Dernière minute :
ACCUSE DE HAINE TRIBALE CONTRE LA COMMUNAUTE KASAÏENNE
Félix Kabange Numbi : "Je ne suis pas séparatiste et encore moins tribaliste"
mardi 15 septembre 2020

Chers compatriotes,

Depuis quelques jours, je suis victime de graves accusations de xénophobie et d’appel à la haine contre la communauté Kasaïenne. Certains qui me connaissent ont eu du mal à l’admettre mais la campagne médiatique lancée par M. Kapiamba et Jean-Claude Katende était tellement forte que cela paraissait comme vrai. Certains étaient déçus que je ne présente pas des excuses pour clore ce dossier. Si je ne l’ai pas fait c’est parce que j’ai ma conscience tranquille : je ne suis pas séparatiste et encore moins tribaliste. J’ai la division du Congo et des congolais en horreur ! Je suis dans la vie publique de 18 ans et je pense avoir démontré clairement quelle est la philosophie qui constitue la colonne vertébrale de mon engagement. Je n’ai prononcé aucune parole d’incitation à la haine dans ma réunion de Lubumbashi aux Jacques Kyabula, gouverneur du haut Katanga.

Mais, en tant que citoyen et élu du peuple, je continuerai à dénoncer le comportement incivique de M. Tshiswaka et certains militants de l’UDPS au Haut-Katanga et dans l’espace grand Katanga et qui risque de conduire à la confrontation entre communautés si des mesures drastiques ne sont pas prises. Rester silencieux face aux agissements de Tshiswaka et ses adeptes c’est être complice et les dénoncer ne peut pas signifier qu’on s’en prend à la communauté Kasaïenne.

Grande a été ma surprise en constatant qu’à la suite du tweet de M. Kapiamba, une vidéo a été produite transformant les propos que j’ai tenus auprès des journalistes en sortant de la salle en y accordant à dessein une interprétation erronée.

Heureusement pour moi, un cameraman de Lubumbashi avait enregistré l’entièreté de mes propos devant les hauts cadres du FCC particulièrement sur l’aspect sur lequel j’ai été attaqué ces derniers jours par rapport à la communauté Kasaïenne vivant au Katanga.

Cela prouve à suffisance que certaines organisations des droits de l’homme s’adonnent à la manipulation et lancent des campagnes payées sur mesure pour discréditer des personnalités publiques. J’ai été l’une de leurs victimes et je le dénonce ! Je vous invite à suivre attentivement cette vidéo.

"Nous somme égaux entant que famille politique. Il n'y a pas une famille politique qui a la supériorité sur l'autre, il n y a pas une famille politique, qu'on a investie pour la violence et les actes d'antivaleurs et une autre qui est là toute pacifique en train de regarder et de subir.

Et surtout lorsque les dégâts arrivent nous sommes surpris d'entendre les autorités de l'Udps dire que ce sont des complots du FCC. Chaque fois qu'il y a des événements nous sommes patients, nous regardons.

A Kasumbalesa on fait des histoires à la fin on dit c'est un complot du FCC. Nous ne pouvons plus continuer sur cette lancée là. Chaque fois que ça ne va pas, ils disent le FCC veut mettre en accusation le Président de la République. Le ministre est là, il est au Gouvernement, à la Conférence des présidents, il vous dira peut être à la fin de mon allocution. Ce que nous voulons, c'est que chaque parti puisse s'assumer. Le Président de la République est là pour tout le monde. Nous considérons dès lors qu'il est Président de la République, il n'engage pas l'Udps. Les autorités de l'Udps doivent être responsables de leurs actes. Ils ne doivent pas poser des actes et quand on s'en prend à eux, ils disent que le FCC veut mettre en accusation le Chef de l'Etat.

Nous respectons le Chef de l'Etat, il est le Président de la République, et par conséquent eux sont responsables du parti et doivent assumer tous les actes qu'ils posent entant que responsables des partis politiques.

Nous avons besoin que l'on respecte les lois de la République, nous voulons la paix au niveau du Haut-Katanga parfois même à caractère tribal. Je le dis parce que je dois y revenir .La tension tribale est causée par un groupe de gens.

Au FCC nous avons beaucoup de gens qui sont du Kasaï et nous les respectons pour leurs choix mais il y a un groupuscule de gens agissant au nom de leurs intérêts veulent intégrer toute la communauté kasaienne là-dedans. Nous disons non. Qu'on ne nous mette pas dans ce piège ou on veut nous piéger parce que nous avons des Kasaïens qui sont nés, qui ont grandi ici et qui sont avec nous, respectent les populations locales qu'ils ont trouvées et qui sont avec nous en harmonie.

Nous soutenons la coalition parce que nous pensons que nos querelles entre partis politiques ne doivent pas être au dessus de l'intérêt de notre population, nous avons choisi d'être ensemble avec nos amis du Cach pour que nous puissions ensemble développer le pays, faire respecter les institutions et aller de l'avant mais j'aimerais le dire et le redire, la coalition FCC et Cach est fondée sur les valeurs et non sur les antivaleurs, le FCC doit continuer à promouvoir les valeurs républicaines et bannir toute forme d'antivaleurs. M. le Gouverneur ne protégez pas un cadre du FCC qui s'évertue dans des actes d'antivaleurs parce qu'il va ridiculiser notre famille politique, nous l'exigeons des autres, nous devons être l'exemple "
34 prisonniers s’évadent de la prison de Kamituga au Sud-Kivu
mardi 15 septembre 2020

34 prisonniers se sont évadés dans la nuit de dimanche 13 au lundi 14 septembre de la prison centrale de Kamituga, dans le territoire de Mwenga, (...)
lire la suite
Félix Kabange Numbi : "Je ne suis pas séparatiste et encore moins tribaliste"
mardi 15 septembre 2020

Chers compatriotes, Depuis quelques jours, je suis victime de graves accusations de xénophobie et d’appel à la haine contre la communauté (...)
lire la suite
Nord-Kivu : la ministre provinciale de l’Agriculture satisfaite de réalisations du projet PASA-NK
mercredi 26 août 2020

*Dr Fatuma Sheila promet de se battre pour que le programme de gestion intégrée pour la fertilité du sol soit une réalité au cours de l'année (...)
lire la suite
Gentiny Ngobila lance les travaux de réhabilitation de l’éclairage public sur le boulevard du 30 juin
mercredi 26 août 2020

A l'affiche hier mardi 25 août à la Gare centrale, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a procédé au lancement des travaux de (...)
lire la suite
Pascal Lissouba est décédé hier à l’âge de 88 ans
mardi 25 août 2020

Ancien président de la République du Congo, Pascal Lissouba est mort hier lundi 24 août en France où il vivait. L'information a été confirmée par (...)
lire la suite
Le ministre Billy Kambale propose la formation militaire des jeunes avant l’université
jeudi 13 août 2020

* Par ailleurs, il propose une formation militaire de 6 mois avant l'université. Ministre de la Jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting