Dernière minute :

Vous avez dit "visite de compassion" ?
lundi 27 juillet 2020

"Jamais un, sans deux", dit-on. Après le très médiatique et médiatisé Abbé Nshole, voici venu le tour de Néhémie Mwilanya de rendre visite à Vital Kamerhe. Bien évidemment, il s'agit d'une visite de compassion. Ne dit-on pas que c'est dans le malheur qu'on reconnait ses vrais amis. Tiens ! En plus, dans la géopolitique bien de chez nous, Mwilanya et Kamerhe sont même " frères". Alors, entre Sud-kivutiens, on se doit quelque solidarité.

Trêve d'idéalisme. Sauf à vivre justement dans le monde des "Bisounours". On ne voit pas le coordonnateur du FCC sur les hauteurs de Selembao à la manière du visiteur dominical lambda. Pas plus qu'on ne pouvait imaginer le plus politique des abbés kinois à Makala juste pour bénir le plus politique de ses résidents ou recueillir sa confession.

En effet depuis le 08 avril, la principale prison de Kinshasa a offert son hospitalité -jamais démentie- à un politique XXL. Acteur politique clé depuis le seuil des années JKK, co-géniteur du CACH et donc co-dépositaire des secrets du deal fondateur de la coalition, "Richelieu" ou vice-Président durant les premiers pas du Pouvoir. Comme partie du pedigree, cela fait beaucoup.

Une mine d'or qui ne peut laisser personne indifférent. Surtout dans le landerneau politique. Surtout en ce moment où l'Histoire bégaie. Avec elle la politique.

Sauf à être autiste, pas besoin de renifleur, de lunettes médicales ni d'oreillettes pour sentir et même voir et écouter alentour. On est à un tournant. A la croisée des chemins. Dans le doute.

Faire semblant tient de plus en plus difficilement comme une option. Lorsque des voix qui comptent en appellent à des concertations, c'est que le malaise n'est pas que de surface. En commençant par le tandem sans boussole commune FCC-CACH.

Un Président de la république et un Premier ministre qui semblent avoir perdu le goût constitutionnel de se rencontrer afin que celui-ci tienne pleinement informé celui-là de la marche des affaires de l'Etat.

Comment le second informerait-il le premier si celui-ci est lui-même entièrement à la manœuvre ? Au point que sur certains sujets, le chef du…gouvernement n'a plus que son porte-parole pour se plaindre de n'avoir pas été associé ? Et d'apprendre les nouvelles comme n'importe quel Congolais ? Et comble du dysfonctionnement ! Quand le porte-parole…porte la voix ou l'écrit du Premier ministre à la très officielle RTNC, il est censuré. Un Premier ministre, qui plus est chef du gouvernement, sous embargo par un service de l'Etat sous son autorité ! Là, c'est la totale.

Inconsciemment ou consciemment le refus des vainqueurs proclamés des élections de décembre 2018 d'assumer dans les actes leur accord de gouverner ensemble, prépare le lit des concertations au niveau de la classe politico-sociale. La nature ayant horreur du vide, dixit Aristote.

Alors, question à un franc symbolique : une partie de la réponse se trouverait-elle à Makala ? Ce n'est ni l'Abbé Nshole tenu par le secret du confessionnal ni Néhémie Mwilanya blanchi sous le harnais du mutisme kabilien qui y répondront. José NAWEJ
FCC-CACH à l’épreuve du " corona-social "
jeudi 30 juillet 2020

Pas besoin de se triturer les méninges pour comprendre le mot "crise". Pas la peine non plus de polémiquer sur ce que la majorité silencieuse vit (...)
lire la suite
Réformes électorales : oui, mais…
mercredi 29 juillet 2020

Comme Paris valait bien une messe, les réformes électorales en RD Congo valent bien un consensus ? Cent fois oui. L'appel du 11 juillet de 12 (...)
lire la suite
Gestes barrières : FCC-CACH, un exemple à suivre
mardi 28 juillet 2020

Tour de vis, dès ce mardi 28 juillet 2020, sur le front de l'observance stricte des mesures-barrières. Port obligatoire et correct des masques, (...)
lire la suite
Vous avez dit "visite de compassion" ?
lundi 27 juillet 2020

"Jamais un, sans deux", dit-on. Après le très médiatique et médiatisé Abbé Nshole, voici venu le tour de Néhémie Mwilanya de rendre visite à Vital (...)
lire la suite
A chacun son "peuple" et sa "rue"
vendredi 24 juillet 2020

La rue ? Personne n'en a le monopole. Le "peuple" ? Nul n'en est l'incarnation exclusive. Dans une société démocratique, l'expression populaire est (...)
lire la suite
Et voici "contreseing !"
jeudi 23 juillet 2020

Un mot ne nous est pas né. Ce ne sont pas les bisbilles FCC-CACH qui ont accouché du terme contreseing. Dans l'administration comme en politique, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting