Dernière minute :
AFFAIRE " OFFENSE " AU CHEF DE L’ETAT
Théodore Ngoy : "L’invitation du Parquet n’est pas une fake news"
jeudi 10 septembre 2020

* Tout en s'attaquant au plaignant Franck Kalolo, le candidat à la présidentielle de 2018 confirme avoir reçu deux huissiers de justice à son bureau.

Martin Fayulu et Théodore Ngoy ont-ils réellement reçu une convocation du Parquet général près la Cour d'appel de Gombe (PG/Gombe) pour hier mercredi 9 septembre ? Faux, brandissent les sources judiciaires. Vrai, rétorque Me Théodore Ngoy.

Me Théodore Ngoy confirme avoir bel et bien réceptionné l'invitation du Parquet général près la Cour d'appel de Gombe pour se présenter hier mercredi. Se confiant à la radio Top Congo, il déclare avoir reçu l'agent du PG/Gombe à son bureau à Gombe. Preuve à l'appui, cet avocat, opposant à Félix Tshisekedi, assure qu'il dispose bien de deux invitations reçues.

"J'ai (effectivement) reçu deux agents du Parquet à mon bureau. J'ai même leurs noms. L'invitation n'est pas une fake news", a répliqué posément Me Théodore Ngoy, au lendemain du ''rétropédalage'' du Parquet général près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe qui aurait envoyé aux deux personnalités la convocation.

"C'est à la fenêtre d'un de mes bureaux à côté du cimetière de la Gombe, que j'ai reçu les deux agents du Parquet à qui j'ai demandé de me présenter leurs cartes d'identité et leurs cartes de service... C'est vrai qu'ils les ont présentées de loin. Dès lors, je ne les ai pas faits entrer, parce que je les trouvais suspects. Mais, j'ai pris la précaution de mentionner leurs noms", a signalé Me Théodore Ngoy.

PLAINTE

Qu'à cela ne tienne, Théodore Ngoy promet d'attaquer, à son tour, ceux qui lui ont porté plainte. Il s'attend même à agir "dans les heures qui suivent ". "Si, poursuit-il, on prend l'hypothèse qu'il y a faux en écriture, il y a lieu, pour le Parquet, d'ouvrir une enquête pour savoir qui a fait cela et pourquoi… Je suis d'avis que c'est déjà une agression contre nous. A ce jour, je reçois des menaces. J'estime que le Parquet doit savoir si cette agression est orchestrée par qui", a lâché Me Théodore Ngoyl.

De l'avis de Théodore Ngoy, "s'il s'avère que ces signatures sont celles des officiers du Ministère public, on doit aussi nous expliquer pourquoi ces actes étaient sur les réseaux sociaux, avant même qu'ils nous parviennent, alors qu'ils sont couverts de secrets d'instruction".

Ce ne sont donc pas des informations fabriquées dans les réseaux. D'autant que ces invitations physiques, déposées et réceptionnées par Me Théodore Ngoy, sont les mêmes qui se sont retrouvées sur les réseaux sociaux. Preuve pour ce Professeur de Droit qu'il y a bel et bien une plainte au pénal, déposée contre lui et Martin Fayulu Madidi au PG/Gombe et qu'il n'y a pas lieu de parler de canular pour tenter de sauver la face.

FRANCK KALOLO DANS LE COLLIMATEUR

Cet ancien candidat Président de la République ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Il promet de se battre pour que cette affaire soit tirée au clair. Le plaignant, c'est bien Franck Kalolo, non autrement identifié. C'est sur base de sa plainte qu'ont été lancées les deux invitations destinées à Théodore Ngoy et Martin Fayulu Madidi, sous couvert du Parquer Général de la Gombe. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'hier, Me Théodore Ngoy a attaqué par citation directe au Tribunal de Paix (TRIPAIX) de Gombe Franck Kalolo, le plaignant au PG/Gombe.

Me Théodore Ngoy attend de le voir s'expliquer devant le juge des céans comment le point de vue émis sur la " violation de la Constitution " par le Président de la République peut constituer une infraction pénale d'outrage au chef de l'Etat. Cet avocat ne comprend pas que Me Franck Kalolo puisse confondre un point de vue émis sur une Ordonnance du chef de l'Etat à une infraction d'offense au chef de l'Etat.

Parallèlement, Me Franck Kalolo a tenté de lancer des SOS, affirmant qu'il était menacé de mort par les militants de Martin Fayulu. Il s'est, dès lors caché, sollicitant la protection de l'Etat. Ces deux plaintes contre Martin Fayulu et Théodore Ngoy ont soulevé des sentiments de révolte. Il y a eu des déclarations de soutien à Matin Fayulu Madidi, venant de toutes parts. Pourquoi ? Leurs partisans ont refusé de comprendre qu'une déclaration faisant état de la " violation de la Constitution " par le Président de la république soit transformée en infraction pénale d'outrage au chef de l'Etat.

CIBLES

Il y a quelques jours, des convocations établies au nom de Théodore Ngoy et Martin Fayulu pour notamment " outrage au chef de l'Etat " ont été visibles sur les réseaux sociaux. Elles ont été confirmées par Théodore Ngoy, avant d'être démenties par le Parquet et la Police nationale congolaise.

Parmi les personnalités ayant brandi la violation de la Constitution par rapport aux nominations au sein de la magistrature, il y a le Professeur Nyabirungu Mwanasongo. Ce doyen honoraire de la faculté de Droit de l'Unikin a soutenu mardi, au cours d'une conférence de presse, que les Ordonnances du Chef de l'Etat, signées en date du 17 juillet, violaient la Loi fondamentale. KANDOLO M. et Rachidi MABANDU
Devant Sassou, Fatshi persiste : "Le port en eaux profondes de Banana d’abord"
jeudi 17 septembre 2020

Le président Félix-Antoine Tshisekedi s’est encore une fois prononcé sur le projet de construction du pont route rail entre Kinshasa-Brazzaville. Il (...)
lire la suite
Joseph Kabila, super star hier au Palais du peuple
mercredi 16 septembre 2020

Personne, alors personne ne le voyait venir. Joseph Kabila, Président honoraire de la RD Congo, constitutionnellement sénateur à vie, a participé à (...)
lire la suite
Le Rapport du G13 entre les mains de Fatshi depuis hier
mardi 15 septembre 2020

*Les initiateurs de l’appel du 11 juillet proposent l’élection présidentielle le 24 décembre 2023. *Dans ce même document de 42 pages, Sesanga, (...)
lire la suite
Parlement : une session pleine de questions qui fâchent
dimanche 13 septembre 2020

* Vu des analystes, ces matières sensibles risqueront de phagocyter ce rendez-vous ordinaire à vocation budgétaire. Le parlement congolais ouvre (...)
lire la suite
Le FCC tacle Gilbert Kankonde
vendredi 11 septembre 2020

* Pour La méga plateforme kabiliste, ces nouvelles mises en place devraient bénéficier de larges consultations au sein de la coalition. Le Front (...)
lire la suite
Théodore Ngoy : "L’invitation du Parquet n’est pas une fake news"
jeudi 10 septembre 2020

* Tout en s'attaquant au plaignant Franck Kalolo, le candidat à la présidentielle de 2018 confirme avoir reçu deux huissiers de justice à son (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

2023 : Le conseil du "sage"

Thambwe 2023 s'installe déjà dans les esprits. Une échéance à la fois lointaine et proche. Mais, dans tous les cas, un rendez-vous hyper budgétivore. Une affaire de plusieurs centaines de millions de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting