Dernière minute :
FORT DE SES 76 DEPUTES A L’ASSEMBLEE NATIONALE
Katumbi disposé à intégrer la nouvelle majorité pro-Fatshi
mardi 27 octobre 2020

L'initiative du Président Félix Tshisekedi d'amorcer les consultations nationales le lundi 26 octobre est bien perçue dans l'Etat-major de Moïse Katumbi Chapwe. Le président national d'Ensemble pour la République est visiblement disposé à intégrer la nouvelle majorité pro-Fatshi, fort de ses 76 députés à l'Assemblée nationale.

Secrétaire général adjoint d'Ensemble, le député Christian Mwando a confirmé cette position de la plateforme politique de Moïse Katumbi lors d'une sortie médiatique hier lundi 26 octobre à Kinshasa. " Le Président d'Ensemble, dont je suis le Secrétaire général adjoint, a été très clair : Fatshi n'est pas notre adversaire. Nous n'allons donc pas l'attaquer. Au contraire, lorsque c'est possible, il faudra lui tendre la main ", a lâché Christian Mwando.

Aux dires du bouclier de Moïse Katumbi, ce point de vue, " c'est la ligne de conduite d'Ensemble ". Et de préciser: "Je parle d'Ensemble, je n'engage pas Lamuka". Le bémol est placé pour éviter toute confusion au sein de ce regroupement préélectoral où les quatre ténors ne semblent plus émettre sur le même diapason depuis que leur ancien membre, Félix Tshisekedi, a pris les rênes du pouvoir en République Démocratique du Congo, après avoir renié son engagement à cette plateforme.

Martin Fayulu, son fidèle compagnon d'hier, devenu son farouche opposant après ce qu'il qualifie de "hold-up électoral" au terme de l'élection présidentielle de 2018, a été parmi les premiers à réagir à son discours du vendredi. "Le soldat du peuple" a aussitôt brandi son plan de sortie de crise qu'il a conçu après le scrutin qui lui a été défavorable.

Pour leur part, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi semblent déjà disposés à saisir la main tendue du Président Félix Tshisekedi qui, boudant son alliance d'avec le Front Commun pour le Congo (FCC), suggère la mise en place d'une nouvelle coalition: l'Union sacrée pour la République. Une dénomination qui rappelle "l'union sacrée de l'opposition radicale, initiée autour de Tshisekedi père contre Mobutu, lors de la conférence nationale souveraine. A la seule différence que "l'Union sacrée" verra le jour dans le camp au pouvoir.

Il est donc possible qu'Ensemble, famille politique membre de Lamuka, fasse partie de l'Union sacrée de la nation (USN) pour tenter de former la nouvelle majorité parlementaire pro Félix Tshisekedi, après la dissolution de la coalition FCC-CACH.

La plateforme de Katumbi, forte de ses 78 députés à l'Assemblée nationale, pourra rejoindre la nouvelle majorité en gestation.

Les Katumbistes, qui ne cachent plus leur soutien à Fatshi depuis la prestation de serment de trois juges de la Cour constitutionnelle, viennent de prendre de court leurs allies de Lamuka qui se concertent encore pour donner une position commune sur la question.

Dans le camp de Fayulu, coordonnateur en exercice de Lamuka, on se montre encore très sceptique sur la main tendue de Fatshi. Pour les Fayulistes, Félix Tshisekedi ne respecte pas les accords. Ils s'inspirent de l'accord de Genève, remis en cause par Félix Tshisekedi après l'avoir signé en âme et conscience.

Proche de Martin Fayulu, Lisanga Bonganga a d'ores et déjà fait savoir que Félix Tshisekedi fait partie de la crise et propose une médiation internationale qui prendre en compte le plan de sortie de crise, proposée par Martin Fayulu qui conteste l'élection de Félix Tshisekedi.

Le MLC a promis de fixer l'opinion incessamment sur l'appel de Fatshi après une rencontre de son bureau politique.

Toutefois, Eve Bazaiba s'est réjoui de voir que Félix Tshisekedi est désormais sur la bonne voie pour sortir du deal qui le lie à Joseph Kabila. Eric WEMBA
Des Gouverneurs de province exposent leurs difficultés au PM Ilunga
lundi 23 novembre 2020

Le chef du Gouvernement central, Sylvestre Ilunga, a de nouveau reçu en audience les gouverneurs de province encore présents dans la capitale (...)
lire la suite
Thomas Lokondo remet en cause la qualité de Fabrice Puela
lundi 23 novembre 2020

*L'élu de Mbandaka "ne voit pas comment on peut aller au Conseil d'Etat pour un acte d'Assemblée" Dans l'affaire qui oppose député Albert Fabrice (...)
lire la suite
Consultations : déjà, J+21 !
lundi 23 novembre 2020

* Entretemps, le Chef de l'Etat très en colère, maintient la mise en sourdine des réunions du Conseil des ministres ! A quand la fin des (...)
lire la suite
AFDC/Goma : une centaine de militants regagnent la "maison-mère"*
lundi 23 novembre 2020

Une centaine de militants de l'Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) qui avait choisi d'évoluer avec Néné Nkulu après la mise en place du (...)
lire la suite
Moïse Moni Della : Boshab prêche le faux pour savoir le vrai
lundi 23 novembre 2020

A travers sa théorie d'un régime primo-ministériel, il déclare ourbi et orbi que le Président de la république a moins de pouvoir que le Premier (...)
lire la suite
Le Mouvement Debout congolais fustige le recours au dialogue politique
lundi 23 novembre 2020

La démarche de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) visant l'organisation d'un dialogue politique en République démocratique du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A chaque prof sa chapelle

Agonisant. En état végétatif. A l'article de la mort. Déjà mort. Le requiem et la dernière pelletée de terre. Il ne s'agit pas d'une énième victime de Covid-19 dans " sa deuxième vague annoncée " en (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting