Dernière minute :
VIOLATION DES DROITS DE L’HOMME
La VSV dénonce les interruptions de courant à Kinshasa et exige la démission de la direction de la SNEL !
jeudi 29 octobre 2020

Hier, pour la deuxième fois en deux jours, la presse s’est à nouveau retrouvée au siège de la VSV, avenue Buburu-Quartier Matonge à Kinshasa pour un autre face-à-face officié par Laurette Misenga, directrice exécutive adjointe chargée de la Communication avec la modération de Vanessa Masiala sur la problématique des interruptions de courant électrique dans la ville de Kinshasa.

En témoigne le constat amer établi par des enquêteurs de la VSV dépêchés pour la circonstance dans presque toutes les vingt-quatre communes de la capitale Kinshasa et une quarantaine de quartiers pour recueillir les informations de la population sur l’exercice de son droit d’accès à l’électricité Il ressort de ce travail de documentation que de nombreuses plaintes de carence récurrentes de courant électrique ont été recueillies par les enquêteurs partout de la même manière.

Outre les phénomènes de coupure intempestive de courant électrique et de délestage qui sont légion, les habitants de ces communes visées déplorent le fait que cela fait deux mois que la fourniture en énergie électrique s’est lamentablement détériorée. Ils évoquent diverses raisons pour justifier cet état des choses.

L’écrasante majorité des enquêtés est convaincue que cette situation est liée au contexte politique actuel marqué par la crise aiguë qui déchire la coalition FCC-CACH. Tandis que du côté de la SNEL, la direction invoque plutôt un problème de panne au niveau des infrastructures électriques à Inga et que, du reste, les travaux de réhabilitation entrepris seraient déjà terminés et n’attendraient plus que des essais pour la vérification. Difficile à croire. D’autant plus que les clients abonnés de la SNEL continuent, eux, à broyer du noir, toujours sans courant électrique dans toutes ces communes en dépit du fait que tous sont des habitués des délestages.

Il sied de rappeler que lorsque le courant est rétabli, c’est tout juste pour quelques heures seulement souvent entre 23 heures et minuit jusqu’à 5 heures ou même 6 heures pour les plus chanceux. La VSV égrène les conséquences de cette situation qui sont incalculables entre autres le dysfonctionnent de la plupart des unités de production comme des boutiques, des pressing, des chambres froides, des buvettes et des bars, des pharmacies, des bureautiques, des cyber-café et des formations médicales qui ne peuvent plus fonctionner normalement et ont perdu la clientèle en enregistrant d’énormes pertes.

Autre catégorie de métiers frappée par le manque de courant électrique, ce sont les ajusteurs, les réparateurs de pneus appelés « Quados » ainsi que les propriétaires des moulins. Par ailleurs, les abonnés de « Canal + » se plaignent aussi du fait qu’ils payent les abonnements mensuels sans les subtiliser faute de courant électrique. Autres victimes de l’absence de courant électrique ce sont les familles où les enfants sont privés de loisirs ne pouvant pas allumer leur poste-téléviseur.

La VSV déplore le fait que tous ces abonnés de la SNEL préjudiciés par le manque de courant électrique ont droit à l’information que celle-ci ne leur donne pas mais en plus émet des factures avec des montants exorbitants. Pour toutes ces raisons, la VSV exige la démission de la direction de la SNEL pour son incapacité à remplir sa mission de fournir du courant électrique en heure à ses abonnés ou faute de quoi leur révocation. Elle exige en outre une enquête sérieuse et approfondie pour établir les causes de ces carences de courant électrique dans la ville de Kinshasa et, subsidiairement, l’annulation ou la réduction sensible de toutes les factures de consommation de courant électrique pendant les mois concernés par lesdits travaux de réhabilitation. KANDOLO M.
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
jeudi 29 octobre 2020

N° avis AMI/ 05 /FSRDC/STEP II/10/20 Pays République Démocratique du Congo Source de financement Banque (...)
lire la suite
Exetat 2020/Kinshasa : après 48 jours d’attente, les résultats des options techniques tombent enfin
jeudi 29 octobre 2020

* Dame la pluie s'est invitée à la fête. Les résultats des options techniques de l'Examen d'État (Exetat) 2020 sont enfin disponibles pour la (...)
lire la suite
Ambassadeur Salih Bogaç Guldere : « la Turquie est disposée à accompagner la RDC dans sa quête pour le développement »
jeudi 29 octobre 2020

L’Ambassadeur Salih Bogaç Guldere a redit hier mercredi 28 octobre à un groupe de journalistes congolais triés sur le volet, la disponibilité de la (...)
lire la suite
Communiqué nécrologique
jeudi 29 octobre 2020

Le Révérend Pasteur Paul Diakiese, directeur adjoint de la presse présidentielle ainsi que toute sa famille, ont la profonde douleur d’annoncer aux (...)
lire la suite
Mike Hammer appelle à la rupture des liens avec des groupes armés
jeudi 29 octobre 2020

La coopération militaire entre les USA et la RDC n'est pas une vue de l'esprit. Après la signature hier mercredi 28 octobre d'un accord de (...)
lire la suite
La VSV dénonce les interruptions de courant à Kinshasa et exige la démission de la direction de la SNEL !
jeudi 29 octobre 2020

Hier, pour la deuxième fois en deux jours, la presse s’est à nouveau retrouvée au siège de la VSV, avenue Buburu-Quartier Matonge à Kinshasa pour un (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Divorce FCC-CACH : Et le certificat de mariage dans tout ça ?

Même le moins curieux de Kinois sait que le couple FCC-CACH est à l'agonie. Et qu'aucun médecin n'envisage de soins intensifs en réanimation. Le brancardier attend juste le dernier soupir pour amener (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting