Dernière minute :
DÉCHÉANCE DU MINISTRE DE LA DÉFENSE
Les pétitionnaires appelés au respect de la procédure en cours dans la commission Défense et sécurité
lundi 1er juin 2020

* Cet appel est lancé par l’honorable Juvénal Munubo, porte-parole de ladite commission, qui plaide pour que l’on laisse le concerné revenir à l’Assemblée nationale le 4 juin prochain  répondre aux questions lui posées, conformément à ce qui a été décidé lors de son audition du 21 mai dernier.

Le président de la commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale Juvenal Munubo invite les députés initiateurs de la pétition contre le ministre de la Défense nationale Aimé Ngoi-Mukena à respecter les étapes, mieux la procédure en cours au sein de sa commission. Il les appelle à sursoir à leur pétition en laissant ce membre du Gouvernement revenir répondre à leurs questions en date du 4 juin prochain, conformément à ce qui a été décidé lors de sa première audition du 21 mai dernier.

Ce député national a lancé cet appel le samedi 30 mai dernier, au cours d’une interview téléphonique accordée à la rédaction du journal Forum des As. Il estime que le travail parlementaire doit se faire dans la cohérence et le respect de la procédure.

Tout en respectant la liberté de ses collègues députés, le porte-parole de la commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale affirme que ce n’est pas par populisme que le pays va résoudre les problèmes sécuritaires auxquels il est actuellement confronté.

«Les problèmes sécuritaires sont beaucoup plus complexes que l’on s’imagine. Ils ne peuvent donc pas être résolus  par populisme. Ils seront résolus après une réflexion avec ceux qui gèrent la sécurité. De cette réflexion seront dégagées les pistes de solutions concrètes et seront mis en place des mécanismes de suivi et de contrôle. C’est ce que nous faisons», a-t-il indiqué au quotidien de Limete.

Juvénal Munubo a rappelé que le ministre de la Défense Aimé Ngoi-Mukena a été récu à la commission Défense et sécurité au sujet des foyers de tension à travers le pays en date du  21 mai dernier.

Après audition, rapporte-t-il,  ce dernier a promis de revenir  répondre aux questions pertinentes lui posées par les députés nationaux  le 4 juin 2020. Et de commun accord avec les élus nationaux, cette date a été adoptée, a-t-il précisé.

"Je voudrais qu’on  laisse le ministre de la Défense nationale Aimé Ngoi-Mukena revenir répondre aux questions le 4 juin prochain conformément à ce qui a été décidé de commun accord.  Curieusement, les mêmes personnes qui initient cette pétition sont  celles qui ont pris part à cette audition et ont même  posé des questions.  Je ne sais pas pourquoi on pose des questions et, au lieu d’attendre des réponses, on initie une pétition. Ça dépasse tout entendement. La logique voudrait qu’on le laisse revenir répondre aux questions", a-t-il fait remarquer.

Juvenal Munubo a par ailleurs précisé que les démarches parallèles entreprises par certains députés nationaux à l’endroit du ministre de la Défense nationale n’engagent pas la  commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale. Il pense que pour avoir participé à  l’audition du 21 mai et même posé des questions lors de cette dernière, les élus nationaux, initiateurs de cette pétition, ont intérêt à sursoir à leur démarche et à laisser le ministre revenir le 4 juin prochain pour répondre aux questions lui adressées.

Le ministre de la Défense Aimé Ngoi-Mukena est visé par une pétition initiée par les élus du Sud-Kivu. Ces derniers qui affirment avoir déjà récolté beaucoup de signatures accusent le numéro un de la Défense nationale  de  l’inaction face à la montée de l’insécurité dans plusieurs coins de leur province. Orly-Darel Ngiambukulu
20 ans de travaux forcés requis contre Kamerhe et Jammal
vendredi 12 juin 2020

* Le ministère public sollicite, par ailleurs, l'interdiction, pour 10 ans, après exécution de la peine, du droit de vote, d'éligibilité et celui (...)
lire la suite
L’Assemblée nationale ignore l’arrêt du Conseil d’Etat
vendredi 12 juin 2020

* L'élection du 1er vice-président maintenue ce vendredi L'Assemblée nationale décide d'exécuter son calendrier électoral. Le bureau de la Chambre (...)
lire la suite
Faustine Selengbe salue la candidature de Patricia Nseya
vendredi 12 juin 2020

Au-delà des divergences politiques, une lutte commune nous rassemble, celle de la représentativité et la participation active de la femme à la (...)
lire la suite
Kamerhe : "Ce n’est pas moi qu’on vise, c’est le Chef de l’Etat "
vendredi 12 juin 2020

* Le verdict du tribunal annoncé pour le 20 juin. " Je ne suis pas choqué. Je ne suis pas surpris. Lors que j'ai senti la brutalité, l'acharnement (...)
lire la suite
Désignation du Président de la CENI : privilégier les réformes pour éviter les élections dites "chaotiques" du passé !
vendredi 12 juin 2020

On connaît à peu près ce qui s'est passé dans le processus de désignation du nouveau Président de la CENI par les huit confessions religieuses au cours (...)
lire la suite
Fils maison et expert, Ronsard-Ernest Malonda en pole position
jeudi 11 juin 2020

* Six confessions religieuses sur les 8 qui composent la plateforme, ont jeté leur dévolu sur ce technicien rompu à la tâche. Ronsard-Ernest Malonda (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting