Dernière minute :
FAISANT LE BILAN DE 20 ANS DU FORUM SUR LA COOPÉRATION CHINE-AFRIQUE
Wang Yi chiffre à 208,7 milliards USD les échanges commerciaux sino-africains
mardi 27 octobre 2020

A l'occasion du 20ème anniversaire du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA), le Conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine a fait un discours bilan sur les relations sino-africaines depuis l'instauration de cette institution. Pour Wang Yi, les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique se chiffrent à 208,7 milliards USD.

A l'en croire, durant les 20 ans d'existence du FCSA, les relations entre la Chine et l'Afrique ont été marqués par des engagements communs et des résultats concrets. "Sous l'orientation du FCSA, souligne-t-il, la Chine et l'Afrique ont vu leurs échanges de haut niveau s'intensifier de jour en jour et leur confiance politique mutuelle gagner sans cesse en profondeur. Les relations sino-africaines se sont hissées au niveau de partenariat de type nouveau, puis à celui de partenariat stratégique de type nouveau avant d'être portées aujourd'hui au niveau de partenariat de coopération stratégique global. "

49,1 MILLIARDS USD D'INVESTISSEMENTS CHINOIS EN 2019

La Chine et l'Afrique ont développé une coopération remarquable, note le chef de la diplomatie chinoise. "En 2019, le stock des investissements directs chinois en Afrique s'est élevé à 49,1 milliards de dollars américains, environ 100 fois plus important que celui de 2000, et le volume des échanges commerciaux sino-africains s'est établi à 208,7 milliards de dollars américains, 20 fois plus élevé que celui de 2000. La Chine est pendant 11 ans d'affilée le premier partenaire commercial de l'Afrique et contribue durant des années à la croissance économique africaine à hauteur de plus de 20%. "

Parmi les réalisations les plus remarquables de cette coopération, Wang Yi cites entre autre le Centre de Conférences de l'Union Africaine (UA), les lignes ferroviaires Addis-Abeba-Djibouti et Mombasa-Nairobi, ainsi que de nombreux autres projets emblématiques. Il épingle également un développement global et des progrès importants enregistrés dans les domaines des sciences et technologies, de l'éducation, de la culture, de la santé, des échanges humains, de la paix et de la sécurité, grâce à cette coopération.

Il a rappelé dans son discours du 12 octobre dernier, le Président Xi Jinping et le Président Macky Sall du Sénégal, pays coprésident du Forum, ont envoyé conjointement un message de félicitations pour cet anniversaire important. Ils ont fait remarquer que le FCSA a été créé en suivant la tendance de la paix et du développement de notre temps et en portant haut levé le drapeau de la coopération mutuellement bénéfique. Depuis lors, poursuit Wang Yi, la grande famille Chine-Afrique possède sa propre plateforme de dialogue collectif et son propre mécanisme de coopération pragmatique, et les relations sino-africaines sont entrées dans une nouvelle phase de développement.

COOPERATION BASEE SUR LA SINCERITE, L'AMITIE ET LA BONNE FOI

Depuis le XVIIIe Congrès du Parti communiste chinois, explique Wang Yi, le Président Xi Jinping, très attaché aux relations sino-africaines, a avancé les principes de "sincérité, résultats réels, amitié et bonne foi" et de recherche du plus grand bien et des intérêts partagés. Il s'est personnellement engagé dans la construction d'une communauté d'avenir partagé Chine-Afrique encore plus solide et a multiplié les échanges avec ses homologues africains, favorisant ainsi l'accélération du développement des relations sino-africaines.

Et la base politique des relations sino-africaines s'est consolidée de jour en jour, depuis 2013, lors du premier déplacement du Président chinois Xi Jinping à l'étranger, en tant que chef d'Etat. Il s'est rendu d'abord en Afrique du Sud, avant de parcourir toutes les cinq sous-régions du continent. C'est alors qu'en 2015, les dirigeants chinois et africains se sont réunis à Johannesburg et en 2018 à Beijing pour deux sommets historiques. En juin dernier, au moment crucial de la lutte contre le coronavirus, s'est tenu le Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la COVID-19. Aujourd'hui, les échanges politiques entre les deux côtés se déroulent avec une intensité, une étendue et une ampleur sans précédent.

Les échanges humains et culturels ont atteint une intensité inédite.

Le Festival de la jeunesse Chine-Afrique, le Forum des think tanks, le Projet d'études conjointes et d'échanges, le Dialogue de haut niveau Chine-Afrique sur la Lutte contre la Pauvreté pour la Prospérité commune et le China-Africa Press Center ont eu de grands succès. L'Institut Chine-Afrique a été inauguré. Voilà autant d'initiatives qui ont contribué aux échanges florissants et à l'inspiration mutuelle entre les deux parties dans les différents domaines.

Jusqu'aujourd'hui, la Chine a fourni près de 120.000 bourses gouvernementales aux pays africains et créé 61 Instituts Confucius et 44 Classes Confucius en coopération avec 46 pays africains. Elle a envoyé dans 48 pays africains 21.000 professionnels de santé, qui ont prodigué des soins à environ 220 millions de personnes. 150 jumelages ont été établis entre des villes chinoises et africaines. L'amitié sino-africaine repose désormais sur une base populaire encore plus solide.

Au plan sanitaire, la Chine et l'Afrique se sont battues côte à côte dans la lutte contre le virus Ebola et la COVID-19, et se sont soutenues mutuellement sur les questions touchant à leurs intérêts vitaux et préoccupations majeures respectifs.

Le FCSA s'est toujours attaché à l'esprit de coopération et de solidarité et au principe d'amples consultations et de contribution conjointe. La Chine et l'Afrique doivent donner un nouvel exemple dans la construction de la communauté d'avenir partagé pour l'humanité, conclut le secrétaire d'Etat Wang Yi. MOLINA
Muabilu, Paluku, Mende, Lihau... le top 10 des ex-FCC bien côtés dans l’Union sacrée
jeudi 28 janvier 2021

Comment la reconfiguration de l’espace politique congolais voulue par le Chef de l’Etat est-elle perçue par la population? Que pense le congolais (...)
lire la suite
« La RDC dispose de 6.049 produits faisant l’objet du commerce extérieur »
jeudi 28 janvier 2021

*C’est ce qu’a déclaré Jean-Lucien Bussa au cours d’une interview accordée hier à un media de Kinshasa. « La République démocratique du Congo dispose de (...)
lire la suite
FARDC : le concours national d’admission à l’Académie et dans les écoles militaires prévu du 13 au 14 février 2020
jeudi 28 janvier 2021

Les Forces armées de la RDC (FARDC) organisent, du 13 au 14 février, dans différents sites à travers le pays, le concours national d’admission à (...)
lire la suite
Une deuxième opération de traque des Kulunas pour Kaniama Kasese annoncée en février
jeudi 28 janvier 2021

Le Président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi, est déterminé à mettre fin aux Kulunas dans la ville de Kinshasa, à partir de ce mois de (...)
lire la suite
RDC : le BCNUDH répertorie 180 violations des droits de l’homme liées à l’état d’urgence
jeudi 28 janvier 2021

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH) en République Démocratique du Congo a documenté 180 violations des droits de (...)
lire la suite
Carnet Rose
jeudi 28 janvier 2021

C’est le 28 janvier, nous y sommes! Ce n’est pas un leurre et cette bonne nouvelle passe comme dans du beurre et à titre exceptionnel pour cette (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Mission accomplie !

Mission accomplie. Alea jacta est. La messe est dite. Chronique d'une destitution annoncée. Ce qui devait arriver arriva…Exit donc Ilunga Ilunkamba, déjà l'un des derniers de Mohicans de la kabilie à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting