Dernière minute :

PNC : Des boîtes à suggestions pour dénoncer les kulunas
mercredi 23 septembre 2020

Les boites à suggestions seront, dès la semaine prochaine, placées dans les maisons communales de la capitale pour permettre à la population de dénoncer les auteurs des actes de banditisme. C’est ce qu’a annoncé l’inspecteur provincial de la Police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, au cours d’une interview accordée à un médias de la place.

Pour le patron de la sécurité de la ville province de Kinshasa, cette initiative est prise afin de permettre à la population de dénoncer les auteurs des actes de barbarie, afin de participer à la gestion de la sécurité dans leurs milieux de vie respectifs.

‘’D’ici la semaine prochaine, je vais mettre des boîtes à suggestions dans toutes les maisons communales et dans tous les commissariats de la Police pour que la population y dépose ses dénonciations’’, a annoncé le Général Sylvano Kasongo.

Il a précisé que cette initiative ne concerne pas que les bandits et jeunes qui se livrent à des actes de barbarie. Elle concerne aussi les policiers qui se comportent mal et s’adonnent à des actes d’incivisme.

"La population a peur des représailles. Si vous avez une information concernant les Kulunas, des bandits urbains, un policier qui se comporte mal, qui boit ou qui fume du chanvre avec les Kuluna, vous arrivez seulement à la commune et vous y déposez votre lettre de dénonciation. Rassurez-vous que le concerné sera interpellé, et sanctionné si les faits sont établis"’, a indiqué le Général Sylvano Kasongo.

"Il ne sera pas question pour celui qui vient dénoncer d’écrire son nom. Moins encore de décliner son identité et son lieu de résidence. Seuls les éléments d’informations sur la personne incriminée suffisent".

"Il ne faut pas mentionner le nom. On n’a pas besoin du nom du rédacteur. Et chaque matin le Comité local de sécurité, c’est-à-dire, le bourgmestre, le commandant de la Police, les agents de l’ANR et de la DGM vont passer ouvrir la caisse et lire toutes les lettres y déposées», a-t-il déclaré.

Cette initiative est aussi prise pour mettre fin aux tracasseries dont sont victimes les populations, sur les artères et grands carrefours de Kinshasa de la part des personnes qui se présentent comme des agents de service de sécurité préposés au contrôler des identités des passants, fait-il remarquer.

Dans son interview, le général Sylvano Kasongo est revenu sur la poursuite de l’opération de contrôle des taxis jaunes avec lesquels opèrent généralement les criminels qui enlèvent les paisibles citoyens sur les artères de la capitale congolaise.

«La Police contrôle uniquement les véhicules peints en jaune, communément appelés Ketch, pour arrêter les suspects. D’ici là, on va donner un délai à toutes les voitures qui font le taxi pour qu’elles soient identifiées et informatisées avec l’identité, la photo du chauffeur et celle du propriétaire», a-t-il annoncé.

Pour lui, «si le propriétaire change de chauffeur, il doit aller à la division urbaine de transport le signaler. Faute de quoi, il s’exposera à des sanctions».

Ces initiatives prises par le général Sylvano Kasongo sont bien accueillies par la population. Des personnes interrogées par la rédaction de Forum des As l’invitent à veiller à son application dans le temps. "Ce sont des bonnes décisions. Reste que le général Sylvano Kasongo veille à ce que ce soit bien menées et que les dénonciations de la population parviennent effectivement à ses oreilles. La population sera contente lorsqu’elle verra les personnes dénoncées sanctionnées, sinon mises en cause», a affirmé, Clara N., la trentaine révolue.

Les populations kinoises assistent actuellement à un regain de l’insécurité entretenue par les «kulunas». Dans le district de la Tshangu, ces malfrats, regroupés en plusieurs gangs, visitent des foyers toutes les nuits. Orly-Darel NGIAMBUKULU
PNC : Des boîtes à suggestions pour dénoncer les kulunas
mercredi 23 septembre 2020

Les boites à suggestions seront, dès la semaine prochaine, placées dans les maisons communales de la capitale pour permettre à la population de (...)
lire la suite
Moon parle de coopération multilatérale face au coronavirus
mercredi 23 septembre 2020

SEOUL, 22 sept. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a souligné lundi l'importance de la coopération internationale basée sur le multilatéralisme (...)
lire la suite
Lavrov à l’Onu : le monde est "fatigué" de la "discorde" entre les États
mercredi 23 septembre 2020

Le monde est "fatigué" de la "discorde" et de la division des États en termes de "nôtres" et d'"ennemis". Le renforcement de l'assistance mutuelle (...)
lire la suite
Restitution des restes de Lumumba : Fatshi s’implique
mercredi 23 septembre 2020

Les restes de Patrice-Emery Lumumba suscitent désormais l'attention du chef de l'Etat congolais. Recevant ce lundi 21 septembre trois enfants du (...)
lire la suite
Le CSAC menace d’embargo les auteurs des discours de haine tribale
mercredi 23 septembre 2020

Dans son communiqué daté du 14 septembre, le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) menace d’interdire de passage dans les (...)
lire la suite
Sud-Kivu : les deux mines d’or effondrées à Kamituga fermées
mercredi 23 septembre 2020

Les deux mines d’or de Kamituga (Sud-Kivu) dont l'effondrement a entraîné la mort d’une cinquantaine de creuseurs artisanaux le 11 septembre sont (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

L’ONU malade de son Conseil de sécurité

Le rituel annuel de l'ONU n'a plus de secret pour personne. Le caractère quasi désincarné de l'assemblée générale des Nations unies finit par exaspérer ou désespérer- c'est selon- ceux qui croient en (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting