Dernière minute :
S’OPPOSANT A LA DEMARCHE DE SONY KAFUTA SUR LE CHOIX DE RONSARD MALONDA A LA CENI
Albert Kankienza : « Nos statuts exigent la consultation du président honoraire pour des questions brûlantes »
jeudi 27 août 2020

Le torchon brûle entre un groupe de pasteurs, avec à leur tête Albert Kankienza Muana Mbo, et Sony Kafuta. Les violons ne s’accordent plus entre les deux hommes de Dieu. Une «guerre de leadership» étalée désormais sur la place publique. Pour Kankienza, Kafuta n’engage plus les Églises du Réveil au Congo (ERC) qu’il dirige depuis près d’une année. Il accuse le pasteur de l’ «Armée de l’Éternel» de n’avoir pas organisé l’Assemblée générale depuis qu’il est élu président de l’organisation. Accusations que rejette le président de l’ERC ,estimant que «les raisons de la démarche de ses hommes de Dieu sont ailleurs et n’ont rien à voir avec une quelconque Assemblée générale à laquelle ils font allusion».

C’est dans cette polémique qu’Albert Kankienza intervient pour recadrer le président suspendu de les ERC, qu'il appelle «mon frère et ami». Pour lui, le Général Sony Kafuta Rockman (GSKR) ne pouvait pas engager les ERC sans pourtant se référer à lui.

«Nos statuts exigent que le président honoraire soit consulté, au préalable, quand il s’agit des questions brûlantes engageant notre structure», a expliqué Albert Kankienza se confiant à la presse.

«Je n’ai pas besoin de reprendre les fonctions que j’ai occupées pendant 20 ans», fait-il savoir, se contentant de la position qu’il occupe actuellement en tant "Archevêque général"des Eglises de réveil du Congo.

"JE SUIS ARCHEVEQUE, CELA ME SUFFIT"

«Je suis archevêque et cela me suffit», précise Albert Kankienza, regrettant les propos tenus par le Général Sony Kafuta sur la question du tribalisme qui règnerait au sein des ERC.

«Quand est-ce que je lui ai dit qu’il ne pouvait pas diriger la structure du fait qu’il est swahiliphone ?», s’étonne Albert Kankienza, demandant aux enfants de Dieu de «pardonner Sony Kafuta pour ces genres de propos qui ternissent l’image de l’Eglise qui est censée être le corps du Christ».

Il y a quelques jours, Sony Kafuta a rejeté la demande de ses pairs, l’appelant à démissionner de la présidence des ERC. Tout en admettant l'existence de tensions au sein de leur organisation, il a laissé entendre qu’«Albert Kankienza instrumentalise un certain nombre de membres des ERC pour me désavouer. Voilà ce qui ne va pas».

«Depuis que je suis élu à la tête des ERC, je n’ai jamais fait une nouvelle mise en place. Je travaille avec l’équipe qu'Albert Kankienza a laissée. Ce que ne feront pas d’autres personnes, parce qu’il s’agit de mon mandat», a indiqué le Général Sony Kafuta Rockman, accusant ses détracteurs de tribalistes.

«Ils disent que la plateforme ERC doit être dirigée par des Kasaiens et comme moi je ne suis pas de la province du Kasaï, ils veulent que je m’écarte pour leur laisser la place».

Répondant à Albert Kankienza à qui il a succédé à la présidence des ERC, Sony Kafuta estime avoir réalisé beaucoup de choses depuis son avènement à la tête des églises de réveil du Congo.

«Je ne suis pas du genre à travailler pour mon propre compte. Aujourd’hui, la plateforme ERC dispose d’un compte bancaire, et j’ai pu revoir à la hausse la cotisation de membres pour permettre à notre organisation de disposer de moyens devant lui permettre de bien fonctionner», se réjouit Sony Kafuta.

«Le problème pour Albert Kankienza et les autres, c'est qu'ils pensent que moi, je vis grâce à l’argent provenant de politiciens. Ce n’est pas mon genre à soutenir les actions des politiques pour qu’en retour, je reçoive l’argent», insiste-t-il.

En clair, poursuit Sony Kafuta, «c’est le dossier sur le choix porté sur la personne de Ronsard Malonda comme président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui pose problème».

Aux dires de Sony Kafuta, «Albert Kankienza et son groupe ont mal digéré le fait que je puisse dire tout haut la vérité sur ce qui s’est réellement passé entre les confessions religieuses lors de l’élection de ce candidat à la Centrale électorale. Ils croient que moi, j’ai été corrompu. C’est faux. Ils doivent revenir à la raison».

C’est depuis longtemps que le Général de "l'Armée de l'Eternel" Sony Kafuta et Albert Kankienza se regardent en chiens de faïence. Alors qu’il dirigeait la plateforme ERC, Kankienza se serait farouchement opposé à la candidature de Sony Kafuta. «Tout sauf Kafuta», ne cessait-il pas de dire à qui voulait l’entendre. Du moins, c'est ce que confie certaines sources.

Après des manœuvres dilatoires visant à retarder les échéances électorales, ces scrutins ont finalement pu avoir lieu. Et à l’arrivée, c’est Sony Kafuta qui a été choisi par ses pairs pour diriger la plateforme ERC pour un mandat de cinq ans renouvelable. Une nouvelle pas bien accueillie par certains hommes de Dieu, membres de cette association. C’est dans cette ambiance de méfiance qu'évolue ce regroupement des églises de réveil. Rachidi MABANDU
Kintambo : Les élèves du Lycée Bolingani dans la rue pour exiger le paiement des enseignants
mardi 20 octobre 2020

Les élèves du Lycée Bolingani, dans la commune de Kintambo, étaient dans la rue, hier lundi 19 octobre pour exiger le paiement de leurs enseignants. (...)
lire la suite
Le retard dans la publication de la suite des résultats de l’Exetat 2019-2020 inquiète plus d’un
lundi 19 octobre 2020

Bien qu'effective depuis le 12 octobre courant sur l'ensemble du territoire national congolais, la rentrée scolaire 2020-2021 alimente cependant, (...)
lire la suite
Le ministère de la Santé et ses partenaires contribuent à la réduction de la mortalité des cas d’HTA et de Diabète
jeudi 15 octobre 2020

Le ministère de la Santé et ses partenaires dont l'UNICEF et l'OMS a lancé la campagne de dépistage du diabète et de l'hypertension artérielle à (...)
lire la suite
L’absence d’un système normatif national constitue un frein au développement durable du pays
jeudi 15 octobre 2020

La RDC ne peut pas bénéficier de manière optimale des avantages de la pratique de la Normalisation à cause de l’absence d’un Système Normatif National (...)
lire la suite
L’UNICEF plaide pour le retour des enfants à l’école dans un environnement sûr et protecteur
jeudi 15 octobre 2020

Des millions d’élèves du primaire et du secondaire ont repris le chemin de l’école le lundi 12 octobre en RDC après plus de 6 mois à la maison, suite (...)
lire la suite
CONEPT fixe l’opinion au sujet de la déclaration faite par le Cardinal Fridolin Ambongo
jeudi 15 octobre 2020

La gratuité de l'éducation de base et la problématique de frais de scolarité dans le système éducatif congolais pour l'année scolaire 2020-2021 était (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting