Dernière minute :

Kongo central : les députés provinciaux désavouent Pierre-Anatole Matusila
vendredi 3 juillet 2020

Les députés provinciaux du Kongo central ont retiré leur confiance au président de cette institution, Pierre Anatole Matusila. A travers un communiqué lu le mercredi 1er juillet, devant le siège de l'organe délibérant, les élus de cette province ont invité leur speaker à démissionner pour sauver le décollage de cette province.

La colère de ces députés provinciaux est montée lors qu'ils se sont vu refuser l'accès aux installations de l'Assemblée provinciale par les éléments de la Police commis à la garde de cette institution. Ils étaient au total 25 députés sur les 38 que compte l'Assemblée provinciale du Kongo Central, dont trois membres du Bureau. L'ordre serait venu de Matusila.

Ces députés voulaient tout simplement faire la lecture du mémorandum de la position de la majorité parlementaire du Kongo central, en rapport au communiqué de la clôture de la session de mars 2020, mais également du retrait de leur confiance à Pierre Anatole Matusila.

Une façon d'agir que n'a pas pu digérer, Jean Claude Mvuemba, élu de Kasangulu. Pour lui, Anatole Matusila ne doit pas prendre en otage toute une province. "Vous voyez comment il refuse même aux députés de venir travailler. Matusila croit qu'ici c'est sa polyclinique. C'est le siège de l'Assemblée provinciale, dont nous sommes députés. Si lui ça fait 7 mois qu'il travaille à Kinshasa, c'est son problème. Nous n'allons pas accepter cela", a-t-il décrié d'un ton ferme.

Ce groupe de députés provinciaux s'est résolu de lire ce discours devant l'enclos du siège de l'Assemblée provinciale. Ce message lu par Billy Ntunga, rapporteur adjoint de l'Assemblée provinciale du Kongo central, a épinglé de multiples griefs déjà à charge du président Matusila. Il cite, notamment le détournement des salaires de certains députés provinciaux ; les violations à répétition du Règlement intérieur; du dysfonctionnement de l'Assemblée provinciale par son absence prolongée et injustifiée dans la province; du leadership conflictuel et à l'éthique douteuse aux vues des preuves irréfutables de malhonnêteté aussi bien dans ses écrits que ses déclarations...

Voilà pourquoi ces députés majoritaires disent rejeter le communiqué de clôture de session de mars de l'Assemblée provinciale signée par le député Papy Mambo.

Par ailleurs, ils retirent leur confiance en l'endroit du président Pierre Anatole Matusila, à qui ils lancent un appel à démissionner dans l'immédiat. A défaut de quoi, ils utiliseront toutes les voies légales pour acter sa déchéance.

Le président de l'Assemblée provinciale du Kongo Central est accusé d'être à la base du blocage de plusieurs travaux à intérêt économico-social au niveau de la province, dont le financement attend l'aval de l'organe délibérant. MOLINA
CROISADES SUR LA CENI : LES RAISONS DE FAIRE CONFIANCE A RONSARD MALONDA NGIMBI
samedi 4 juillet 2020

Les observateurs de la scène politique congolaise assistent à une sorte de croisade au sujet de la désignation du futur président de la Commission (...)
lire la suite
"Renouvellement de la Ceni : Fils maison et expert, Ronsard-Ernest Malonda en pole position", écrivait Forum des As
vendredi 3 juillet 2020

* Six confessions religieuses sur les 8 qui composent la plateforme, ont jeté leur dévolu sur ce technicien rompu à la tâche. Ronsard-Ernest Malonda (...)
lire la suite
Kongo central : les députés provinciaux désavouent Pierre-Anatole Matusila
vendredi 3 juillet 2020

Les députés provinciaux du Kongo central ont retiré leur confiance au président de cette institution, Pierre Anatole Matusila. A travers un (...)
lire la suite
Ngobila décide d’implanter des forages à Camp Luka
vendredi 3 juillet 2020

Certains quartiers de la ville de Kinshasa, sont encore confrontés à des problèmes de desserte d'eau potable. Pour y remédier, le Gouverneur de la (...)
lire la suite
Un caucus de députés nationaux dénonce la diabolisation de Ronsard Malonda
vendredi 3 juillet 2020

Un caucus de députés nationaux, élus de la province du Kongo-central, reçu hier jeudi par Jeanine Mabunda dénonce la diabolisation de Ronsard Malonda, (...)
lire la suite
L’examen des trois propositions de lois Minaku - Sakata renvoyée à la session de septembre 
vendredi 3 juillet 2020

* Entretemps, les deux co-auteurs promettent de démontrer à la population que leurs textes n’ont rien d’anticonstitutionnel. L'Assemblée nationale a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une pluie de messages à la Nation

Question pour un champion : quel est ce pays d'Afrique où tout le monde s'adresse à la Nation à l'occasion de la Fête nationale ? La RDC. Ce n' aura échappé à personne. Une pluie de "messages à la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting