Dernière minute :
a propos de 250 MILLIONS USD dus A LA GECAMINES
« Le Procureur général près la cour d’appel de Kin Gombe érige la société KCC en caissière de l’Etat », dénonce Thomas Lokondo
lundi 1er juin 2020

Le député national Henri Thomas Lokondo salue la proposition de la Commission Environnement, Tourisme et Ressources naturelles (ETR) de l’Assemblée nationale de suspendre le titre minier de la société minière KCC jusqu’à l’exécution des engagements vis-à-vis de la Gécamines. Il accuse le Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe d’ériger cette société « en caissière de l’Etat » en l’interdisant de payer les 250 millions USD à la Gécamines. Alors que la Commission ETR a chargé la plénière de demander au ministre du Portefeuille de s’impliquer davantage pour le recouvrement de cette somme.

C’est le samedi 30 mai que la Commission Environnement, Tourisme et Ressources naturelles a présenté son rapport à la plénière de l’Assemblée nationale. Dans son rapport, elle a requis auprès de la plénière l’implication du ministre du Portefeuille en vue de recouvrer les 250 millions de dollars américains que la société minière KCC doit à la Gécamines.

KCC EN CAISSIERE DE L’ETAT »

La Commission ETR a également proposé que soit suspendu le titre minier de cette société jusqu’à ce qu’elle exécute totalement ses engagements vis-à-vis de la Gécamines.

Si le député national Henri Thomas Lokondo salue la proposition de la Commission, il critique, par contre, la décision du Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe qui, dans une lettre, a interdit à la société KCC de payer les 250 millions USD à la Gécamines.

Cette lettre, l’élu de Mbandaka la qualifie d’«anticonstitutionnelle, parce qu’elle viole l’article 176 de la Constitution qui institue la Banque centrale du Congo comme seule gardienne des fonds de l’Etat, y compris la Loi organique portant fonctionnement et organisation de la BCC. »

Pour Thomas Lokondo, «le Procureur érige KCC, sans le savoir, en caissière de l’Etat, parce que c’est l’argent de l’Etat ». Il aurait compris la démarche du Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe à demander à la société KCC de ne pas payer ce fonds à la Gécamines, mais de le loger à la BCC. «Vous ne pouvez pas dire : ne payez pas, mais gardez cet argent entre vos mains. On favorise une société privée étrangère en défaveur de l’Etat congolais», conclut le député national Henri Thomas Lokondo.

CONSACRER la PRESOMPTION DE CULPABILITE

En outre, Thomas Lokondo se réjouit de la proposition de la Commission Environnement, Tourisme et Ressources naturelles qui a suspendu le titre minier de la société KCC qu’il accuse d’être à la base du conflit entre les institutions. «Mais, j’étais d’accord avec la Commission qui propose qu’on puisse suspendre le titre minier de KCC jusqu’à l’exécution des engagements vis-à-vis de l’Etat actionnaire unique qu'est la Gécamines. Qui avait adressé une copie de sa lettre privée commerciale au Chef de l’Etat à KCC? », s’interroge-t-il.

« C’est KCC qui est à la base du dysfonctionnement du conflit entre les institutions. Il y a quelque chose qui ne marche pas. Et puis, des dirigeants de la Gécamines sont interdits d’aller à Lubumbashi depuis six mois, alors que toutes les auditions sont terminées. C’est tuer le fonctionnement optimal d’une société de la taille de la Gécamines et consacrer maintenant la présomption de culpabilité qui a remplacé la présomption d’innocence qui est constitutionnelle », a dénoncé Thomas Lokondo, concluant qu’"il y a un dysfonctionnement général de l’Etat qu’on ne peut comprendre".  Kléber KUNGU
20 ans de travaux forcés requis contre Kamerhe et Jammal
vendredi 12 juin 2020

* Le ministère public sollicite, par ailleurs, l'interdiction, pour 10 ans, après exécution de la peine, du droit de vote, d'éligibilité et celui (...)
lire la suite
L’Assemblée nationale ignore l’arrêt du Conseil d’Etat
vendredi 12 juin 2020

* L'élection du 1er vice-président maintenue ce vendredi L'Assemblée nationale décide d'exécuter son calendrier électoral. Le bureau de la Chambre (...)
lire la suite
Faustine Selengbe salue la candidature de Patricia Nseya
vendredi 12 juin 2020

Au-delà des divergences politiques, une lutte commune nous rassemble, celle de la représentativité et la participation active de la femme à la (...)
lire la suite
Kamerhe : "Ce n’est pas moi qu’on vise, c’est le Chef de l’Etat "
vendredi 12 juin 2020

* Le verdict du tribunal annoncé pour le 20 juin. " Je ne suis pas choqué. Je ne suis pas surpris. Lors que j'ai senti la brutalité, l'acharnement (...)
lire la suite
Désignation du Président de la CENI : privilégier les réformes pour éviter les élections dites "chaotiques" du passé !
vendredi 12 juin 2020

On connaît à peu près ce qui s'est passé dans le processus de désignation du nouveau Président de la CENI par les huit confessions religieuses au cours (...)
lire la suite
Fils maison et expert, Ronsard-Ernest Malonda en pole position
jeudi 11 juin 2020

* Six confessions religieuses sur les 8 qui composent la plateforme, ont jeté leur dévolu sur ce technicien rompu à la tâche. Ronsard-Ernest Malonda (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting