Dernière minute :
PROJET DE MUTATION DU CACH EN PLATEFORME POLITIQUE
L’Udps indifférente, l’Unc inquiète
mercredi 30 septembre 2020

* Vu des observateurs, l'emprisonnement de Vital Kamerhe change la donne.

Aboutira, aboutira pas, le projet de mutation de la plate-forme électorale Cap pour le changement (CACH), en plateforme politique semble ne pas du tout intéresser les dirigeants du parti présidentiel. A preuve, les gestionnaires de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), tardent encore à réagir à cette proposition de basculement du Cach, initiée depuis plusieurs mois par l'Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, leur partenaire en coalition au pouvoir en RD Congo.

Le silence étant la pire des communications, l'attitude de l'Udps vis-à-vis de l'initiative de l'Unc, est désormais au cœur de diverses interprétations dans l'opinion à Kinshasa. Certains considèrent ce mutisme plat du parti présidentiel comme une manière polie de bouder ou de rejeter le projet. Pour d'autres, le fait pour l'Udps, de ne pas réagir à la proposition de l'Unc, traduit clairement son indifférence, son désintéressement de ladite proposition.

Cependant, les Kamerhistes, auteurs de la suggestion, disent ne pas comprendre le silence de leurs partenaires Tshisekedistes, alors que le projet leur a été soumis depuis plusieurs mois. Selon des sources, l'idée avait été lancée bien avant l'encellulement, début avril dernier de Vital Kamerhe, principal allié politique et directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. Comme pour dire, entre le temps de la genèse du projet et celui de la recherche de consensus entre les deux partenaires, beaucoup d'eau a coulé sous le pont. Le plus grand fait, sinon le principal est donc l'arrestation de Vital Kamerhe le 8 avril dernier et sa condamnation au premier degré le 20 mai, à 20 ans de prison.

A la lumière de cet antécédent judiciaire majeur au sommet de l'Unc, des analystes de plus en plus nombreux y vont de leurs déductions. Tout recoupement fait, ces derniers infèrent que l'emprisonnement de Vital Kamerhe, jusqu'à preuve du contraire Chef de cabinet du Président Félix Tshisekedi, a changé la donne dans les relations entre les deux principaux partis du Cach. Induction amplifiante ? Conclusion hâtive ? Peu importe. Toujours est-il qu'au fur et à mesure que les jours passent, le pessimisme gagne de plus en plus des esprits.

JUSQU'OU IRAIT LA COALITION

Jusqu'où irait le mariage entre l'Udps et l'Unc ? La question est sur les lèvres de plusieurs analystes de la situation politique en RD Congo. Même si au stade actuel, personne n'a le pouvoir de prédire l'avenir, il existe cependant des faits qui ennuagent le ciel du Cach. Une fois encore, l'affaire Kamerhe remonte à l'esprit de plus d'un.

Par ailleurs, l'édifice Cach présente des fissures au niveau de sa fondation. Entendez par là, la base mieux les militants de différents partis membres de la plateforme. Principalement l'Udps et l'Unc. Si au sommet, on donne l'impression que le mariage tient encore, la base semble ne plus y croire. Cas des militants du parti tshisekediste. A plus d'une occasion, ces derniers n'ont de cesse de demander aux dirigeants de l'Udps, de défaire l'alliance avec l'Unc.

De leur côté, les Kamerhistes, "douchés" par l'embastillement de leur leader, réclament à cor et à cri, la libération sans condition de ce dernier. Cette requête maintes fois formulée par des militants de l'Unc, est une preuve de plus, des menaces de divorce entre les deux "amants", conjoncturellement unis en novembre 2018 à Nairobi.

Subsidiairement à la question centrale, des observateurs cherchent également à savoir si le Cach survivra à l'incarcération de Vital Kamerhe. Certes, la plateforme n'est pas composée que de l'Udps et de l'Unc. Mais les deux partis en restent le socle, sinon les pôles majeurs dans la prise de décisions au sein du Cach, au regard de leurs poids politiques respectifs.

Entendu qu'en politique, la "pondération" des partis détermine le choix des partenaires ou des alliés, de nombreux analystes conviennent que l'Unc n'est pas une quantité négligeable au sein du Cach. Ici, le sujet n'est pas aimer ou ne pas aimer Vital Kamerhe. Le débat porte plutôt sur ce que représente politiquement le président national de l'Unc. Au-delà de son sort qui apparait aux yeux de ses militants comme un jugement de Salomon, Vital Kamerhe a donc un ancrage sociologique indéniable dans l'Est du pays. Par conséquent, des analystes estiment que tout projet de rupture brutale avec ce parti politique, ne serait pas profitable aux autres formations membres de la plateforme. Grevisse KABREL
L’ECIDE contre le recensement général avant les élections de 2023 !
jeudi 1er octobre 2020

Dans son escarcelle, le G-13 a fait plusieurs propositions en rapport avec les réformes électorales. L’ECIDE de Martin Fayulu Madidi les a épluchées (...)
lire la suite
« Tous pour la Rd Congo » ôte les masques aux enquêteurs de Global Witness
jeudi 1er octobre 2020

On en sait désormais plus, sur les motivations profondes des enquêtes de l’Ong britannique Global Witness (GW), sur l’exploitation des ressources (...)
lire la suite
La France renouvelle son appui à la préservation du bassin forestier du Congo
jeudi 1er octobre 2020

La France renouvelle son appui à la préservation du bassin forestier du Congo. Paris soutient ainsi la préservation de la biodiversité à l'échelle (...)
lire la suite
Londres et Kinshasa s’engagent à améliorer le climat des affaires
jeudi 1er octobre 2020

La RDC et la Grande Bretagne s’engagent à poursuivre la coopération dans le but d’améliorer le climat des affaires et le changement climatique. Cet (...)
lire la suite
L’ACAJ instrumentalisée par la Présidence dans un séminaire manichéen
jeudi 1er octobre 2020

Par Kabasu Babu H.K, Libre-penseur, écrivain et Politologue, Formé à Harvard University K.S.G. en Pilotage de la Performance du Gouvernement Du (...)
lire la suite
Gilbert Kankonde visé par une question d’actualité à l’Assemblée nationale
mercredi 30 septembre 2020

Le VPM en charge de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières est visé par une question d'actualité à l'Assemblée nationale. Devant les élus, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting