Dernière minute :

Le FIDA invite les Etats à protéger les femmes de contrecoups de la Covid-19
mercredi 21 octobre 2020

Le président du Fonds international de développement agricole (FIDA), appelle les Etats à œuvrer pour que les femmes rurales cessent de subir de plein-fouet, les conséquences de la COVID-19.

Pour Gilbert F. Houngbo, les Etats doivent accroître les investissements en leur faveur. "S'ils n'accordent pas aux femmes rurales une priorité pendant la pandémie, l'approvisionnement alimentaire du monde risque d'être compromis", dit-il.

Dans son message à l'occasion de la Journée internationale des femmes rurales, commémorée le 15 octobre de chaque année, le président du FIDA a relevé le rôle capital que les femmes rurales jouent à l'échelle mondiale. " Les femmes rurales, qui s'attellent tout particulièrement à nourrir et à élever la prochaine génération, ont été négligées tout au long de cette crise ", a déclaré le patron du FIDA.

"Le moment est venu de mettre en lumière le rôle majeur qu'elles jouent auprès de leurs familles, de leur communautés et de l'économie de leur pays, et de veiller à ce qu'elles soient épaulées et protégées tout au long de cette période inédite", a-t-il exhorté. "Il est inacceptable que les femmes rurales, qui contribuent de façon déterminante à produire nos aliments et à édifier des économies florissantes, soient les plus menacées face à la pandémie ", a martelé Gilbert Houngbo.

Par ailleurs, les Etats devront prêter une attention particulière aux conséquences socioéconomiques qui pèsent sur les femmes rurales et augmenter leurs investissements, a renchéri le président du FIDA.

Selon les statistiques fournies par cette institution, environ 1,7 milliard de femmes et de filles vivent en milieu rural, soit plus d'un cinquième de l'humanité. Elles représentent 43% de la main d'œuvre agricole dans les pays en développement. Une grande partie de la production alimentaire mondiale provient de cette catégorie des femmes.

"Pourtant, elles ne disposent pas du même accès que les hommes aux technologies, aux marchés, aux actifs financiers et aux ressources agricoles. Ce qui les rend beaucoup plus vulnérables aux répercussions de la COVID-19", s'inquiète le président du FIDA.

Gilbert Houngbo déplore, en outre, le fait que les femmes rurales soient souvent employées de manière informelle et ne bénéficient d'aucune protection sociale. Elles sont donc plus nombreuses que les hommes à perdre leur emploi. Elles doivent également assumer un plus grand nombre de tâches domestiques non rémunérées, et notamment s'occuper de membres de la famille malades et des enfants non scolarisés.

Il reconnait, toutefois, que de nombreux progrès ont été accomplis au cours des 25 années depuis l'adoption de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing, qui ont institué un cadre visant à promouvoir l'autonomisation des femmes.

Néanmoins, l'égalité femmes-hommes en milieu rural demeure un objectif à atteindre. Encore aujourd'hui, les femmes âgées de 25 à 34 ans courent 25% plus de risques de vivre dans une situation d'extrême pauvreté que les hommes. Dina BUHAKE
La police met la main sur un groupe de coupeurs de pilonnes de la Snel
lundi 26 octobre 2020

La police du Commissariat provincial de Kinshasa, à travers le Groupe mobil d'intervention (GMI/Ouest), a mis la main le week-end dernier sur un (...)
lire la suite
DDC : Ingele Ifoto insiste sur le respect des textes et l’engagement politique
lundi 26 octobre 2020

Après avoir quadrillé Kinshasa où elle a solidement implanté le parti, l'autorité morale de la Dynamique pour la démocratie au Congo (DDC), Jean - (...)
lire la suite
Le représentant de la Chine auprès de l’ONU demande des efforts pour soutenir le multilatéralisme à l’occasion de la Journée des Nations unies
lundi 26 octobre 2020

NEW YORK, 24 octobre (Xinhua) -- Dans un message vidéo pour célébrer la Journée des Nations unies, le représentant permanent de la Chine auprès de (...)
lire la suite
Le Maroc soutient l’accord de cessez-le-feu en Libye, "un progrès très positif" (M. Bourita)
lundi 26 octobre 2020

Rabat - Le Maroc soutient l'accord de cessez-le feu conclu entre les parties libyennes et qui constitue "un progrès très positif" et "une très (...)
lire la suite
La République de Guinée Équatoriale ouvre un consulat général à Dakhla
lundi 26 octobre 2020

Dakhla - La République de Guinée Équatoriale a ouvert, vendredi, un consulat général à Dakhla. La cérémonie d'inauguration de ce consulat a été (...)
lire la suite
L’Algérie expulse à nouveau les subsahariens dans des conditions abjectes
lundi 26 octobre 2020

Il faut avoir le cœur bien accroché pour oser regarder les images envoyées par un "observateur" de la chaîne de télévision France 24. A son accent, on (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting