Dernière minute :
40% DE RETROCESSION AUX PROVINCES
Les députés de l’Est veulent rencontrer Félix Tshisekedi
vendredi 4 septembre 2020

Les députés provinciaux de l'Est de la République souhaitent rencontrer le Président Félix Tshisekedi. A la suite des gouverneurs de leurs provinces, ils veulent avoir la lumière sur la retenue à la source de la rétrocession des 40% des revenus nationaux dévolus aux provinces et autres entités décentralisées.

« Malgré les promesses, les retards s’acculent, pas d’investissements, peu de budget de fonctionnement et des salaires impayés », dénoncent-ils.

«Il faudrait l'implication directe du chef de l'Etat pour que le gouvernement puisse nous payer», explique Michelin Moyombo, l’un des membres du collectif des députés provinciaux. «A l’issue du protocole d’accord qui a été conclu entre le ministère concerné et le collectif de députés, il a été question de nous payer le mois d’août et aussi un mois d’arriérés. Il avait été dit que ce protocole devrait être effectif dès sa signature, mais malheureusement, on a signé le 24, nous sommes le 1er septembre et rien n’est encore fait», ajoute-t-il.

Cette réduction drastique des transferts de revenus alloués aux provinces pèse, d’autant plus sur celles qui n’ont pas ou peu de ressources propres. C’est pourquoi le collectif des députés provinciaux plaide aussi pour la mise en place effective de la caisse nationale de péréquation.

Cette caisse prévue par la Constitution de 2006, était censée permettre d’équilibrer la répartition des revenus entre les provinces riches et les provinces pauvres de la RDC.

REHABILITATION DES ROUTES, UN ACQUIS

Trois gouverneurs en séjour à Kinshasa ont obtenu de Félix Tshisekedi la réhabilitation des axes routiers et la rétrocession de 40% des revenus nationaux aux provinces qui ne tombe pas depuis bientôt neuf mois. Les gouverneurs du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri ont été reçus à deux reprises par le chef de l’Etat à la Cité de l’Union africaine. Ils sont venus dans la capitale en vue de demander l’aide du Gouvernement.

Excédés par la recrudescence des violences dans l’Est du pays, ces trois chefs des gouvernements provinciaux souhaitent une plus grande implication de l’Exécutif national pour lutter contre l’insécurité.

Il y a quelques semaines, plusieurs mouvements citoyens de l’Est du pays ont d’ailleurs lancé une pétition pour rappeler au chef de l’État sa promesse de campagne : ramener la paix. Des responsables de la Banque mondiale, de la Monusco et d’autres partenaires au développement ont d’ailleurs été associés aux échanges.

Les gouverneurs des trois provinces ont rencontré Félix Tshisekedi par deux fois. La dernière réunion lundi dernier a même duré cinq heures, en présence de plusieurs ministres. Elle a porté sur l’épineuse question sécuritaire. A ce sujet, les gouverneurs ont été informés sur des nouvelles offensives prévues contre plusieurs mouvements armés, particulièrement dans le Sud-Kivu. Dans une communication de la Présidence de la république, le chef de l’État a réaffirmé sa détermination à ramener la paix dans cette partie du pays.

Même au regard de derniers chiffres du ministère du Budget, les institutions provinciales se sont plaints. Hormis Kinshasa, le Nord-Ubangi et l’Équateur, fin juillet, les 23 autres provinces n’avaient toujours rien perçu du Gouvernement central au titre des investissements prévus dans le budget 2020.

«Au 31 juillet, le pouvoir central avait versé 45 millions de dollars américains de moins que prévu. Les coupes se font aussi ressentir au niveau des budgets de fonctionnement. Seule la rémunération, dépense contraignante, est officiellement payée », précise le ministère du Budget.

Mais des gouverneurs se plaignent de plusieurs mois d’arriérés dans la rétrocession et disent peiner à faire tourner leurs services. Les députés provinciaux affirment être à nouveau sur le point d’enregistrer leur neuvième mois de salaires impayés, alors que le Gouvernement s’était engagé à commencer à purger ces arriérés. Rachidi MABANDU
Luozi : Les robinets sont à sec depuis plus de deux semaines
vendredi 4 septembre 2020

Depuis le 13 août, les robinets sont à sec à la cité de Luozi. Le groupe électrogène de la Regideso qui alimentait l'usine de traitement d'eau, est (...)
lire la suite
Prison centrale de Makala : des détenus privés de nourriture et de médicaments
vendredi 4 septembre 2020

Les conditions carcérales à la prison centrale de Makala se dégradent. Les pensionnaires de ce lieu de détention ne sont pas approvisionnés en (...)
lire la suite
Les députés de l’Est veulent rencontrer Félix Tshisekedi
vendredi 4 septembre 2020

Les députés provinciaux de l'Est de la République souhaitent rencontrer le Président Félix Tshisekedi. A la suite des gouverneurs de leurs provinces, (...)
lire la suite
La Russie offre deux laboratoires microbiologiques mobiles à l’INRB
vendredi 4 septembre 2020

L'ambassadeur de la Fédération de Russie en République démocratique du Congo, M. Alexey Sentebov, a procédé, hier jeudi 3 septembre, à la remise (...)
lire la suite
Le MAE chinois appelle à la consultation, la coordination et la coopération entre la Chine et l’Allemagne
vendredi 4 septembre 2020

BERLIN, 2 septembre (Xinhua) -- Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite à Berlin, a déclaré mardi qu'en (...)
lire la suite
Un responsable britannique salue le leadership du Maroc dans l’action climatique
vendredi 4 septembre 2020

Rabat - Le secrétaire d'État britannique aux affaires, à l'énergie et à la stratégie industrielle, Alok Sharma, a salué le leadership du Maroc dans (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting