Dernière minute :
L’ASSEMBLEE NATIONALE A ETE EMPECHEE D’ELIRE LE SUCCESSEUR DE KABUND
Le FCC condamne « la violation intentionnelle du principe de l’inviolabilité du siège du Parlement »
lundi 15 juin 2020

*La famille politique de Joseph Kabila constate le recul de la démocratie…

La poussée de tension vécue vendredi 12 juin à l’Assemblée nationale où le Conseil d’Etat a demandé à la police d’empêcher la séance que devaient consacrer les députés nationaux à l’élection du successeur de Jean-Marc Kabund, déchu le 25 mai dernier de son poste de 1er vice-président, continue à agiter l’opinion.

Dans sa déclaration politique le week-end dernier, le Front commun pour le Congo (FCC), regroupement majoritaire au Parlement, se dit «très préoccupé par ce recours abusif à la puissance publique devenu récurrent pour régler des conflits inter ou intra-institutionnels là où des règles du jeu claires, fixées par la Constitution et les lois de la République existent ».

Evoquant ce qu’elle qualifie de « la violation intentionnelle du principe de l’inviolabilité du siège du parlement par des forces des polices et des militants des formations politiques bien identifiés dans le dessein de faire obstruction aux délibérations d’une institution », la méga plateforme dont Joseph Kabila est l’autorité morale, exige « la fin de ces pratiques de triste mémoire, qui constituent un recul par rapport aux avancées démocratiques connues par la RDC. »

Dans ce document qui a atterri par un bon à Forum des As, le FCC demande également que « les auteurs de ces pratiques soient sanctionnés conformément à la loi ».

Ce n’est pas tout. La famille politique de Joseph Kabila appelle les animateurs des institutions au respect des prérogatives de chacun sur pied du sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs. Le barrage de la police a provoqué l’indignation de nombreux élus.

Pour rappel le Conseil d’Etat a demandé vendredi à la police d’empêcher l’élection du successeur de Jean-Marc, destitué au mois de mai dernier de son poste de premier vice-président, jusqu’à l’examen par la Cour constitutionnelle d’une requête du même Kabund, qui conteste son éviction alors qu’il en avait pris acte.

Le bureau de la Chambre juge illégale la décision du Conseil d’Etat et exprime son intention de la faire annuler. L’article 7 du règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée stipule que son siège est « une zone neutre et inviolable » où « aucune autorité administrative, judiciaire ou militaire n’est autorisée à exercer ses prérogatives sans l’autorisation ou l’accord de son président ». Une disposition qu’a ignorée superbement le Conseil d’Etat en requérant une forte présence policière pour empêcher les députés d’accéder à la plénière programmée le vendredi.

Au lendemain de la déchéance de Jean-Marc Kabund du Bureau de l’Assemblée nationale, le Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, a menacé d’éjection tout membre qui déposerait sa candidature à la succession de JM Kabund. Après quelques jours de bisbilles entre légalistes et pro Kabund, l’autorité morale du parti a tranché. Félix Tshisekedi a choisi Patricia Nseya, l’élue de Likasi, que les députés s’apprêtaient à plébisciter le vendredi 12 juin, selon le calendrier annoncé par le bureau de la Chambre basse. Le Conseil d’Etat en a décidé autrement. Ce que déplore le FCC.

Lire ci-contre, l’intégralité de la déclaration politique du Front commun pour le Congo. Didier KEBONGO
Mme Lokadi dénonce des irrégularités autour de l’arrestation de son mari
mercredi 12 août 2020

* Dans une lettre ouverte à Fatshi, l'épouse de l'ancien Dg de la DGI renseigne qu'un groupe de mafieux opère entre le cabinet du Chef de l'Etat et (...)
lire la suite
Eustache Muhanzi pour un accès de tous à des services énergétiques fiables à un coût abordable
mercredi 12 août 2020

Le ministre d’Etat en charge des Ressources Hydrauliques et Electricité a présidé mardi 11 août la cérémonie de prise de pouvoir des mandataires de (...)
lire la suite
Vers un consensus Gouvernement-pétroliers
mercredi 12 août 2020

La grève des pétroliers de la partie Sud-Est de la RDC préoccupe au plus haut point le Premier ministre Sylvestre Ilunga. C’est dans ce cadre qu’il a (...)
lire la suite
Un groupe de personnalités préconise la reforme globale de l’Etat congolais
mardi 11 août 2020

* Nous ne proposons pas un retour à la case départ. Nous pensons plutôt que l'Etat doit être intériorisé par le peuple congolais ", précise le Prof (...)
lire la suite
Cinq mesures phares pour augmenter les réserves de change et enrayer la dépréciation du Franc congolais
mardi 11 août 2020

Dans tous les pays du monde, excepté quelques pays en crise, dont la RDC, toutes les devises générées par l'activité économique via notamment les (...)
lire la suite
Les parlementaires FCC sont formels : " Rien ne justifie l’urgence des pourparlers électoraux "
mardi 11 août 2020

Les présidents des groupes parlementaires du Front commun pour le Congo, récusent l'initiative de la tenue d'un dialogue sur les questions (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ces "affaires", un couteau à double tranchant

Autant le répéter tout de go. Le Zaïre-Congo a trop longtemps souffert de l'impunité pour tolérer une seconde que cette tare se perpétue. En faisant de la lutte contre la corruption son cheval de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting