Dernière minute :
FAUTE DE CANALISATION ET D’ETUDES DE VIABILISATION DU SITE
Camp Tshatshi : des maisons préfabriquées exposées au sinistre
jeudi 17 septembre 2020

* D'ores et déjà, le ministre de l'Urbanisme et habitat tire la sonnette d'alarme pour une solution rapide avant le retour des pluies.

Plusieurs maisons préfabriquées nouvellement montées au camp militaire Tshatshi, dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, sont exposées au risque permanent d'éboulement de terre, entrainant ainsi leur engloutissement. S'exprimant hier sur les antennes de la radio privée Top Congo Fm, le ministre national de l'Urbanisme et habitat, a attribué cette situation inquiétante à l'absence de canalisation d'eaux de ruissèlement et au manque d'études préalables de viabilisation du site.

La menace étant réelle, Pius Muabilu a appelé à des solutions rapides pour parer à toute éventualité. Le plus tôt serait le mieux. C'est-à-dire avant le retour imminent de pluies, à Kinshasa. Dès lors que la sonnette d'alarme est tirée par un membre du Gouvernement, de surcroit ministre du secteur, le potentiel sinistre du camp militaire Tshatshi, contigu à Mont Ngaliema, lieu du bureau officiel du feu le maréchal Mobutu.

On rappelle que la construction des maisons préfabriquées au camp Tshatshi fait partie du Programme d'urgence des 100 premiers jours du Président Félix Tshisekedi, dans son volet "logements sociaux pour les militaires et les policiers". Plusieurs dizaines de millions de dollars américains du trésor public ont été décaissés pour financer la matérialisation de ce projet qui, initialement, avait prévu l'érection de 300 maisons préfabriquées sur ce site. Ce, avant de porter à 1000, le nombre total de logements à construire au camp Tshatshi.

Jusqu'au mois de juin dernier, 211 maisons préfabriquées avaient déjà été construites, sur les 300 commandées. Il en restait donc 89. Et, les 211 premières maisons montées étaient déjà habitables depuis le mois de juin dernier, avait témoigné le général Christian Tshiwewe, chef de la Grade républicaine, lors de sa comparution le jeudi 4 juin dernier, à la quatrième audience du procès dit de "100 jours".

" Le chef avait le souci de faire ériger 1000 maisons au camp Tshatshi. Donc, au-delà des 300 premières, on a demandé un ajout de 700 autres maisons ", avait encore déclaré ce même officier général des Forces armées de la RD Congo (FARDC).

Cependant, au-delà de cette volonté du Chef de l'Etat d'améliorer les conditions sociales de ses compatriotes sous le drapeau, principalement ceux vivant dans des camps pris en compte dans le Programme susnommé, le camp Tshatshi pose un vrai problème en termes de dégradation constante et continue de son environnement. Ce qu'il faut relever ici, est qu'après le départ forcé du défunt maréchal Mobutu en mai 1997, le camp Tshatshi avait été occupé par certains éléments de l'AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo), méga mouvement révolutionnaire conduit par feu le président Laurent-Désiré Kabila.

Tout le malheur, raconte un connaisseur du lieu, c'est qu'aussitôt établis, ces nouveaux occupants du Camp Tshatshi, avaient transformé les endroits protégés du site, en champs de maïs. Et la conséquence ne s'est pas fait attendre. Surtout derrière le Mont Ngaliema, dans son versant vers le fleuve Congo. Quiconque y passe par la route du Tourisme, aura constaté que la végétation d'alors n'existe plus, à l'effet des cultures qui y sont pratiquées. C'est donc ces activités de labour qui sont à la base des éboulements constatés sur le site, à cause de la mollesse du sol.

Dès lors que le ministre de l'Urbanisme et Habitat, attire l'attention du Gouvernement sur le danger que courent des maisons préfabriquées (qui ont englouti plusieurs millions de dollars américains ?) au camp Tshatshi, d'aucuns espèrent qu'on ne devrait pas tergiverser quant aux moyens. Sinon, bienvenue à la catastrophe, lors du retour de fortes pluies de la fin d'année. Gouverner c'est prévoir, jugeait Emile de Girardin. Grevisse KABREL
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
mercredi 21 octobre 2020

Date de publication : 16 octobre 2020 Date de dépôt : 02 novembre 2020 Lieu de la mission : Kinshasa Durée de la mission : 45 jours (...)
lire la suite
Le FIDA invite les Etats à protéger les femmes de contrecoups de la Covid-19
mercredi 21 octobre 2020

Le président du Fonds international de développement agricole (FIDA), appelle les Etats à œuvrer pour que les femmes rurales cessent de subir de (...)
lire la suite
Sahara : l’Alliance du Pacifique réitère son appui à l’initiative marocaine d’autonomie
mercredi 21 octobre 2020

Santiago - L'Alliance du Pacifique a réitéré, lundi, son appui à l'initiative d'autonomie au Sahara proposée par le Maroc et au processus politique (...)
lire la suite
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
mardi 20 octobre 2020

Date de publication : 16 octobre 2020 Date de dépôt : 02 novembre 2020 Lieu de la mission : Kinshasa Durée de la mission : 45 jours prestés. I. (...)
lire la suite
La RDC et la Monusco arrêtent une stratégie commune de retrait "progressif et responsable des casques bleus"
mardi 20 octobre 2020

La RDC et la MONUSCO ont arrêté, hier lundi 19 octobre, une stratégie commune de retrait "progressif et responsable des casques bleus". La ministre (...)
lire la suite
Albert Mpeti salue l’expertise des professionnels de santé de Kwango et de Kwilu
mardi 20 octobre 2020

Le vice-ministre de la Santé salue le travail abattu par les professionnels de santé des Divisions provinciales de Kwango et de Kwilu, dans la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting