Dernière minute :

A la recherche de la Société civile…
vendredi 31 juillet 2020

Elle a toujours existé. Tout simplement parce qu'elle constitue le pays réel par opposition au pays légal. Mais, elle s'est particulièrement révélée lors des consultations populaires initiées par le Maréchal Mobutu dans la foulée de la Perestroïka. Cette révélation a atteint son paroxysme à la Conférence nationale souveraine (CNS). Elle, c'est la Société civile.

Depuis, plus rien de …politique ne se fait sans elle. La preuve, c'est à elle que revient par exemple la désignation du Président de la Commission nationale électorale indépendante. La personne qui proclame depuis 2006 - c'est selon-des oracles ou des miracles ; des orages ou … des mirages.

En ce moment, ça discute ferme, ça se dispute, ça bataille même au sein de la Société civile dans sa composante "confessions religieuses" pour désigner cet homme ou cette femme d'influence . Se disputer ? Batailler dans l'univers sacré "des oints de Dieu"? Oui. Pas seulement au figuré. La prière ayant sans doute marqué ses limites.

Chrétien catholique pratiquant, Ronsard Malonda peut témoigner. A ses dépens bien entendu. Lui qui a été béni par les uns et maudit par les autres. Elevé par les uns et rabaissé par les autres.

Même dans sa frange religieuse, la Société civile parle rarement la même langue encore moins le même langage. C'est dire… La tour de Babel n'est plus à chercher que dans le landerneau politique.

Au fond, depuis l'épopée CNS la Société civile canonisée au Palais du peuple s'est comme détachée du pays réel. Ceux qui étaient ses représentants ont tous ou presque été aimantés par la politique. Depuis , société civile et classe politique sont deux faces de la même monnaie . L'équidistance par rapport aux forces politiques qui caractérisait les délégués des forces vives post-CNS n'est plus que théorique. On est à l'ère de "dis-moi quelle société civile tu incarnes, je te dirai pour quelle loge politique tu roules".

Retrouver un acteur authentiquement et uniquement "Société civile" relève de plus en plus de la gageure. Non pas que la Société civile n'existe plus. Le hic c'est qu'elle est restée là où ses hérauts et héros des années 90 et leurs descendants l'ont laissée. A savoir dans le pays légal.

Depuis, à mille lieues de forces vives et de tous les mouvements associatifs ayant pignon sur rue, un label "Société civile" s'est constitué. C'est celui qui a préempté- au profit de ses intérêts- la vocation de la société civile.

Les mandants ont transformé leur mandat en rente de situation pour eux-mêmes et leurs progénitures ou leurs semblables. A la manière de la quasi-totalité d'acteurs politiques qui ont ravalé tous leurs "acquis" au rang des biens patrimoniaux. Même le siège dans les assemblées ! Quand ce n'est pas madame l'épouse, c'est le fils ou la fille qui est suppléant(e). En cas de nomination au sein du Gouvernement ou à un poste incompatible avec le "job" de député ou sénateur, pas de souci.

Un petit tour au Palais du peuple ou dans les hémicycles provinciaux suffit pour constater le désormais "la famille d'abord". De quoi inspirer notre célèbre "frère Patrice" qui pourrait chercher la Société civile et la trouver dans le monde politique. José NAWEJ
La CENCO interpelle la majorité à l’Hémicycle !
vendredi 18 septembre 2020

*Les évêques catholiques l'invitent à ne pas abuser de sa supériorité numérique, mais à voter les lois qui promeuvent la démocratie plutôt que les (...)
lire la suite
Atundu s’intérroge : " maladresse d’un zélé représentant de Kigali ou d’un test du Rwanda de la capacité de riposte des autorités congolaises ?"
vendredi 18 septembre 2020

Ancien porte-parole de l'ancienne Majorité présidentielle et haut cadre du FCC, André-Alain Atundu s'est livré, hier jeudi 17 septembre, à l'un de (...)
lire la suite
Le procès-Kamerhe reprend aujourd’hui dans l’indifférence générale !
vendredi 18 septembre 2020

C’est en principe aujourd’hui, à la Chambre foraine de la Cour d’appel de Gombe qui siège à la prison centrale de Makala que reprend le procès en appel (...)
lire la suite
La FEC se propose d’importer du ciment à partir du Congo-Brazzaville
jeudi 17 septembre 2020

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) sollicite une dérogation sur l’importation du ciment à partir du Congo-Brazzaville. Elle en a fait part (...)
lire la suite
Les investisseurs australiens promettent de soutenir l’égalité du genre
jeudi 17 septembre 2020

En séjour à Kinshasa, la délégation d'investisseurs australiens a promis d'aider le Gouvernement congolais à développer le genre dans les secteurs de (...)
lire la suite
Pas de mises en place dans la territoriale, au mépris de l’accord FCC-CACH
jeudi 17 septembre 2020

Dans un communiqué mardi dernier, les membres de cette importante plateforme politique désapprouvent les nominations faites en juillet dernier (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting