Dernière minute :
A LA SUITE DE L’ASSASSINAT DES 5 ECOLIERS JEUDI DERNIER A MASISSI
Le député Ingele Ifoto en larmes, appelle à un élan de solidarité
lundi 31 août 2020

* Au cours d'une messe d'action de grâce hier à la paroisse saint Antoine Padoue de Bumbu, cet élu de la Funa a invité les fidèles catholiques à prier pour les Congolais de l'Est du pays.

Le député national Jean-Marie Ingele ifoto n'a pas contenu ses larmes, devant la triste nouvelle de la mort de cinq finalistes du primaire, tués le jeudi 27 août au centre Ngoyi, dans un accrochage entre les forces négatives et des éléments des Forces armées de la RDC (FARDC), dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

Alors qu'il assistait, hier dimanche 30 août, à une messe d'action de grâce à la paroisse Saint Antoine-Padoue de Bumbu, cet élu de la Funa, a invité les fidèles catholiques à se servir de l'arme puissante de la prière pour leurs compatriotes de l'Est du pays. On rappelle que cette eucharistie a été doublement consacrée à l'installation du doyenné de la paroisse susnommée et à l'ordination de son doyen, en la personne de l'abbé curé Bernard Lumembo.

UN ACCUEIL PRINCIER

Toujours au cours de cette messe dite par le cardinal Fridolin Ambongo, évêque métropolitain de Kinshasa, le député national Jean-Marie Ingele Ifoto, lui-même fervent catholique, a admiré l'engagement des fidèles de l'Eglise universelle de Rome, pour le sacrement de leurs confirmations.

Depuis sa création lors du consistoire du 5 octobre 2019, c'est la première fois que le cardinal Fridolin Ambongo a foulé hier, le sol de Bumbu, l'une des communes populeuses de Kinshasa. Et, pour cette première visite, l'archevêque de Kinshasa a eu droit à un accueil princier. Son cortège pris d'assaut par une foule compacte et effervescente, non seulement de fidèles de l'Eglise catholique, mais aussi de nombreux curieux.

Puisant dans l'évangile du jour, tiré du Livre de Jérémie 20:7-9, le cardinal Fridolin Ambongo a exhorté l'assistance à la culture de la lecture de la Bible et à être le reflet de la parole de Dieu. Exactement à l'exemple du prophète Jérémie et de l'apôtre Paul, qui se sont montrés prêts à mourir pour la justice céleste.

Devant une assistance enthousiaste, l'évêque de Kinshasa a d'abord commencé par donner un bref aperçu de l'historique de Saint Antoine-Padoue. Celui-là même dont le combat a consisté à valoriser le sens humain.

Le livre III du Code Canon, intitulé "la fonction d'enseignement", relève quelques points. Le Canon 759, faisant écho au Canon 225, paragraphe 1, qui affirme le devoir et le droit à l'apostolat de tout fidèle laïc en tant que baptisé confirmé, rappelle le fondement et la portée de la participation des laïcs à la fonction prophétique du Christ et de l'Eglise.

Cette disposition stipule : "Les laïcs, en vertu du baptême et de la confirmation, sont par la parole et par l'exemple de leur vie chrétienne témoins du message évangélique, ils peuvent être aussi appelés à coopérer avec l'évêque et les prêtres dans l'exercice du ministère de la parole".

Ainsi, à la lumière de ce passage du Canon 225, le cardinal Fridolin Ambongo a salué la croissance de l'église saint Antoine-Padoue devenue à ce jour, le siège des doyennés de quatre Eglises. A savoir : les paroisses St Christ sauveur, Ste Claire, St Clément et St Jean Baptiste. Ce, en plus de la paroisse saint Antoine-Padoue qui a su donner le bon exemple d'aînée de la famille.

Pour Jean-Marie Ingele Ifoto, cette étape de croissance, de maturité de la paroisse Saint Antoine-Padoue doit être considérée comme un moment très important pour les croyants catholiques, appelés à militer comme soldat, afin de marquer leur engagement pour la cause Noble. Celle de se dévouer pour le Christ.

"Il faut que les fidèles s'engagent davantage dans l'auto-prise en charge de l'église. Il faut que partout dans les paroisses, et dans tous les diocèses, que les chrétiens comprennent qu'ils n'ont pas seulement à recevoir de l'Eglise. Mais, qu'ils doivent donner à l'Eglise. Ils doivent contribuer à ce que l'Eglise fasse face à ses besoins, au niveau des paroisses et des diocèses. Comme c'est le cas au Nigeria, au Ghana…", a-t-il dit.

Il faut rappeler que le second temps fort de cette messe a été l'ordination par le cardinal Fridolin Ambongo, du curé de la paroisse Saint Antoine-Padoue, abbé Bernard Lumembo, comme doyen du doyenné. A cette étape de la cérémonie, un sceau du Saint Esprit a été remis à ce dernier. Il a été nommé à cette fonction au terme d'un décret signé par le cardinal Ambongo, en vertu du droit canon, qui décrit les compétences et attributions suivant une urgence. Ce, conformément à la procédure en la matière.

Après la remise, un acte d'engagement a été lu par le curé forain de ce doyenné à respecter les termes de référence de l'exercice de cette fonction par la promotion de l'Eglise. Grevisse KABREL
Le PPRD prêt pour la cohabitation ou les élections anticipées
vendredi 27 novembre 2020

* Quant au nouvel enjeu à l'Assemblée nationale, le parti de Joseph Kabila et ses alliés disent constater leur majorité parlementaire, malgré (...)
lire la suite
SADC : le Botswana convoque un sommet extraordinaire sur la sécurité de la sous-région
vendredi 27 novembre 2020

Le Botswana convoque, ce vendredi 27 novembre, un sommet extraordinaire de l'Organe de la Troïka de la Communauté de développement de l'Afrique (...)
lire la suite
RDC : NASDAQ a rendu un vibrant hommage à Sindika Dokolo à New-York
vendredi 27 novembre 2020

L'indice boursier américain NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations) a rendu un vibrant hommage à l'homme (...)
lire la suite
Lualaba : les ministres provinciaux réaffirment leur soutien au gouverneur Richard Muyej
vendredi 27 novembre 2020

Les membres du gouvernement provincial de Lualaba ont adressé, hier jeudi 26 novembre, un message de soutien au numéro 1 de la province, Muyej (...)
lire la suite
FEC : Albert Yuma obtient un nouveau bail de 3 ans
vendredi 27 novembre 2020

Albert Yuma Mulimbi a été réélu hier jeudi 26 novembre pour la sixième fois à la tête de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) pour un nouveau (...)
lire la suite
Kitenge Yesu : "Les évêques sont en train d’abandonner leur mission principale"
vendredi 27 novembre 2020

Pour une charge contre les Evêques. C'en est une. Connu comme un franc-tireur, Kitenge Yesu a ciblé les princes de l'Eglise catholique. Ces (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le patronat dans la grisaille ambiante

Que peut faire Albert Yuma fraîchement réélu à la tête du patronat rd congolais ? Poser cette question équivaudrait à se demander ce que les Congolais peuvent attendre du secteur privé. Pas la peine (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting