Dernière minute :
EXAMEN D’ETAT EDITION 2020
"Tout est fin prêt", rassure un inspecteur chef de pool
mercredi 10 juin 2020

* D'ores été déjà, la balle est désormais dans le camp du Chef de l'Etat, seul à pouvoir lever la mesure de fermeture de tous les établissements scolaires prise depuis le 18 mars.

Bonne nouvelle pour les finalistes des humanités en RD Congo. " L'année scolaire 2019-2020 ne sera pas blanche. Les épreuves de l'Examen d'Etat, édition 2020, auront bel et bien lieu. Y compris le Test national de fin d'études primaires (TENAFEP). Tout est fin prêt. Nous n'attendons plus que la décision du Président de la République portant réouverture de tous les établissements scolaires, fermés depuis le 18 mars dernier ", rassure un inspecteur chef de pool, que Forum des As a joint au téléphone hier mardi 9 juin.

Par ailleurs, ce responsable de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), dément formellement l'information qui a circulé le week-end dernier dans certains milieux des Parents à Kinshasa, selon laquelle les élèves des classes montantes seront délibérés sur base de leurs pourcentages du premier semestre. "C'est totalement faux. En tout cas, nous n'avons jamais reçu aucune note circulaire de la haute hiérarchie nous instruisant dans ce sens. Pédagogiquement, une telle option ne peut être envisagée. Car, il peut arriver qu'un élève ayant mal travaillé au premier semestre, puisse bien s'appliquer au semestre suivant. Inversement aussi", explique cet expert du plus beau métier.

Selon la source, la reprise des activités scolaires en RD Congo s'effectuera en deux temps. " Dans les écoles des provinces non touchées par la pandémie de la Covid-19, la rentrée scolaire aura lieu au même moment que le retour des finalistes des humanités. Par contre, dans les entités affectées par la Covid-19, la poursuite des activités scolaires ne débutera qu'à la fin des concours des finalistes des deux cycles. Ceci nous permettra d'avoir plus de locaux pour respecter la mesure de distanciation sociale édictée par les autorités sanitaires ", explique le même inspecteur à Forum des As.

"IL N'Y AURA PAS D'ANNEE BLANCHE"

Après trois mois successifs de fermeture des écoles, des universités et des instituts supérieurs officiels et privés en RD Congo, plus d'un parent s'interroge sans cesse sur la suite de l'année scolaire et académique en cours. A la suite de l'état d'urgence décrété le 24 mars par le Chef de l'Etat, et prorogé quatre fois consécutives, de nombreux étudiants et élèves ne croient plus en la reprise des enseignements. Face au silence total des dirigeants du pays sur la question, certains parents d'élèves n'excluent pas l'éventualité d'une année scolaire ou académique blanche.

Cependant, l'interlocuteur de Forum des AS minimise toutes ces inquiétudes des parents, rassurant que l'année en cours ne sera pas perdue pour les écoliers et autres élèves congolais. " Il n'y aura pas d'année blanche. Il n'y a aucune raison de paniquer. Les parents doivent se clamer. La fermeture des écoles n'est pas le fait d'une quelconque grogne des enseignants. Il s'agit plutôt d'une situation que personne n'a vu venir, imposée par la survenance de la Covid-19. L'Unesco, organisme planétaire et tutélaire de l'Education, ne l'ignore pas ", poursuit-il.

S'appuyant sur le calendrier scolaire national qui prévoit 180 jours de classe, l'inspecteur chef de pool, précise que les trois quarts des programmes scolaires ont déjà été enseignés. Et d'expliquer: " L'ordonnance n°20/014 du 24 mars 2020 portant instauration d'un état d'urgence sanitaire en RD Congo avait été signée à quelques jours seulement du congé de Pâques. Arithmétiquement, il ne nous restait plus qu'environ trente-cinq jours de cours. Donc, un mois et quelques trois jours. Par conséquent, il est encore possible de récupérer le retard, en procédant à un réaménagement interne du calendrier scolaire. Question de l'adapter à la situation exceptionnelle actuelle pour permettre aux élèves de terminer l'année scolaire en cours ".

Parmi les pistes de solution envisagées pour sauver l'année scolaire 2019-2020 en RD Congo, l'inspecteur de l'EPST interrogé par la rédaction de Forum des As suggère l'annulation des deux mois de grandes vacances. "Dans tous les cas, les enfants se sont beaucoup reposés. Tout calcul fait, ils auront passé plus de trois mois à la maison. Pour cette raison, les deux mois de grandes vacances (juillet et aout) ne se justifient plus. Il suffit de rouvrir les écoles à partir du début de mos de juillet prochain, par exemple, pour résorber le retard et éviter que les perturbations observées pendant cette année scolaire, ne puissent impacter négativement la prochaine année scolaire 2020-2021. Nous espérons que les dirigeants politiques du pays tiendront compte de l'impératif du temps, en ordonnant la réouverture des écoles ", conclut-il. Grevisse KABREL
Gentiny Ngobila annonce pour bientôt le déconfinement de tout le pays
mercredi 10 juin 2020

Les membres du Comité multisectoriel de riposte du Covid 19 se sont réunis le mardi 9 juin à l'Immeuble du Gouvernement sous la présidence du (...)
lire la suite
Bijoux Goya salue la désignation de Patricia Nseya Mulela
mercredi 10 juin 2020

Sénatrice du Haut-Katanga, Bijoux Goya n'a pas été insensible à la désignation de la députée de son espace provincial comme candidate à la 1ère (...)
lire la suite
Delly Sesanga propose la dissolution du CNSA
mercredi 10 juin 2020

Le député national Delly Sesanga vient de suggérer l'abrogation de la loi portant organisation, institution et fonctionnement du Conseil national (...)
lire la suite
Kabund en rébellion contre Fatshi !
mercredi 10 juin 2020

Jean-Marc Kabund ne s'avoue pas vaincu. Ejecté de son fauteuil de 1er Vice-président de l'Assemblée nationale, le Président ai de l'UDPS a du mal à (...)
lire la suite
Une caravane humanitaire bientôt envoyée au Nord-Kivu, promet le Premier ministre
mercredi 10 juin 2020

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba s'attend à envoyer une caravane humanitaire au Nord-Kivu. Le chef du gouvernement en a fait part hier mardi 9 (...)
lire la suite
Le Gouvernement met le curseur sur l’agriculture, l’élevage et la pêche
mercredi 10 juin 2020

Face à la crise économique due à la pandémie de coronavirus, le Gouvernement juge opportun de se tourner vers l'agriculture, l'élevage, la pêche et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting