Dernière minute :

"Les affaires" et la transhumance du personnel politique
vendredi 14 août 2020

Et si on lisait la semaine politique qui s'achève à l'aune de deux citations ? La première est du philosophe- historien athénien Thucydide : "L'histoire, un perpétuel recommencement". La seconde est signée Alphonse Karr, écrivain français : "Plus ça change, plus c'est la même chose".

Les affaires? Sale temps pour les gestionnaires de la "res publica". C'est la peur au ventre qu'anciens et nouveaux ministres, mandataires se réveillent le matin. Chacun se demandant en se rasant ou en se maquillant le matin -c'est selon - si c'est son tour d'être cueilli par la Justice… classique ou par toutes ces structures tentaculaires qui tournent à plein régime.

C'est à se demander même si fêter une nomination, une promotion soit encore de bon augure. Car les ors et dorures de la République, les bureaux aseptisés de Gombe servent de plus en plus d'anti- chambre à ce que Kinshasa compte de cachots avant l'atterrissage à Makala. Et là, la cour de cette prison qui fait office de cours se transforme en salle d'audience à ciel ouvert

Ce "sale temps" pour les dignitaires du pays, les cols blancs et apparentés rappellent un autre "printemps judiciaire". Celui du seuil des années Mzee. La "Révolution pardon" n'avait pas empêché le tombeur de Mobutu de relooker la prison centrale de Makala et d'y loger des apparatchiks de la IIème République. Pour accueillir ce beau monde ? Un "hôtel cinq étoiles" d'un genre nouveau avec des taux d'occupation à faire pâlir d'envie les rares palaces de l'époque.

Ce n'est pas tout. Même des compagnons "afdéliens", des ministres et responsables d'entreprises publiques en fonction pouvaient être embastillés à tout moment. Avant-hier, hier comme aujourd'hui, pareille conjoncture est généralement propice à l'excès de zèle. Soit pour plaire au big boss, soit pour se faire du beurre soi-même sur le dos de la vertu. Et bonjour les abus!

L'autre fait frappé du sceau "rien de nouveau sous le soleil", façon L'Ecclésiaste, est cette transhumance du personnel politique. Cette semaine, un ancien Tshisekediste, passé à la kabilie avec comme prime un strapontin dans le dernier Gouvernement de l'ère Kabila, a annoncé son grand retour à la maison du père, tenue par le fils.

Décidément, "L'enfant prodigue" n'a pas cessé d'inspirer les opérateurs politiques sous les tropiques rd congolaises. Avant ce dernier cas sur la liste déjà longue de reconvertis, beaucoup de mobutistes engagés et de kabilistes convaincus et convaincants se sont découvert ou redécouvert- ça dépend de cas - l'âme…tshisekediste. D'autres se sont carrément offerts "Fatshistes" !

Ce coming out à la pelle a été fait à l'avènement de Laurent-Désiré Kabila en 1997 et l'accession au pouvoir de son fils début 2001. Des mobutistes pur sucre, ou bon teint tels des caméléons ont vite pris la couleur du moment.

Durant ses rares moments de break, "notre Fatshi national" serait bien inspiré de consulter un certain Léon Kengo qui a théorisé en son temps sur le phénomène "transhumance" du personnel politique au Congo-Zaïre. Histoire de ne pas se tromper de mode d'emploi des fruits de ce phénomène récurrent. José NAWEJ
L’autorité de l’Etat en question
lundi 24 août 2020

Depuis les années rébellions, au hit-parade des concepts les plus utilisés, il y a celui de l'autorité de l'Etat ". Dans le contexte rd congolais, ce (...)
lire la suite
Mali : deuxième putsch, même question
vendredi 21 août 2020

Paradoxe ou pied de nez à la doxa démocratique ? A Bamako, le coup d'Etat militaire ne semble pas perçu par la rue comme la pire des choses . (...)
lire la suite
Bukanga Lonzo, l’envers du gigantisme
jeudi 20 août 2020

Bukanga Lonzo ? Du gâchis. Le mot n'est, à l'évidence, pas emprunté. Ce n'est pas le Premier ministre Ilunkamba qui dirait le contraire. Il a palpé (...)
lire la suite
Corruption : gare au manichéisme !
mercredi 19 août 2020

Encore une saillie des parlementaires américains contre la corruption en RDC ! Qui nierait l'existence de ce fléau au Congo-Kinshasa ? Comme, du (...)
lire la suite
FCC-CACH : "Colombes" ou "Faucons"…des étiquettes
mardi 18 août 2020

Coucou ! Les météorologues politiques annoncent du beau temps sur Kinshasa ! La raison de cette prédiction du passage de la grisaille à l'éclaircie (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting