Dernière minute :

Le MAE chinois appelle à la consultation, la coordination et la coopération entre la Chine et l’Allemagne
vendredi 4 septembre 2020

BERLIN, 2 septembre (Xinhua) -- Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite à Berlin, a déclaré mardi qu'en tant que forces indépendantes majeures dans le monde, la Chine et l'Allemagne devraient renforcer leurs consultations, coordination et coopération stratégiques pour accomplir trois grandes tâches.

M. Wang a tenu ces propos au cours d'un entretien avec le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.

Selon M. Wang, le monde est actuellement confronté à trois choix majeurs : le multilatéralisme ou l'unilatéralisme, l'ouverture ou la fermeture et la coopération ou la confrontation.

Il a expliqué que la première tâche consistait à approfondir la coopération anti-pandémique internationale et relancer l'économie mondiale. Alors que la prévention et le contrôle du COVID-19 sont entrés dans les habitudes, la Chine est disposée à travailler avec l'Allemagne pour élargir la "voie express" d'échanges de personnel et renforcer la coopération dans le développement de vaccins et de médicaments, en vue de garantir la bonne santé des deux peuples et contribuer à la sécurité en matière de santé publique dans le monde.

M. Wang a indiqué que la Chine et l'Allemagne devraient promouvoir la solidarité internationale, soutenir l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et s'opposer aux actes et propos fallacieux qui stigmatisent la coopération anti-pandémique internationale.

Les deux parties doivent également mettre en oeuvre le consensus atteint lors du sommet du G20 afin d'aider l'Afrique et les autres régions les moins développées, afin de donner plus d'élan à l'économie mondiale, a-t-il ajouté.

La seconde tâche consiste à faire progresser les relations Chine-Union européenne (UE) à un niveau supérieur, a-t-il poursuivi. Selon lui, le développement de partenariats stratégiques avec l'Allemagne et l'Europe est un choix stratégique pour la Chine plutôt qu'une mesure opportune, sans influence d'une tierce partie.

En tant que partenaires et non rivales, la Chine et l'UE doivent apprendre l'une de l'autre afin d'aider à stabiliser les turbulences du monde, a recommandé M. Wang.

La Chine est prête à travailler avec l'Allemagne et l'UE pour se préparer au grand programme politique de la prochaine phase, approfondir les échanges et la coopération en matière de commerce, d'économie, de lutte contre le changement climatique, de développement vert et de numérisation, et finaliser les négociations d'un accord d'investissements Chine-UE avant la fin de l'année, a-t-il indiqué.

Le chef de la diplomatie chinoise a espéré que l'Allemagne jouerait un rôle constructif dans la promotion de la confiance mutuelle et la coopération sino-européennes pendant sa présidence tournante du Conseil européen.

La troisième tâche consiste à promouvoir le multilatéralisme et s'opposer à la "nouvelle Guerre froide", a déclaré M. Wang, ajoutant que la Chine était disposée à renforcer la coopération avec l'Allemagne au sein d'organisations multilatérales telles que les Nations Unies (ONU) et l'Organisation mondiale du commerce (OMC) afin de préserver l'autorité de l'ONU, faire progresser la gouvernance mondiale et bâtir une économie mondiale ouverte.

Les deux parties doivent entreprendre des actions pratiques pour maintenir la stabilité du fonctionnement des chaînes industrielles et d'approvisionnement, en opposition au "découplage", à la démondialisation et aux autres mesures visant à inverser le cours de l'histoire, a-t-il ajouté.

Le mlinistre chinois a souligné que la Chine était disposée à travailler avec l'Allemagne pour approfondir les échanges bilatéraux en matière de sciences humaines, de groupes de réflexion, de médias et d'instituts de recherche. Elle accueillera aussi la deuxième série de réunions sur le mécanisme d'échange culturel de haut niveau entre les deux pays et l'année d'échanges culturels Chine-Allemagne afin de développer la compréhension entre les peuples des deux pays.

Pour sa part, M. Maas a affirmé que l'Allemagne accordait une grande importance aux relations Allemagne-Chine et UE-Chine, et que le développement des relations avec la Chine était un objectif clé de l'Allemagne qui assure la présidence tournante du Conseil européen. En outre, l'Allemagne coopérera avec la Chine pour contribuer au succès de la prochaine phase essentielle du programme politique UE-Chine.

Le "découplage" n'est dans l'intérêt d'aucune des parties, a martelé M. Maas. Selon lui, la Chine est un grand pays à l'influence majeure et il est donc impossible de trouver sans elle des solutions durables aux grandes questions internationales telles que la lutte contre le changement climatique.

L'Allemagne espère collaborer avec la Chine pour approfondir les échanges et la coopération dans les domaines de la politique, de l'économie, du commerce et des sciences humaines, combattre la pandémie et développer de vaccins et faciliter leur accès, a-t-il indiqué.

L'Allemagne est prête à mener des échanges honnêtes avec la Chine en dépit de leurs différences de points de vue sur la base du respect mutuel, a-t-il ajouté. Les deux parties ont également échangé leurs points de vue en profondeur sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun.

Mardi, M. Wang a aussi rencontré les conseillers de la chancelière allemande en matière de politique étrangère, Jan Hecker, et d'économie, Lars-Hendrik Roeller, et échangé avec eux des points de vue sur le grand programme politique Chine-UE pour la prochaine phase.
José Mpanda sort l’INERA de son inactivité
lundi 7 septembre 2020

Pour un battant, le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique en est un. José Mpanda a obtenu du Gouvernement de (...)
lire la suite
Nasser Bourita : "il y a une dynamique positive sur la voie d’une solution à la crise libyenne"
lundi 7 septembre 2020

*"Le Maroc n'a d'agenda que celui de la Libye", réitère le ministère des Affaires étrangères du Royaume. Bouznika, (MAEC) - Le Ministre des Affaires (...)
lire la suite
Luozi : Les robinets sont à sec depuis plus de deux semaines
vendredi 4 septembre 2020

Depuis le 13 août, les robinets sont à sec à la cité de Luozi. Le groupe électrogène de la Regideso qui alimentait l'usine de traitement d'eau, est (...)
lire la suite
Prison centrale de Makala : des détenus privés de nourriture et de médicaments
vendredi 4 septembre 2020

Les conditions carcérales à la prison centrale de Makala se dégradent. Les pensionnaires de ce lieu de détention ne sont pas approvisionnés en (...)
lire la suite
Les députés de l’Est veulent rencontrer Félix Tshisekedi
vendredi 4 septembre 2020

Les députés provinciaux de l'Est de la République souhaitent rencontrer le Président Félix Tshisekedi. A la suite des gouverneurs de leurs provinces, (...)
lire la suite
La Russie offre deux laboratoires microbiologiques mobiles à l’INRB
vendredi 4 septembre 2020

L'ambassadeur de la Fédération de Russie en République démocratique du Congo, M. Alexey Sentebov, a procédé, hier jeudi 3 septembre, à la remise (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Rebelote pour l’ambassadeur du Rwanda !

Monsieur "coup pour coup" ? Diplomate polémiste ? Le porte-parole des révisionnistes sur les crimes dans l'Est de la RDC ? Autant de costumes que de plus en plus de Congolais verraient bien (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting