Dernière minute :

Portefeuille : les Ne Kongo dénoncent leur marginalisation
lundi 29 juin 2020

Les récentes nominations dans les entreprises publiques ont fait des heureux et des mécontents. Au rang des déçus, les Ne Kongo. Ces derniers sont montés au créneau dernièrement pour fustiger la politisation à outrance des sociétés commerciales. Ils dénoncent en outre leur marginalisation par le pouvoir actuel qui, selon eux, les a simplement oubliés dans ces nominations. Aussi, les Ne Kongo demandent-ils à Félix Tshisekedi de privilégier à la tête de ces entreprises des technocrates et non des politiciens. Parmi ces entreprises qu'ils souhaiteraient voir piloter par des techniciens, les Ne Kongo citent la Société commerciale des transports et des ports (SCTP SA, ex-Onatra) dont près de 95% des activités sont exercées dans le Kongo Central.

Parlant de leur marginalisation dans la gestion des entreprises, précisément l’ex-Onatra, les Ne-Kongo font remarquer que parmi les dix membres du Conseil d'administration nommés, six sont ressortissants de l’ancienne province du Bandundu, trois de l'ex-Equateur et un de la province du Maniema.

« ENTRE LES MAINS DES NON RESSORTISSANTS »

Loin d'eux l'intention de faire la promotion du tribalisme, les Ne Kongo regrettent cependant que « les entreprises publiques les services et les établissements publics installés dans leur province soient entre les mains des non ressortissants qui n’ont aucun intérêt pour assurer leur développement ni de comptes à rendre à sa population ». Une situation qui ne peut pas passer dans d’autres provinces.

Ils regrettent qu’en RDC les transports maritime, terrestre et fluvial soient délaissés. Ils constatent « un désinvestissement total dans tous les secteurs ces trente dernières années, notamment dans celui des transports terrestre et fluvial qui constitue le moteur de l’économie nationale. »

Dans la foulée, les Ne Kongo regrettent que l’ex-Onatra ne bénéficie d’aucun appui significatif du Gouvernement qui lui a pourtant confié la mission d’apporter sa contribution dans le développement du pays dans sa partie occidentale. Par contre, la société subit une concurrence déloyale de la part des sociétés privées. Une situation qui a pour conséquence l’augmentation des biens et des services, impactant négativement le pouvoir d’achat de la population.

« POLITISATION A OUTRANCE DES SOCIETES COMMERCIALES»

D’où la critique formulée à l’endroit des dernières nominations dans les entreprises publiques qui ont « consacré la politisation à outrance des sociétés commerciales en y plaçant des personnes qui n’ont aucune connaissance desdites sociétés et ni aucune expérience managériale avérée dans la gestion d’une entreprise »

Comme solution, les originaires du Kongo Central appuient la relance de la SCTP SA par la mise en place d’un plan stratégique 2023 initié par le ministère du Portefeuille. Pour cette raison, ils plaident pour les nominations à la tête de cette entreprise des mandataires technocrates et pourvus d’une expertise avérée et d’une vision managériale pour rendre la société compétitive dans un environnement devenu très concurrentiel.

ALERTE A L’ENDROIT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Pour les Ne Kongo, cette dénonciation est une alerte à l’endroit des décideurs en général et du Président de la République en général, sur une situation alarmante en défaveur du Kongo Central. Cette province qui, sur le plan économique, occupe la deuxième place, mais qui « est marginalisée de plus en plus ».

Pour eux, il est temps que le Chef de l’Etat corrige cette injustice en nommant au sein des entreprises publiques en général les technocrates en lieu et place des politiciens dans la gestion des sociétés commerciales. Qu’il y associe les autorités provinciales, les ressortissants du Kongo Central et la FEC dans leurs Conseils d’administration. Bref, souhaitent-ils, que le CA soit constitué des personnes qui ont un intérêt que la société se développe et non des politiciens qui se soucient de remplir leurs poches.

Ils appellent également le chef de l’Etat à concrétiser le projet de construction du port en eaux profondes de Banana dont la réalisation a un impact positif évident sur l’économie du pays. Kléber KUNGU
Kasongo Mwema :"Nous entrons dans la phase de compilation des memoranda déposés par les invités"
jeudi 26 novembre 2020

Mesdames, messieurs Nous voici aux termes de ces consultations, initiées par Monsieur le Président de la République, le lundi 02 novembre (...)
lire la suite
L’UDPS sonne la fin de la coalition FCC-CACH
jeudi 26 novembre 2020

Alors que leurs alliés du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) insistent encore sur le maintien de la coalition au (...)
lire la suite
Le GPI préconise l’institution d’une constituante pour une nouvelle Constitution
jeudi 26 novembre 2020

Reçu le mardi 24 novembre par le Président Félix Tshisekedi, dans le cadre des consultations, le Groupe des partis Indépendants (GPI) préconise la (...)
lire la suite
Le CCNSC à Fatshi : "Pas un nouvel accord qui prend le peuple en otage"
jeudi 26 novembre 2020

La grande délégation du Cadre de Concertation National de la Société Civile de la RDC (CCNSC-RDC), composée des présidents venus des 26 provinces du (...)
lire la suite
Gentiny Ngobila dépose le projet de budget 2021 évalué à 724 milliards de Franc Congolais
jeudi 26 novembre 2020

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a déposé, hier, le projet de loi des finances exercice 2021 à l'Assemblée provinciale. (...)
lire la suite
Le député Fidèle Likinda salue la décision du Conseil d’État
jeudi 26 novembre 2020

Au cours d'un café de presse organisé hier mercredi 25 novembre, le député national Fidèle Likinda Bolom'Elenge a donné de la voix à la météo (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

FCC-CACH : l’envers de la distanciation physique

Attention danger ! Retour à la zorro du corona à Kinshasa. L'alerte a été donnée par des autorités sanitaires compétentes. Les Kinois devraient, dès ce jeudi, renouer avec l'observance stricte des gestes (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting