCC) et son partenaire Cap pour le changement (CACH) ", constate le PDG dans sa déclaration politique sanctionnant sa matinée politique.

Pour le parti de Modeste Mutinga, le fait pour des membres de deux plateformes en coalition, de s'enquiquiner constamment, de poser des actes dénotant une méfiance mutuelle, une démission subtile ou tacite devant les exigences du développement, est une preuve suffisante que le mariage FCC-CACH est construit sur un sable mouvant.

Partant de ce tableau sombre de la situation en RDC et qui, selon le parti, n'augure pas de lendemains enchanteurs, le parti PDG demande au Président de la république de procéder à l'audit de la gestion, aussi bien des animateurs des institutions que des mandataires publics. Ce, avant la nouvelle mise en place dans les entreprises du portefeuille.

Par ailleurs, ce même parti conseille au Chef de l'Etat de verrouiller toutes les voies de coulage des recettes de l'Etat pour arrêter l'hémorragie financière. Tirant la sonnette d'alarme de la propension des discours séparatistes et tribalo-ethniques de plus en plus audibles sur la place publique, le Parti des démocrates pour la bonne gouvernance invite le premier des citoyens congolais, à raviver la flamme de l'unité nationale et du patriotisme.

Au Gouvernement, le PDG exhorte de doter le pays d'un budget réaliste et mettre tout en œuvre pour améliorer le quotidien de la population dont le pouvoir d'achat se dégrade drastiquement au jour le jour.

En situation de crise, la morale et le moral étant suspendus, le parti invite l'Exécutif national à mettre à la disposition des Cours et tribunaux, des moyens conséquents et sécuriser les magistrats dans l'accomplissement de leurs tâches, afin de garantir leur indépendance. Pas tout.

Modeste Mutinga et son Pdg demandent également au Gouvernement, d'élaborer un plan de relance économique, axé sur les retombées négatives de la Covid-19. S'agissant de la cascade du procès en rapport avec le programme d'urgence des 100 premiers jours du président Félix Tshisekedi, le parti des démocrates pour la bonne gouvernance recommande que les décisions judiciaires sanctionnant lesdits jugements, soient prises dans le respect du principe sacro-saint de présomption d'innocence, d'équité et de justice.

Quant au décès inopiné du juge président du procès Vital Kamerhe et consorts, Raphaël Yanyi, le PDG recommande que toute la lumière soit faite autour de ce décès qui charrie un mystère. Grevisse KABREL
Tirs croisés sur François Beya Kasonga
vendredi 19 juin 2020

Des propos malveillants issus des milieux calculateurs, bien connus et ciblés, tentent ces derniers temps de charger abusivement et sans vergogne (...)
lire la suite
Le Député Léon Mondole salue la moisson abondante récoltée par la Commission sociale et culturelle
vendredi 19 juin 2020

La Commission sociale et culturelle de l'Assemblée nationale a récolté au cours de cette session de mars une moisson abondante. Le constat a été (...)
lire la suite
Le Marché de Kabinda sera ouvert aux marchands ce dimanche 21 avril
vendredi 19 juin 2020

C’est, en principe, ce dimanche 21 juin que le deuxième site érigé pour les commerçants du Marché central sera ouvert officiellement aux activités. Le (...)
lire la suite
Mémorandum Relatif à la restructuration de la Commission Electorale Nationale Indépendante (C.E.N.I.)
vendredi 19 juin 2020

Adressé à l'Eglise catholique, l'Eglise du Christ au Congo, l'Eglise kimbanguiste, aux Eglises de réveil, au Président national du M.L.C., au (...)
lire la suite
Voici les Vice-ministres les plus appréciés des Congolais
vendredi 19 juin 2020

Dans la hiérarchie d'un gouvernement, ils viennent protocolairement après les Ministres près-le, Ministres délégués, Ministres, Ministres d'Etat et (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi a rendu ses derniers hommages à Lugi Gizenga hier
vendredi 19 juin 2020

Le président Félix-Antoine Tshisekedi a rendu ses dernièrs hommages, hier jeudi 18 juin, à la Clinique Ngaliema, à Lugi Gizenga, Secrétaire général du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au hit - parade de l’actualité : Covid-19 et…Justice

Attention, au secours, alléluia- c'est selon-, les juges sont de retour en RDC ! La justice et ses innombrables suites rivalisent d'actualité avec la Covid-19 et ses tentacules. Pas un jour (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting