Dernière minute :
LUTTE CONTRE LA COVID-19 A LA PRISON MILITAIRE DE NDOLO
VPM Tunda : " Les prisonniers testés positifs sont traités de la plus belle manière"
lundi 15 juin 2020

* Pour le patron de la Justice congolaise, le traitement des dossiers relatifs au désengorgement des maisons carcérales du pays, est presque fin prêt au niveau des magistrats.

Les prisonniers testés positifs à la pandémie de Covid-19 à la prison militaire de Ndolo sont pris en charge de la plus belle manière. C'est ce qu'a affirmé le Vice-premier ministre, ministre de la Justice et Garde des sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende, au cours d'une interview accordée à la radio Top Congo, le samedi 13 juin courant.

Le patron de la Justice congolaise rassure que ces patients bénéficient de toute l'attention du chef de l'État, Félix-Antoine Tshisekedi, et du Gouvernement. "Mon attention personnelle est braquée sur les prisons au sujet de la Covid-19 pour que le pire n'y arrive pas", a-t-il indiqué.

Parlant du désengorgement des prisons, le VPM Tunda s'est voulu rassurant. Il a soutenu que le traitement des dossiers relatifs au désengorgement des maisons carcérales du pays, est presque fin prêt au niveau des magistrats.

D'après le numéro un de la Justice et Garde des Sceaux, beaucoup de prisonniers vont très prochainement bénéficier de la liberté conditionnelle et de la liberté provisoire, afin d'aérer les maisons carcérales du territoire national congolais.

LE DÉSENGORGEMENT SE FAIT DANS LE RESPECT DES LOIS

"Ce que l'opinion doit savoir, c'est que le désengorgement ne signifie pas que j'arrive en prison, accompagné de procureurs, et nous commençons à dégager les pavillons, demandant aux gens de sortir. Nous allons libérer effectivement des gens par libération conditionnelle et libération provisoire", a promis le VPM Tunda.

Il annonce que d'autres dossiers seront soumis au magistrat suprême, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, à qui il plaira de prendre la grâce présidentielle s'il le veut. Le tout, précise-t-il, dans le seul but de lutter contre le surpeuplement des prisons, en vue de les aérer.

"Dans cette même optique de désengorgement des prisons, nous pouvons prendre les prisonniers d'une maison carcérale pour les amener ailleurs. C'est ce que ça veut dire aussi le désengorgement. Ça ne signifie pas seulement la libération des prisonniers. Heureusement que ce problème de surpeuplement ne se pose plus tellement dans l'arrière-pays", a indiqué le VPM Célestin Tunda Ya Kasende.

SEULS LES AUTEURS DES INFRACTIONS BENINES SONT CONCERNÉS

Pour le patron de la Justice en RDC, cette poursuite de l'opération de désengorgement, lancée en 2019, ne concernera que les auteurs des infractions bénignes. "Tous ceux qui ont commis des crimes de sang, des crimes économiques et le viol, surtout sur mineur, ne seront pas libérés dans le cadre de la poursuite de cette opération de désengorgement", a martelé le numéro un de la Justice congolaise.

Déterminé à humaniser les prisons de la RDC, le VPM Tunda a, dès son installation à la tête du ministère de la Justice, promis d'améliorer les conditions carcérales à travers toutes les prisons de la RDC afin d'en faire de véritables milieux de réinsertion sociale et économique des personnes en conflit avec la loi.

C'est dans ce cadre qu'il a, dès le mois de septembre 2019, lancé la première vague de libération des prisonniers, de la prison centrale de Makala, qui hébergeait en ce moment-là un effectif dix fois supérieur à sa capacité d'accueil. Après traitement des dossiers par les magistrats, le VPM Tunda a accordé la liberté à 237 détenus préventifs au sein de cette prison.

Deux semaines plus tard, le patron de la Justice congolaise et Garde des sceaux a pris un autre arrêté, après traitement des dossiers par les magistrats du parquet, accordant la liberté conditionnelle à 385 prisonniers au sein de cette même maison carcérale. Orly-Darel NGIAMBUKULU
CENI : Ambongo et Bokundoa écrivent à FATSHI
lundi 6 juillet 2020

* Le Présidium de la Plateforme des confessions religieuses demande au Chef de l'Etat de "convoquer les composantes afin de " désigner les (...)
lire la suite
L’UDPS prévient : " le FCC sera seul responsable des conséquences malheureuses… "
lundi 6 juillet 2020

Dans une déclaration faite vendredi 3 juillet, et lue à la presse par le Secrétaire national, chef du Département de la Communication, information et (...)
lire la suite
Croisades sur la Ceni : les raisons de faire confiance à Ronsard Malonda Ngimbi
lundi 6 juillet 2020

Des observateurs de la scène politique congolaise assistent à une sorte de croisade au sujet de la désignation du futur président de la Commission (...)
lire la suite
L’AFDC-A rejette les propositions de loi Minaku et Sakata
lundi 6 juillet 2020

Dans une déclaration rendue publique hier dimanche 5 juillet, la Conférence des présidents du Regroupement politique Alliance des forces (...)
lire la suite
Carbone Beni sur la Ceni : " La ligne rouge vient d’être franchie ..."
lundi 6 juillet 2020

L'activiste du Mouvement Citoyen Carbone Beni a réagi après l'entérinement de Ronsard Malonda jeudi dernier par l'Assemblée nationale, comme (...)
lire la suite
Fatshi remet le compteur à zéro !
lundi 6 juillet 2020

* Au cours du conseil des ministres du vendredi 3 juillet, le chef de l'Etat a recommandé la prise en compte des revendications de tous Compteur (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Vivement le " téléphone rouge " !

Un zeste d'histoire. Durant les moments les plus chauds de la guerre froide, le Kremlin et la Maison-Blanche recouraient au " téléphone rouge " pour faire baisser la tension. Et préserver ainsi la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting