Dernière minute :

Insécurité à Beni
mardi 23 juin 2020

*Vivement l'implication du chef de l'Etat, plaide Jonas Kasimba.

Depuis quelques années, Beni n'en finit pas de pleurer ses morts à cause de l'insécurité qui bat son plein dans cette partie du Grand Nord. Une voix forte de cette contrée interpelle le chef de l'Etat. Lui qui s'était engagé à ramener la paix dans cette partie du territoire national.

L’insécurité à Béni et ses environs a trop duré. La population en a marre. Elle n’arrive pas à se mouvoir. Cela impacte sur le développement et l’économie de cette partie de la province du Nord-Kivu. Face à cette situation, un de ses dignes fils en la personne de Jonas Kasimba sollicite l’implication urgente du Président de la République pour qu'une solution durable soit trouvée dans un bref délai.

Se confiant à une radio locale de Béni, Jonas Kasimba déplore le fait que le virus de la haine et du conflit a atteint le sommet de la société. «Nous devons faire un bloc pour le bien-être de notre population qui souffre depuis plus d’une décennie», a-t-il soutenu. Ces derniers temps, a-t-il souligné on observe une escalade verbal entre les filles et fils de Béni et ses environs. Ce qui n’est pas bon pendant cette période. C’est pourquoi, Jonas Kasimba invite ses frères et sœurs à se mettre ensemble pour bouter dehors l’ennemi qui décime la population.

VIVEMENT UNE RECONCILIATION

Parlant d’escalade verbale qui a eu lieu dernièrement entre le maire de Béni qui a accusé les élus nationaux d’avoir financé certains groupes armés qui sèment la terreur dans cette partie de la province du Nord-Kivu et un élu national.

Il y a rien qui est impossible sur cette terre, lâche Jonas Kasimba. Qui pense que les divergences de vue observées au sein de la société à Béni n’appellent pas à une impossibilité de s’asseoir pour trouver une solution durable pour la Béni et une partie de la province de l’Ituri. « Lorsque nous sommes divisés l’ennemi va en profiter pour nous détruire. Mais si nous sommes soudés nous allons vaincre l’ennemi. La situation actuelle n’est pas liée aux camps politique mais à l’intérêt suprême de la population», a-t-il confié.

Si on est élu député ou nommé maire de la ville, c’est pour le bien-être de la population. Toutes les composantes de la société, politiques, opposition comme majorité, société civile même l’évêque de Béni-Butembo est concerné par ce dialogue qui pour l’intérêt suprême de la population.

Cependant, il a fait marche arrière pour souligner qu’après le dialogue de Sun City, il y a eu un gouvernement avec les belligérants pour une première fois avec la formule 1+4. Donc, les filles et fils d’un coin peuvent surpasser leurs divergences pour privilegier l’intérêt supérieur de la population.

Il y a nécessité que les filles et fils de Béni puissent se retrouver autour d’une table pour voir comment trouver une solution à l’insécurité qui a trop duré dans notre territoire et ses environs, martèle ce digne fils de la province du Nord-Kivu.

Par ailleurs, il prône un leadership de développement pour le territoire de Béni et de la province. Réagissant à la plainte déposée par un élu de Béni à l’endroit du maire de la ville suspendu après sa sortie médiatique accusant certains élus nationaux de travailler avec certains groupes armés, Jonas Kasimba estime que la procédure judiciaire ne va pas arranger les choses.

Selon lui, les natifs de ce territoire doivent se retrouver au d’une table pour dialoguer d’harmoniser les divergences pour restaurer la paix qui est devenue un luxe pour la population de coin.

Pour terminer, ce notable de Béni, seule l’unité, la réconciliation et le dialogue peuvent aider les fils et les filles de ce coin à résoudre le problème d’insécurité qui a trop duré.

En plus, Jonas Kasimba prie le Chef de l’Etat à faire de la situation sécuritaire de Béni une priorité de son mandat. FDA
Est-ce l’ombre de Vital Kamerhe ?
mardi 22 septembre 2020

* Si l'UNC officiel s'est mobilisée pour accueillir Fatshi, la base du parti réunie au sein de l'Asbl "Soutenons Vital Kamerhe", a envahi les rues (...)
lire la suite
Joseph Kabila et Félix Tshisekedi face aux questions qui fâchent
lundi 21 septembre 2020

C'était la grande information du dimanche qu'a charriée la rivière N'Sele jusqu'à la ville haute. Les deux patrons de la coalition au pouvoir se sont (...)
lire la suite
Le G13 dépose sa proposition de loi au bureau de l’Assemblée Nationale
vendredi 18 septembre 2020

Trois jours après avoir remis, en primeur, entre les mains du Président de la République, le rapport de ses consultations, le G13 a déposé au bureau (...)
lire la suite
Devant Sassou, Fatshi persiste : "Le port en eaux profondes de Banana d’abord"
jeudi 17 septembre 2020

Le président Félix-Antoine Tshisekedi s’est encore une fois prononcé sur le projet de construction du pont route rail entre Kinshasa-Brazzaville. Il (...)
lire la suite
Joseph Kabila, super star hier au Palais du peuple
mercredi 16 septembre 2020

Personne, alors personne ne le voyait venir. Joseph Kabila, Président honoraire de la RD Congo, constitutionnellement sénateur à vie, a participé à (...)
lire la suite
Le Rapport du G13 entre les mains de Fatshi depuis hier
mardi 15 septembre 2020

*Les initiateurs de l’appel du 11 juillet proposent l’élection présidentielle le 24 décembre 2023. *Dans ce même document de 42 pages, Sesanga, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting