Dernière minute :

Transport en commun : l’affiche obligatoire de l’itinéraire et de la grille tarifaire rappelée aux conducteurs
mercredi 29 juillet 2020

Le désordre observé ces derniers temps dans le secteur du transport en commun a poussé les autorités de la Ville de Kinshasa à remettre les choses dans l’ordre. C’est dans ce sens que le ministre provincial des Transports a rappelé les chauffeurs de taxis et taxi-bus la nécessité d’observer la règlementation en matière des transports en commun.

A en croire Honoré Mbokoso qui annonçait, à la presse, la levée par le gouverneur de la ville de Kinshasa de la mesure portant limitation de nombre de passagers dans le transport en commun, « le nombre de passagers doit correspondre au nombre de sièges (…) et chaque chauffeur doit afficher l’itinéraire et la grille tarifaire. » Il a martelé également sur le port obligatoire de masques pour tout passager à bord d’un véhicule.

Honoré Mbokoso a fait savoir que les éléments de la police seront dépêchés sur terrain pour veiller à la stricte application de ces dispositions. Il y aura, en plus, des camions pour traquer des véhicules qui s’écarteront de la norme établie. « Les fourrières sont ouvertes. Si on arrête quelqu’un, il doit exiger sa quittance. Il ne faut pas payer de n’importe quelle manière», a-t-il ajouté,

La question de transport reste un casse-tête pour plusieurs habitants de Kinshasa. Après l’instauration de l’état d’urgence qui avait restreint le nombre de passagers à bord de transport en commun, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, plusieurs conducteurs se sont permis d’augmenter le prix de la course, sous l’œil impuissant des clients.

Cependant cette situation semble persister, malgré la reprise de la vie normale. D'où, le ras-le-bol de nombre de Kinois, qui se voient empêcher de vaquer très souvent à leurs occupations.

LA PROBLEMATIQUE DES ROUTES ET LA CONSTRUCTION DE SAUTS-DE-MOUTON

Les prix de la course des taxis varient d’un chauffeur à un autre. Cette situation créée une confusion auprès de la plupart des usagers, qui se disent déjà confrontés au manque de moyens financiers.

Interrogés à ce sujet, certains chauffeurs de taxi évoquent la problématique des routes, avec l’érection de sauts-de-mouton qui paralysent la fluidité de la circulation routière.

«Avant le saut-de-mouton, je pouvais faire moins de 30 minutes entre rond-point Huileries et Kintambo magasin. Mais actuellement, il nous est difficile de franchir l’autre bout de l’ex-24 novembre. Nous perdons beaucoup en termes de carburant et de temps. Voilà pourquoi, au lieu de faire payer 500 FC à nos clients, nous exigeons parfois le double », souligne un taximan rencontré sur le Rond-point Huileries.

"Ce n’est pas normal que les gens ne circulent pas aisément dans une ville comme Kinshasa. C’est une grande ville et lorsque les gens ne parviennent pas à circuler aisément, on ne parvient pas à bien travailler, à atteindre ses objectifs à temps", a affirmé un usager, regrettant que pareille situation se répète chaque année sans qu'une solution à long terme soit trouvée.

La plupart des Kinois invitent la Police à faire son travail correctement en cette période difficile où la monnaie locale ne cesse de déprécier par rapport au dollar américain. Les forces de l'ordre sont conviées à mettre hors d’état de nuire tous les chauffeurs qui se permettent de majorer le cout de transport ou d’user de demi-terrains, au détriment de paisibles citoyens. MOLINA
Embarquons ensemble pour un développement commun
mardi 4 août 2020

Le 28 juillet, le président Xi Jinping a prononcé un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la vidéoconférence de la cinquième réunion annuelle (...)
lire la suite
SM le Roi Mohammed VI a fait du Maroc un précurseur de progrès et de prospérité
mardi 4 août 2020

Kigali – En deux décennies de règne, SM le Roi Mohammed VI a fait du Maroc un précurseur de progrès et de prospérité et un hub pour la destination (...)
lire la suite
« Les mesures prises pour faire face à l’aggravation de la faim sont insuffisantes », dixit le nouveau Vice-président du FIDA
mardi 4 août 2020

"Les mesures prises pour faire face à l’aggravation de la faim, qui reposait essentiellement sur l’aide humanitaire, sont insuffisantes". Dominik (...)
lire la suite
La milice CODECO signe un acte d’engagement pour la paix avec la Présidence de la République !
mardi 4 août 2020

Dimanche dernier, à Bunia en Ituri, le Président de la République en sa qualité de Commandant suprême des Forces armées a réussi un exploit inédit. En (...)
lire la suite
Réseaux sociaux : une réglementation s’impose
mardi 4 août 2020

En Rdcongo, les réseaux sociaux deviennent une énorme place publique où se développe, allègrement et sans retenue, l’intox-politique qui s’accompagne, (...)
lire la suite
Les provinces issues de l’ex-Katanga et du Kasaï risquent d’être privées de produits pétroliers dès ce jeudi 6 août
mardi 4 août 2020

Les provinces de la zone Sud de la RDC seront privées de produits pétroliers dès ce jeudi 6 août. C'est du moins ce que révèle un communiqué de presse (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

2023 c’est après demain, et aujourd’hui ?

A celles et ceux qui souffriraient d'amnésie, un rappel. Nous sommes en 2020. Début 2019, un nouveau Président de la république et une majorité parlementaire ont pris les manettes du pays. Les (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting