Dernière minute :

N’Djili : les enseignants présents, les élèves absents !
mardi 13 octobre 2020

C'est hier lundi 12 octobre que les bleu et blancs ont regagné le chemin de l'école. Annoncée tambour battant, la rentrée scolaire s'est avérée timide.

Dans nombre d'écoles de la capitale, la rentrée n’a effectivement pas eu lieu le lundi 12 octobre. En témoigne ce tableau mitigé dressé par des reporters de Forum des As à l'issue de leur ronde dans quelques écoles de Kinshasa.

Au complexe scolaire Lukaya du réseau protestant, dans le quartier 5, commune de N’djili, les élèves ont brillé par leur absence, au primaire et au secondaire, alors que les enseignants y étaient au grand complet. A 8h50, la cour du complexe scolaire Lukaya est déserte, les bâtiments vides et silencieux. Une dizaine d’enseignants devisent paresseusement, dehors, en deux groupes, attendant des élèves qui ne viendront pas en cette journée de rentrée scolaire d’ordinaire bruyante.

« Le matin, nous avons rencontré seulement deux élèves qui sont déjà rentrés. Ils étaient dans la confusion, après moult rumeurs qui annonçaient le report de la rentrée des classes», raconte Mavambu Ndangi, un des enseignants du primaire.

Pour la directrice de l’EP2 Lukaya, Miafukama Mikunga, «l’école est implantée dans un quartier qui a pris l’habitude de prolonger d’une semaine supplémentaire les vacances. Si bien que les élèves vont commencer à se présenter au fur et à mesure.. Quant aux enseignants, ils sont tous présents, excepté une enseignante».

A l’EP1 Lukaya, la seconde direction primaire, la situation est la même. Wamba Dialunga Robert, le numéro un de cette école, nous fait état de la présence, le matin, de 4 élèves seulement. Pour la plupart des nouveaux inscrits, ces écoliers sont déjà rentrés, faute d’avoir été bien orientés. Alors que les enseignants affichent complet, excepté une nouvelle unité.

« Les parents ont l’habitude d’envoyer les enfants à l’école une semaine plus tard. Alors que les médias, ont insisté sur la date de la rentrée scolaire, ainsi que nous-mêmes lors des inscriptions », nous informe-t-il.

PORT DES MASQUES NEGLIGE

Chez les enseignants rencontrés sur place, le port des masques ne se fait pas du tout convenablement. Si quelques-uns les portent convenablement, d’autres s’en servent comme ‘’bavettes’’ ou ‘’cache-gorge’. D’autres encore les classent dans leurs poches ou comme, la directrice et son collègue de l’EP1 Lukaya, les lissent choir sur la table.

Plus loin, devant un bâtiment scolaire, un groupe d’enseignants (dont 9 femmes) s’entretiennent silencieusement, attendant l’heure de départ après la première journée de travail passée sans élèves. Les uns sont masqués, d’autres non, refusant de succomber à l'etouffement.

L’après-midi, à l’Institut 2 Lukaya, les élèves étaient au nombre de 8 pour toute l’école. Ils ont fini tous par retourner à domicile. Selon Gode Bimba, Le préfet des études, « les enseignants et les agents sont arrivés à 85%, les élèves, eux, étaient à compter du bout des doigts. La rentrée scolaire elle-même est timide, les parents eux-mêmes continuent à garder leurs enfants à la maison.. Dans les coulisses, les enseignants encouragent les enfants à ne pas aller à l’école, car ils attendent d’être payés d’abord ». Les listings seront publiés d’ici au 20 octobre, et les enseignants se rendront compte des réalités de leurs salaires, souligne Godé Bimba.

Au Complexe scolaire féminin Elikya, une école privée catholique agréée, logée au quartier 7, commune de N’djili, la réalité est différente. Ici, la rentrée scolaire est timide. Les enseignants, au primaire comme au secondaire, ne se tournent pas les pouces.

ENTRETIEN GRATUIT

A la direction secondaire, Charlotte Batatamana accepte de s’entretenir avec nous après s’être assurée que l’entretien est gratuit. Les salles de classe bruissent des voix des élèves et des enseignants.

« C’est un échantillon d’élèves qui étudient. C’est question de sensibiliser les parents pour leur demander d’avoir le souci d’envoyer les enfants à l’école, après être restés plusieurs mois à la maison. Les professeurs sont tous là, mais il n’y a pas assez d’élèves », se plaint-elle. Elle nous rassure que les élèves portent des masques, précisant qu’à ce sujet un communiqué est affiché sur la valve, rappelant cette mesure. "D’ailleurs, ajoute-t-elle, nous avons insisté le matin sur le port obligatoire des masques car certains élèves les ont oubliés chez eux".

A la direction primaire, la directrice Masaka Gisèle se plaint de recevoir seulement environ 84 élèves sur près de 500 attendus, alors que tous les enseignants et autres agents scolaires affichent complet.

« La rentrée scolaire est timide, car le nombre attendu n’est pas celui accueilli aujourd’hui. La raison est que les parents ont acquis l’habitude d’attendre un peu avant d’envoyer leurs enfants à l’école », déplore-t-elle.

Ici également les élèves portent des masques, ainsi que quelques enseignants qui les portent négligemment. Kléber KUNGU
N’Djili : les enseignants présents, les élèves absents !
mardi 13 octobre 2020

C'est hier lundi 12 octobre que les bleu et blancs ont regagné le chemin de l'école. Annoncée tambour battant, la rentrée scolaire s'est avérée (...)
lire la suite
SERVICES DE CONSULTANT-INDIVIDUELS REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Ministère des Ressources Hydrauliques et Electricité Unité de Coordination et de Management des Projets « UCM »
vendredi 25 septembre 2020

Projet d’Appui à la Gouvernance et à l’Amélioration du Secteur Electrique «PAGASE » Recrutement d’un Consultant individuel chargé de la formation des (...)
lire la suite
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET ELECTRICITE UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS (UCM)
vendredi 25 septembre 2020

N° Avis : AMI n° 023/MINRHE/UCM/EASE/2020/SC Pays : République Démocratique du Congo (RDC) Source de financement : EASE -IDA DON N° 177ZR & (...)
lire la suite
Exetat 2020 : les résultats attendus début octobre
jeudi 24 septembre 2020

Les finalistes de l'Examen d'État (Exetat) 2020 sont contraints de prendre leur mal en patience avant la publication des résultats. A la base, la (...)
lire la suite
Près de 0,3% du chiffre d’affaires des entreprises minières échappe aux communautés locales
jeudi 24 septembre 2020

* L'alerte a été lancée mardi par une plateforme des organisations de la Société civile qui en appelle à l'implication personnelle du Premier ministre. (...)
lire la suite
TUSONGE appelle la RDC à se retirer de la CPI
mardi 22 septembre 2020

Le Mouvement citoyen TUSONGE estime que la MONUSCO n'est pas en RDC pour aménager les aéroports, les routes, ni pour expédier les matériels (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting