Dernière minute :
APRES LE 1er LOT D’OPERATEURS ECONOMIQUES FINANCES
Le Gouvernement finance un 2ème lot de sociétés à hauteur de 10,7 millions USD
jeudi 2 juillet 2020

Le Gouvernement Ilunga débloque 10,7 millions de dollars américains pour financer un 2ème lot des societies. Il s’agit de la Congolaise des voies maritimes (CVM), la société Strategos, ainsi que les opérateurs économiques du secteur des transports et du commerce, dont la Société du transport fluvial et les Compagnons de Daniel. L’objectif du Gouvernement est de permettre aux bénéficiaires d’atténuer l’impact négatif de la Covid-19 sur leurs activités. Au nom du gouvernement, le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, accompagné du directeur général du Fonds de promotion de l’industrie (FPI), Patrice Kitebi, a remis le lundi 29 juin les chèques aux societies beneficiaries.

Le 2ème lot de sociétés financées par le gouvernement Ilunga intervient après les bons résultats obtenus avec le premier groupe d’opérateurs économiques. Ce qui a encouragé le ministre de l’Industrie ; par le biais du FPI, à servir ce deuxième lot. Cette opération entre dans le cadre de l’assistance financière du Gouvernement à travers le Fonds de promotion de l’industrie (FPI). L’octroi de la seconde partie était conditionné aux résultats, après évaluation et justification auprès des services spécialisés du FPI.

« RENFORCER L’INDEPENDANCE ECONOMIQUE »

«Autosuffisance alimentaire et appui aux entreprises locales pour renforcer l’indépendance économique en RDC. La politique du Gouvernement matérialisée ce jour qui nous conduit à 60 ans d’indépendance, 10,7 millions de dollars américains dont 5 millions pour la Compagnie des voies maritimes en vue de l’acquisition de sa drague », s’est exclamé Julien Paluku sur son compte twitter.

Parmi les sociétés financées, on note la Congolaise des voies maritimes (CVM) qui a bénéficié d’un financement de cinq millions de dollars en vue de lui permettre d’acquérir une drague. Ce fonds va permettre à la CVM de draguer le bief maritime entre Matadi et Banana en vue de faciliter la navigation aux gros bateaux. « Cet accompagnement à la CVM permettra de mettre fin aux dépenses réalisées chaque fois avec les locations de dragages en termes de milliers de dollars », a déclaré le ministre Julien Paluku.

« LIMITER LES INTERVENTIONS COUTEUSES »

«Sans, la CVM il y a pas navigabilité. Ce fonds va permettre à la Congolaise des Voies Maritime d’être encore visible. Nous remercions le Fonds de promotion de I’industrie et le gouvernement pour cet appui combien significatif. Avec cet outil que nous allons acquérir, une drague, il sera possible que nous puissions récupérer les trafics qui sont détournés par les ports voisins Aussi, nous allons limiter les interventions coûteuses», a dit Mme Mieze Kiaku, PCA de la CVM.

Parmi les autres bénéficiaires, on retient la société Strategos qui va installer une minoterie dans le Kwilu, ce qui réduira les importations de la farine. L’Alimentation du Kivu qui alimente la capitale congolaise en denrées alimentaires a été aussi financée. Les opérateurs économiques oeuvrant dans le secteur du transport et commerce notamment la Société de transport fluvial et les Compagnons de Daniel n’ont pas été oubliés dans cette deuxième partie du financement.

TRANSPORTER DES PRODUITS VERS LES CENTRES DE CONSOMMATION

D’autres structures ont été aussi financées pour leur permettre de transporter des produits agricoles des centres de production vers de centres de consommation.

Julien Paluku est revenu sur la manière dont les bénéficiaires ont été sélectionnés, tout en se réjouissant de la sélection de la CVM parmi les bénéficiaires.

« On a dû accorder le financement aux premiers bénéficiaires qui ont été financés de manière rigoureuse, objective. Nous sommes heureux aujourd’hui que notre société congolaise des voies maritimes va bénéficier du premier accompagnement du Fonds dont le montant se chiffre à 5 millions de dollars américains. C’est pour permettre de pouvoir améliorer la navigation au niveau du fleuve qui pose problèmes », a ajouté le ministre de l’Industrie, en invitant les bénéficiaires à la bonne gestion des fonds.

CONTINUER DE PAYER LA TAXE

Et d’encourager les Congolais à continuer de payer les taxes, en faisant confiance au gouvernement.

« C’est une manière de dire aux Congolais qu’il est possible de faire encore mieux, de faire confiance au gouvernement; à ceux qui payent la taxe sur la promotion de l’industrie (TPI) de continuer à le faire car c’est cette taxe qui est retournée aux autres Congolais», a déclaré Julien Paluku Kahongya.

Au lancement de cette opération d’accompagnement des opérateurs économiques, seules les entreprises œuvrant dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’industrie pharmaceutique, du transport et du commerce, étaient ciblées.

REDUIRE LES IMPORTATIONS

A travers cette politique gouvernementale, le ministre de l’Industrie entend réduire les importations.

«Puisque qui dit importation, dit sortie des devises, nous voulons donc renforcer toutes les structures qui produisent en RDC pour que nous consommions congolais » a-t-il conclu.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020 en RDC, le cumul des cas est de 6.939, dont 6.938 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 167 décès (166 cas confirmés et 1 cas probable) et 1.050 personnes guéries. Le gouvernement a suspendu plusieurs activités économiques pour endiguer la propagation de la maladie. Et, pour atténuer l’impact de la crise sanitaire, le gouvernement a arrêté, le 27 mars, un train de mesures pour soutenir l’activité économique et les ménages. Kléber KUNGU
Cinat : Le Gouvernement va décaisser près de 82.000 Usd pour l’audit technique
mardi 21 juillet 2020

L'idée de ressusciter la Cimenterie nationale de Kimpese (Cinat SA) refait surface au sein du Gouvernement Ilunga. La relance de la production du (...)
lire la suite
Transactions en monnaie électronique : la BCC met en garde les sociétés illégales
vendredi 17 juillet 2020

La Banque Centrale du Congo (BCC) tape du poing sur la table. Elle est indignée de voir prospérer des structures non agréées qui procèdent à des (...)
lire la suite
La BCC propose une discipline budgétaire pour faire face aux financements monétaires de déficits
lundi 13 juillet 2020

"La crise sanitaire qui a perturbé les économies mondiales a fait que ces économies puissent connaitre une contraction de moins 4 %", a fait (...)
lire la suite
Jacques Kyabula en justice contre la firme sud-africaine Invuke sarl
lundi 6 juillet 2020

* Cette dernière est accusée de non-respect de contrat de livraison de maïs signé en septembre 2019 pour un montant global de 2,86 millions USD Le (...)
lire la suite
ANAPI et USAfBC s’engagent à promouvoir les affaires et les échanges commerciaux
lundi 6 juillet 2020

Dans un communiqué daté du 1er juillet, parvenu à Forum des As, l'Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) fait état de la (...)
lire la suite
Afriland First Bank porte plainte contre Global Witness et PPLAAF pour « pratiques de corruption »
vendredi 3 juillet 2020

« Vol, abus de confiance, chantage, corruption privée, dénonciation calomnieuse, recel, violation du secret bancaire, faux et usage de faux et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A chacun son "peuple" et sa "rue"

La rue ? Personne n'en a le monopole. Le "peuple" ? Nul n'en est l'incarnation exclusive. Dans une société démocratique, l'expression populaire est par définition plurielle. La démonstration -si (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting