Dernière minute :

Quelle opposition face à quel pouvoir ?
jeudi 3 septembre 2020

La RDC serait-elle encore politiquement un pays sui generis ? Dans l'attente des réponses doctement élaborées par tous ceux que nous comptons d'érudits en sciences politiques et surtout d'experts à compétence générique et générale, observons ensemble la séquence en cours. Celle en rapport avec le soutien de Martin Fayulu au projet de mise en accusation du chef de l'Etat pour violation de la Constitution.

Le propos n'est pas d'en rajouter à la polémique sur la pertinence ou pas de la démarche. L'exercice consiste à analyser la nature du "débat" que cette question soulève au sein même du monde politique. A l'UDPS, on accuse Fayulu de rouler pour le FCC et son autorité morale. Une éventuelle destitution de FATSHI devant profiter au camp kabiliste, foi des tshisekedistes.

Celui qui crie sur tous les toits avoir été "recalé" par le même Kabila en 2018 ne serait donc pas un opposant au pensionnaire de Kingakati. Allié alors? Qui est finalement opposant à qui dans ce pays-là? D'autant que ceux qui agitent le "spectre" du retour au pouvoir de JKK sont eux-mêmes en coalition gouvernementale avec lui !

En terme d'antériorité, ils ont même eu l'avantage calendaire d'avoir pactisé avec le "diable" avant le pro-Kabila de la vingt-cinquième heure que serait Martin Fayulu. Ce dernier n'aurait donc qu'à rejoindre Fatshi aux côtés de son allié Kabila. Y-aurait-il bien un pouvoir incarné par la coalition CACH-FCC ? La réponse est oui.

Alors, comment peut-on être opposant à l'un et partisan de l'autre ? Ou vice-versa ? Dans la configuration actuelle, qui est dans l'opposition et qui est au pouvoir ?

Lorsque CACH, incarné par l'UDPS, tape davantage sur le FCC et son leader que sur LAMUKA, représenté par ses 4 patrons, qui y comprend quelque chose ? Symétriquement, quand certains bonzes de l'opposition genevoise, ou ce qu'il en reste, s'en prennent à Kabila et ménagent son successeur, "partenaire et frère", à quel pouvoir s'opposent-ils ? Et qui paraît empêcher le parti présidentiel de dormir du sommeil des justes ? Le FCC.

Composante majoritaire de la Majorité, la méga-plateforme kabiliste n'est vraiment pas le principal soutien du chef de l'Etat ! Le "je t'aime moi non plus" allant crescendo entre les deux versants du pouvoir. Au point que l'UDPS voit partout - à tort ou à raison - la main noire de la kabilie. Pour emprunter au général Janssens, on dirait avant la coalition égale après la coalition.

Avec un paysage politique qui défie tous les canons classiques, bien malin qui pourrait identifier clairement qui fait le job d'opposant face à quel pouvoir. Bouclons la boucle de ce dédale politique en revenant à l'épicentre de la séquence en cause. Martin Fayulu, qui ne s'est pas départi de son label de "Président élu", en appelle à la déchéance, par le droit, d'un Président de la république dont il conteste la légitimité. Et ce, devant une Cour dont la RDC entière sait ce qu'il en pense. "Président-élu" et en même temps "opposant en chef" post-présidentielle 2011, Etienne Tshisekedi a fait nettement moins bien que le "soldat" du peuple ! Pas de quoi faciliter la compréhension de nos "affaires politiques".

Le fameux "plus de chaleur que lumière" de feue l'ambassadrice américaine Melissa Wells ou le couperet "absence de culture politique" d'Abdoulaye Wade semble n'avoir pas pris beaucoup de rides. Au grand dam du "peuple" utilisé comme simple variable d'ajustement. Au grand malheur de ce pays qui attendra, hélas, longtemps-encore ?- avant de redevenir normal et jouer ainsi le rôle qui est le sien en Afrique et dans le monde. José NAWEJ
Sauver l’essentiel
mardi 20 octobre 2020

Qui va gagner ? Qui va perdre ? Le Président ? Les speakers de deux chambres du Parlement ? Et par extension, le CACH ? Le FCC ? Question (...)
lire la suite
F comme Fatshi prêt à franchir le Rubicon
lundi 19 octobre 2020

Impossible, en ce début de semaine, de faire l'économie de cette question. A savoir qu'à 'instar de Jules César en 49 avant notre ère, Félix-Antoine (...)
lire la suite
Que voulons-nous ?
vendredi 16 octobre 2020

Le problème des Zaïro-congolais ? Il est simple. Ils ne savent pas souvent ce qu'ils veulent. Et quand ils le savent, ils font exactement le (...)
lire la suite
Des opérateurs miniers sommés d’arrêter l’exportation des minerais bruts
vendredi 16 octobre 2020

Des producteurs miniers viennent de bénéficier d'un moratoire de six mois pour mettre fin à l'exportation des minerais de la République démocratique (...)
lire la suite
Et le principe de réalité dans tout ça ?
jeudi 15 octobre 2020

Réponse du berger à la bergère ? Ça en a tout l'air. En tout cas, cela y ressemble fortement. 24 heures après l'hymne au respect des textes entonné en (...)
lire la suite
Partie de poker au sommet de l’Etat
mercredi 14 octobre 2020

" Nous avons simplement dit au Président de la République que nous sommes attachés aux textes ", dixit le speaker du Sénat. Langue de bois ? (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting