Dernière minute :
TOUT EN RETABLISSANT LES FAITS SUR LES INCIDENTS DE LODJA ET LOMELA
La Société civile du Sankuru fustige la privatisation des services de l’Etat
jeudi 17 septembre 2020

La Société civile du Sankuru a tenu à fixer l'opinion nationale et internationale sur les événements qui ont concouru aux incidents enregistrés dernièrement à Lodja et Lomela. Pour cette structure qui se dit soucieuse du rétablissement de la paix dans cette province, " tout a commencé à l'arrivée de M. Joseph Stéphane Mukumadi et du Lieutenant-Colonel Kalala des Fardc dans ces localités, le 26 aout dernier. "

D'après les éléments en possession de cette organisation, les querelles intercommunautaires observées ces derniers temps au Sankuru, sont le fait de la manipulation " orchestrée par des partisans de Mukumadi, notamment les prénommés Dédé alias " Tuez Tuez " et Shomba Omafo, désigné récemment chef de secteur des Olemba par le gouverneur déchu Mukumadi".

La Société civile du Sankuru souligne que des cases ont été incendiées et des biens pillés à Lokenge, à Kondo-Tshumbe, -sous prétexte de venger la mort de Lotahe-, avec la bénédiction de Dédé et Shomba. " Le dénommé Shomba, poursuit-elle, érigera ensuite une barrière sur la route nationale n°7 à Olemba pour rafler des passants en provenance ou en partance pour Kondo-Tshumbe, qu'il a présenté comme des miliciens avec des armes de fabrication locale dont ils n'étaient pas porteurs", écrit-elle.

A propos de la mort de Lotahe à Olemba, la société civile du Sankuru révèle que " M. Mukumadi lui-même avait dans son point de presse du 14 septembre dernier parlé d'un conflit champêtre entre deux villages Asingi et Konda, tous du secteur des Olemba, une version confirmée par la famille de l'infortuné Lotahe ".

La Société civile du Sankuru condamne cette tendance à privatiser les services de l'Agence Nationale des Renseignements (ANR) dans de telles graves violations des droits de l'homme consistant en des actes d'enlèvements et de soustraction de personnes à leur juge naturel. Voilà pourquoi elle déplore que de tels faits graves qui alimentent la haine intercommunautaire échappent à la vigilance du Chef de l'Etat, du ministre de l'Intérieur et de son collègue des Droits humains. Elle appelle à cet effet à l'établissement véritable d'un Etat de droit, ainsi qu'à l'élimination des emprisonnements politiques dans les cachots de l'ANR. MOLINA
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
mercredi 21 octobre 2020

Date de publication : 16 octobre 2020 Date de dépôt : 02 novembre 2020 Lieu de la mission : Kinshasa Durée de la mission : 45 jours (...)
lire la suite
Le FIDA invite les Etats à protéger les femmes de contrecoups de la Covid-19
mercredi 21 octobre 2020

Le président du Fonds international de développement agricole (FIDA), appelle les Etats à œuvrer pour que les femmes rurales cessent de subir de (...)
lire la suite
Sahara : l’Alliance du Pacifique réitère son appui à l’initiative marocaine d’autonomie
mercredi 21 octobre 2020

Santiago - L'Alliance du Pacifique a réitéré, lundi, son appui à l'initiative d'autonomie au Sahara proposée par le Maroc et au processus politique (...)
lire la suite
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
mardi 20 octobre 2020

Date de publication : 16 octobre 2020 Date de dépôt : 02 novembre 2020 Lieu de la mission : Kinshasa Durée de la mission : 45 jours prestés. I. (...)
lire la suite
La RDC et la Monusco arrêtent une stratégie commune de retrait "progressif et responsable des casques bleus"
mardi 20 octobre 2020

La RDC et la MONUSCO ont arrêté, hier lundi 19 octobre, une stratégie commune de retrait "progressif et responsable des casques bleus". La ministre (...)
lire la suite
Albert Mpeti salue l’expertise des professionnels de santé de Kwango et de Kwilu
mardi 20 octobre 2020

Le vice-ministre de la Santé salue le travail abattu par les professionnels de santé des Divisions provinciales de Kwango et de Kwilu, dans la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting