Dernière minute :

Le "Je vous ai compris" de Fatshi
jeudi 8 octobre 2020

Devant la foule à Alger un certain jour de juin 1958, le Général de Gaulle avait lâché : " Je vous ai compris ". Mutatis mutandis, en annonçant la suspension très prochaine de la très controversée érection de Minembwe en commune rurale, FATSHI y est allé aussi de son " Je vous ai compris".

Perché sur les collines de Goma, le chef de l'Etat a senti au plus près le danger de l'éruption volcanique. Et la lave Minembwe n'allait sans doute épargner personne. Le " hasard ? " du calendrier a fait que la visite d'inspection du Président dans le Kivu survient au juste lendemain de l'installation de la " commune rurale " de Minembwe. Félix-Tshisekedi vit donc in situ et en live le rejet massif de l'application du décret de 2013.

Pas besoin d'un sondage d'opinion pour prendre le pouls du pays profond. Pas la peine non plus d'en appeler à un référendum- par définition onéreux - pour connaître le desideratum du peuple souverain. En l'occurrence, la CENI ? Les Congolais n'en ont rien à cirer.

Face au pays légal, se dresse le pays profond. En terre rd congolaise, ce contraste évoqué naguère par l'essayiste français Charles Maurras, n'a jamais été à ce point authentique comme c'est le cas pour Minembwe.

Une confirmation si besoin en était que les Congolais d'en bas rejettent tout ce qui apparaît à leurs yeux -à tort ou à raison- comme susceptible de mener potentiellement à la balkanisation de leur territoire. Une constante depuis le lancement du cycle d'agressions assorties de rébellions business dans la seconde moitié des années 90.

Il y a eu la défense de Kinshasa en 1998. En 2004, la mobilisation générale derrière le Général Buja Mabe de très heureuse mémoire pour la sauvegarde de Bukavu. Enfin en 2008, la lame de fond patriotique lorsque les rebelles pro Rwanda étaient annoncés aux portes de Goma. Des hauts faits populaires d'autant plus significatifs qu'ils étaient spontanés.

Expert ès jauge de la " base " - le rejet de l'accord de Genève faisant foi- Tshisekedi fils paraît avoir donc fait sien le " vox populi, vox dei ". Question à un franc congolais symbolique : qu'est ce qui se cache derrière la suspension ? Simple pause pour donner du temps au temps -façon Mitterrand- dans cet Est convoité où beaucoup avancent masqués, bien avant la Covid-19 ? Ou prélude à la suppression pure et simple de ce décret démonétisé par la clameur publique ?

Là, commencera le vrai décryptage du "Je vous ai compris " de FATSHI. José NAWEJ
Divorce FCC-CACH : Et le certificat de mariage dans tout ça ?
jeudi 29 octobre 2020

Même le moins curieux de Kinois sait que le couple FCC-CACH est à l'agonie. Et qu'aucun médecin n'envisage de soins intensifs en réanimation. Le (...)
lire la suite
La sempiternelle querelle autour des textes
mercredi 28 octobre 2020

1960 à nous jours : les mêmes textes, des lectures et donc des compréhensions diamétralement opposées. Ce n'est ni une thèse de doctorat, ni un sujet (...)
lire la suite
L’énigme FCC
mardi 27 octobre 2020

Ironie du sort ? Comble de paradoxe ? Un peu de deux à la fois. Pour réaliser l'union sacrée sur le dos du FCC, le Président se doit de percer (...)
lire la suite
Des questions …
lundi 26 octobre 2020

S'il garde encore son cache-nez anti-covid-19, Félix-Antoine Tshisekedi a ôté le masque qu'il portait depuis son " alliance " avec Joseph Kabila. (...)
lire la suite
Fatshi sur une ligne de crête !
vendredi 23 octobre 2020

Rentrer dans la tête de Fatshi ? Très tentant ce vendredi 23 octobre. Mais, comment y parvenir ? Il y a du "béton" partout. Béton armé par-dessus le (...)
lire la suite
Un seul perdant, la RDC !
jeudi 22 octobre 2020

Il en va de la politique comme du sport. Le jour d'après, c'est le résultat qui dicte le commentaire. Les abonnés au manichéisme narcissique très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting