Dernière minute :
LUTTE CONTRE LA COVID-19
Luozi : la police donne la chasse aux personnes réfractaires au port de masque
mercredi 12 août 2020

Depuis quelques jours, la cité de Luozi est en train de vivre des moments qu'elle n'a jamais vécus auparavant. Les autorités politico-administratives sont décidées à faire respecter les gestes barrières. Pour ce faire, la Police s'est déployée dernièrement à deux endroits parmi les plus fréquentés : le Marché central et le marché de Séraphin. Objectif : traquer les réfractaires à la mesure du Port obligatoire de masque. Les villageois et autres acheteurs et vendeurs venus au marché, surpris, sont rentrés chez eux apeurés.

Le dimanche 09 août, la cité de Luozi était en ébullition. La Police donne un tour de vis au respect des messures barrières, arrêtant les Luoziens qui ne voulaient pas porter les masques. Ceux qui les portent le font négligemment.

Aussi remarque-t-on des cache-gorge, cache-menton, cache-barbe et même des masques se portant comme des bavettes.

Que d'étonnants masques ont fait leur apparition ce dimanche-là! Surpris en plein marché, des femmes se servent soit de leur pagne ou de leurs mouchoirs comme masques. Certaines utilisent simplement leurs paumes de main comme masques.

Lors de ce contrôle pour le moins musclé, la Police procéde à quelques interpellations des récalcitrants.

Quarante-huit heures avant cette opération, le port des masques à Luozi était le cadet des soucis de ses habitants.

Pour bien des Luoziens interrogés sur ce comportement, la maladie tant redoutée était l'apanage de ''l'autre côté du fleuve'', c'est-à-dire de Kinshasa. ''Le coronavirus n'existe pas'', ne cessent-ils de soutenir, sérieusement.

Un pasteur, ayant requis l'anonymat, raconte que le port des masques n'a vécu que deux jours. Aussitôt après la tombée de la levée de l'état d'urgence, tout Luozi a fait ''tomber le masque'', à commencer par les autorités locales. Une version soutenue par une Luozienne, la quinzaine révolue, à qui nous avons demandé pourquoi elle ne portait pas de masque.

Avec la reprise des cours et les effets du respect des gestes barrières par les élèves et les enseignants, Luozi est en train de vivre une nouvelle ère : celle du port obligatoire des masques.

À ce jour, élèves et enseignants ne jurent que par le port des masques. Toute autorité qui dispose de quelques personnes sous sa responsabilité (chefs d'établissement scolaire, autorité politico-administrative...) veille au port obligatoire et convenable des masques. De Luozi, Kléber Kungu, envoyé spécial.
Luozi : la police donne la chasse aux personnes réfractaires au port de masque
mercredi 12 août 2020

Depuis quelques jours, la cité de Luozi est en train de vivre des moments qu'elle n'a jamais vécus auparavant. Les autorités (...)
lire la suite
4.500.000 dollars du Japon destinés à l’hôpital général de référence de Kinshasa
mercredi 12 août 2020

La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, et M. Hiroshi Karube, ambassadeur du Japon en RDC, ont signé le jeudi 6 août (...)
lire la suite
Kwilu : des paysans édifiés sur l’élevage, l’agriculture et les droits humains
vendredi 7 août 2020

Des paysans de la province du Kwilu suivent des formations sur les bonnes pratiques en matière d’élevage, de l’agriculture et des droits humains (...)
lire la suite
La Comaco-Kinshasa partage la viande de chèvre et de vache auprès de plus de 1800 personnes
vendredi 7 août 2020

La Communauté musulmane Ahmadiyya en République démocratique du Congo (Comaco), branche de Kinshasa, a célébré la fête de la Tabaski le 31 juillet (...)
lire la suite
Hôpital général de Kinshasa : l’Unfpa offre des kits de protection contre la Covid-19 aux accoucheuses
jeudi 6 août 2020

Les sages-femmes de l'Hôpital général de Kinshasa disposent désormais d'un lot de kits de protection contre la Covid-19. Ce don du Fonds des Nations (...)
lire la suite
Sanga Mamba : Denise Nyakeru remet des kits d’accouchement à la maternité Don Bosco
jeudi 6 août 2020

Le quartier Sanga Mamba dans la commune de Ngaliema a reçu une personnalité de marque le mardi 04 août. Il s'agit de la présidente de la Fondation (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ces "affaires", un couteau à double tranchant

Autant le répéter tout de go. Le Zaïre-Congo a trop longtemps souffert de l'impunité pour tolérer une seconde que cette tare se perpétue. En faisant de la lutte contre la corruption son cheval de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting