Dernière minute :

FCC-CACH à l’épreuve du " corona-social "
jeudi 30 juillet 2020

Pas besoin de se triturer les méninges pour comprendre le mot "crise". Pas la peine non plus de polémiquer sur ce que la majorité silencieuse vit au quotidien. Dans sa poche. Mieux dans sa chair. Mieux encore dans son estomac. Le pays va mal. Très mal même.

Résilient à la limite du stoïcisme devant l'Eternel, le Congolais n'a plus où puiser des ressources - autant au propre qu'au figuré- pour générer de la survie dans sa très longue survie. Loin d'être la cause de cette accélération dans la chute aux enfers, la dépréciation du Franc congolais n'est que le symptôme de la décrépitude socio-économique ambiante. Pour le coup, sortir la bonne vieille expression proverbiale se prêterait bien à la situation : " Ce n'est pas en cassant le thermomètre qu'on fait tomber la fièvre. "

Lors sa réunion hebdomadaire, le Comité de conjoncture du Gouvernement s'en est pris notamment aux opérateurs économiques accusés de donner dans la surenchère sur le front des prix. Eux, qui argue l'Exécutif central, ont bénéficié de la trêve fiscale liée à la crise sanitaire en cours. Ce qui n'est pas faux.

Ce n'est pas non plus pour la première fois que des grossistes font ce qu'ils appellent de l'anticipation. Une pratique à très large spectre. A la fois pour se prémunir de la dégradation de la dégradation mais aussi …pour se faire du beurre sur la misère du…peuple. Le malheur du plus grand nombre fait le bonheur d'une poignée d'affairistes avec leur clientèle mal tapie dans l'ombre que constitue les allées du Pouvoir et une certaine hiérarchie militaire. Une tare à la peau dure.

Plus fondamentalement, à l'heure et à l'ère de disputes politiciennes stériles, la détérioration continue du social du Congolais devrait sonner à la fois comme une interpellation et un avertissement sans frais à la classe dirigeante. Les uns et les autres n'ont pas été proclamés vainqueurs des élections pour se donner journellement en spectacle. Qui pour prouver sa popularité, qui d'autres pour faire peur à la terre entière dans le genre " arrêtez-moi, sinon je fais un malheur ", qui d'autres encore pour crier sur tous les toits que l'Etat c'est désormais nous -le fameux c'est notre tour-…

Les Congolais attendent des dirigeants actuels qu'ils fassent un front commun en mettant le cap sur le changement. Vœu pieux ? Il y a de quoi le penser. Tant le FCC et le CACH ne prennent ni le chemin du front ni celui du changement.

Face à la crise qui va crescendo, les deux co-gestionnaires de la République pourront -s'ils le peuvent et le veulent- se souvenir utilement de la citation du Baron Louis : " Faites-moi de bonne politique, je vous ferai de bonnes finances". José NAWEJ
FCC-CACH à l’épreuve du " corona-social "
jeudi 30 juillet 2020

Pas besoin de se triturer les méninges pour comprendre le mot "crise". Pas la peine non plus de polémiquer sur ce que la majorité silencieuse vit (...)
lire la suite
Réformes électorales : oui, mais…
mercredi 29 juillet 2020

Comme Paris valait bien une messe, les réformes électorales en RD Congo valent bien un consensus ? Cent fois oui. L'appel du 11 juillet de 12 (...)
lire la suite
Gestes barrières : FCC-CACH, un exemple à suivre
mardi 28 juillet 2020

Tour de vis, dès ce mardi 28 juillet 2020, sur le front de l'observance stricte des mesures-barrières. Port obligatoire et correct des masques, (...)
lire la suite
Vous avez dit "visite de compassion" ?
lundi 27 juillet 2020

"Jamais un, sans deux", dit-on. Après le très médiatique et médiatisé Abbé Nshole, voici venu le tour de Néhémie Mwilanya de rendre visite à Vital (...)
lire la suite
A chacun son "peuple" et sa "rue"
vendredi 24 juillet 2020

La rue ? Personne n'en a le monopole. Le "peuple" ? Nul n'en est l'incarnation exclusive. Dans une société démocratique, l'expression populaire est (...)
lire la suite
Et voici "contreseing !"
jeudi 23 juillet 2020

Un mot ne nous est pas né. Ce ne sont pas les bisbilles FCC-CACH qui ont accouché du terme contreseing. Dans l'administration comme en politique, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting