Dernière minute :
LE « GROUPE D’ETUDE SUR LE CONGO » CREVE L’ABCES
Kwakenge : le gouvernement doit intervenir pour départager le Kasaï et le Kasaï central qui s’affrontent à mort sur l’appartenance de cette localité !
vendredi 14 août 2020

C’est depuis le début de la semaine en cours que les affrontements sanglants ont commencé dans la localité de Kwakenge, un important nœud ferroviaire sur la voie ferrée Kananga-Lubumbashi, entre les Luba sociologiquement majoritaire et les Bakuba en enregistrant comme bilan macabre provisoire douze morts. Les deux tribus de Kakwenge se disputent l’appartenance de cette localité, les unes au Kasaï central-capitale Kananga- et les autres au Kasaï –capitale Tshikapa.

Administrativement, Kwakenge dépend de Kasaï –Tshikapa, ce que contestent des experts qui estiment, eux, sur base des archives que Kwakenge dépend plutôt de Kasaï-central-Kananga. Ils viennent en cela renforcer l’argumentaire des Luba qui sont prêts à donner jusqu’à la dernière goutte de sang pour défendre cette localité qui appartient, selon eux, au Kasaï central-Kananga.

Ils mettent aussi en avant le fait que Kwakenge, est constitué de quatre groupements dont trois Luba et un seul Kuba et que naturellement, c’est pour cette raison que même les Belges l’avaient administrativement placée du côté de Kasaï central de l’ex-Luluabourg Lubaphone et non du Territoire de Mweka qui est au Kasaï. Voici le motif de la guerre entre Luba et Kuba à Kwakenge alignés chacun sur ces deux positions tranchées et qui sont prêts à en découdre à tout moment.

La situation est bien explosive. Ce qui rend encore complexe cette équation à plusieurs inconnues, c’est le fait qu’à ce jour, Kwakenge appartient au Kasaï –Tshikapa conformément à la loi sur les limites des provinces promulguée après le découpage territorial des provinces en passant de onze à vingt-six actuelles. Ce que contestent les Luba préférant s’en tenir aux délimitations effectuées à partir des tribus et des rivières. Un casse-tête chinois.

C’est le « Groupe d’étude sur le Congo » -GEC-qui est un Bureau de chercheurs en géopolitique rattaché à l’Université de l’New York et spécialisé sur la RDC qui a tiré la sonnette d’alarme dans son dernier rapport concernant les évènements de Kwakenge. La localité dispose de beaucoup d’activités économiques qui procurent des recettes substantielles à sa tutelle administrative.

D’où les affrontements entre Lubaphones et Kubaphones que le gouvernement central ne doit pas négliger car pouvant dégénérer à tout moment. Le GEC appelle par conséquent le gouvernement central à bouger. Sur les tristes évènements, le Bureau crève l’abcès en mettant en cause des leaders politiques qu’il cite dans son rapport comme par exemple le sénateur PPRD Evariste Boshab Mabudj du FCC qui est Kuba de Mweka mais qui a tout de même investi à Kwakenge. Mais son électorat est bel et bien au Kasaï-Tshikapa.

Tous ceux qui sont parties prenantes dans ce conflit tribal à Kwakenge exhortent le gouvernement central à aller intervenir en départageant les deux camps en ayant à l’esprit et donc ne pas de vue qu’il s’agit bien des deux tribus sœurs qui ont toujours vécues en bonne intelligence ici-même pendant des décennies depuis la colonisation belge et qui n’ont jamais connu ce périlleux conflit de tutelle administrative ou de délimitations créé par le découpage territorial et la loi sur la délimitation des provinces. C’est un morceau dur. Car chacun reste campé sur ses positions.

Hier, le gouverneur de la province du Kasaï-Tshikapa s’est exprimé pour donner sa position sur ce conflit de Kwakenge, pour lui, il n’y a pas matière à débat car la loi est claire à ce sujet que Kwakenge appartient au Kasaï et non au Kasaï central. On ne peut faire la délimitation d’une entité en fonction des limites de tribus ou de fleuves comme les Luba sont en train de le clamer à ce jour.

C’est cette loi sur la délimitation des provinces qui est d’application et rien d’autre. Tandis que son collègue du Kasaï central est d’un avis contraire. Denis Kambayi, l’ancien gouverneur-FCC du Kasaï central-Kananga, le premier après le découpage territorial de provinces estime lui que Kwakenge appartient au Kasaï-Tshikapa sur base de la loi sur la délimitation des provinces.

Lorsque le gouvernement va descendre sur le terrain pour statuer sur ce conflit de l’appartenance de Kwakenge au Kasaï Central ou au Kasaï-Tshikapa, il se rendra bien compte qu’en filigrane de ce conflit brusque Luba et Kuba, il y a la guerre qui fait rage à la coalition au pouvoir entre le FCC-PPRD- et le CACH –UDPS. Ce conflit semble s’être transplanté à Kwakenge où les Lubaphones sont considérés comme membres de l’UDPS, donc CACH de Félix Tshisekedi et les Kuba en proximité avec le PPRD d’Evariste, donc du FCC de Joseph Kabila. C’est peut-être là le nœud du conflit. KANDOLO M.
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
mercredi 21 octobre 2020

Date de publication : 16 octobre 2020 Date de dépôt : 02 novembre 2020 Lieu de la mission : Kinshasa Durée de la mission : 45 jours (...)
lire la suite
Le FIDA invite les Etats à protéger les femmes de contrecoups de la Covid-19
mercredi 21 octobre 2020

Le président du Fonds international de développement agricole (FIDA), appelle les Etats à œuvrer pour que les femmes rurales cessent de subir de (...)
lire la suite
Sahara : l’Alliance du Pacifique réitère son appui à l’initiative marocaine d’autonomie
mercredi 21 octobre 2020

Santiago - L'Alliance du Pacifique a réitéré, lundi, son appui à l'initiative d'autonomie au Sahara proposée par le Maroc et au processus politique (...)
lire la suite
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
mardi 20 octobre 2020

Date de publication : 16 octobre 2020 Date de dépôt : 02 novembre 2020 Lieu de la mission : Kinshasa Durée de la mission : 45 jours prestés. I. (...)
lire la suite
La RDC et la Monusco arrêtent une stratégie commune de retrait "progressif et responsable des casques bleus"
mardi 20 octobre 2020

La RDC et la MONUSCO ont arrêté, hier lundi 19 octobre, une stratégie commune de retrait "progressif et responsable des casques bleus". La ministre (...)
lire la suite
Albert Mpeti salue l’expertise des professionnels de santé de Kwango et de Kwilu
mardi 20 octobre 2020

Le vice-ministre de la Santé salue le travail abattu par les professionnels de santé des Divisions provinciales de Kwango et de Kwilu, dans la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting