Dernière minute :
PROVINCE DE L’EQUATEUR
25 millions de dollars requis pour combattre Ebola
jeudi 25 juin 2020

Les acteurs humanitaires ont besoin de 25 millions de dollars américains pour combattre la maladie à virus Ebola, y compris la Covid-19, dans la province de l’Equateur. Ils font toutefois face à la méfiance des communautés locales envers les activités de riposte.

La province de l’Equateur est confrontée à l’épidémie de la maladie à virus Ebola depuis le 1er juin dernier. Onze zones de santé sont affectées par la maladie. Elles ont du mal à contribuer à la mise en œuvre des activités de la riposte, en raison des moyens existants limités, comme, par exemple, la prise en charge médicale à Bikoro, précisant qu'il y a déjà un guéri, ce jour où aucun acteur ne s’est encore positionné.

PARER AU PLUS PRESSE

Selon une Note d’information du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha), les statistiques du virus Ebola dans cette partie du pays sont telles qu’il y a nécessité de parer au plus pressé.

Le document rapporte qu’au 23 juin, on dénombre 24 cas rapportés, dont 21 confirmés et 3 probables, contre 13 décès, dont 10 confirmés et 3 probables ; précisant qu'il y a déjà un guéri.

Les actions multisectorielles dans le plan stratégique de la riposte sont focalisées sur les aspects de la santé et de la coordination de différentes entités. Les acteurs humanitaires sur le terrain appellent, par contre, que ces actions soient également élargies aux secteurs ayant un impact direct sur la vie de personnes.

Ils espèrent ainsi que cela pourrait contribuer à une réponse holistique aux besoins quotidiens des populations et à améliorer l’adhésion aux activités de riposte.

On remarque une certaine méfiance des communautés locales envers les activités de la maladie. La méconnaissance de l’épidémie, la faible sensibilisation au sujet de cette épidémie, la présence des forces de sécurité ou encore le manque de confiance envers les agents de la riposte constituent les principales raisons.

DES JEUNES S’OPPOSENT AUX ACTIVITES

Il est ainsi nécessaire de renforcer la collaboration entre les différentes commissions pour des interventions concertées, et d’envisager des mesures d’accompagnement.

La méfiance des communautés provient aussi bien des familles des malades ou de personnes décédées que des jeunes qui s’opposent souvent aux activités. .

Le document fait remarquer, en outre, que le suivi des mouvements des personnes entre Kinshasa et Mbandaka demeure un défi. Les flux de voyageurs sont continus, alors que les kits d’hygiène et de contrôle sont parfois indisponibles aux points de contrôle.

Cependant, les stocks de vaccins sont disponibles à Mbandaka, Bikoro et Bolomba, excepté à Iboko qui connaît une pénurie appelée à être résorbée au courant de la semaine. Kléber KUNGU
La RDC et l’Angola augure une nouvelle ère de coopération sur la défense et la sécurité
vendredi 18 septembre 2020

La République démocratique du Congo et la République d'Angola ont tenu, du 14 au 16 septembre dernier, à Luanda, en Angola, une réunion bilatérale de (...)
lire la suite
L’ONG "Femme aux mille bras" projette une formation des dames à la cosmétique du 26 au 27 septembre
vendredi 18 septembre 2020

Une formation en cosmétique aura lieu du 26 au 27 septembre à Kinshasa. Initiée à l'intention d'une vingtaine de dames, cette session est organisée (...)
lire la suite
La Turquie soutient le processus de résolution politique et une trêve permanente en Libye
vendredi 18 septembre 2020

Invité à une chaine de télévision privée, le chef de la diplomatie Mevlut Cavusoglu a affirmé que la Turquie soutenait le processus de résolution (...)
lire la suite
Erdogan : "La Turquie n’est pas un pays qui cédera au chantage, à la menace ou encore au banditisme"
vendredi 18 septembre 2020

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a assuré que la Turquie n'est pas un pays qui cédera au chantage, à la menace ou (...)
lire la suite
La Chine appelle à faire progresser le processus de paix au Soudan du Sud
vendredi 18 septembre 2020

NEW YORK (Nations unies), 16 septembre (Xinhua) -- Dai Bing, représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations unies, a appelé mercredi (...)
lire la suite
Group ensemble pour la promotion de la jeunesse et de l’éducation !
vendredi 18 septembre 2020

Baobab, leader des nouvelles institutions de Microfinance en Tunisie, et Bouebdelli Education Group, leader de l'Education privée en Tunisie, ont (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting