Dernière minute :
SELON UN RAPPORT PUBLIE PAR LE FIDA ET CPI
Les petits exploitants agricoles reçoivent seulement 1,7% des financements climatiques
mardi 17 novembre 2020

Les petits exploitants agricoles des pays en développement ne reçoivent que 1,7 % des financements climatiques. Ce qui représente une part minime au regard de leurs besoins. C'est ce que révèle un rapport publié récemment par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et Climate Policy Initiatice (CPI)

Ce rapport intitulé "Analyse du déficit de financement climatique pour la petite agriculture'' souligne que '' le financement à l'appui des mesures de luttte contre le changement climatique a certes dépassé, pour la première fois, les 500 milliards de USD en 2017 et 2018, mais seuls 10 milliards de USD chaque année arrivent aux petits exploitants agricoles''.

'' Il est inacceptable que les personnes qui produisent la majeure partie des aliments consommés dans le monde et qui sont les plus exposés face à des conditions météorologiques de plus en plus imprévisibles, soient aussi celles qui bénéficient du plus faible appui'', a déploré le président du FIDA, Gilbert H. Houngbo.

Il estime que les petits exploitants agricoles vivant sur des terres de faible rendement sont en première ligne face au changement climatique. Par conséquent, ''ils devraient avoir accès aux financements climatiques pour adapter leur production''.

La Directrice générale de CPI, Barbara Buchner relève aussi que '' seul un faible pourcentage des fonds investi dans l'action climatique à l'échelle mondiale parvient effectivement aux petits exploitants agricoles. Ce manque de financement pourrait avoir des effets désastreux, car ils ont de toute urgence besoin d'un appui accru pour sauvegarder leur d'existence face aux changements climatiques''.

La source fait note que les petits exploitants agricoles produisent 50% des calories alimentaires dans le monde. Leurs besoins en financement sont estimés en milliers de milliards de dollars USD chaque année. '' Ce qui donne un ordre de grandeur des investissements requis''.

Pour la Directrice de la division environnement, climat, genre et inclusion sociale du Fonds, Margarita Astralaga, il est de la responsabilité des pouvoirs publics de veiller à ce que les financements climatiques parviennent aux personnes qui en ont le plus besoin. '' Les petits exploitants agricoles devraient figurer au sommet de cette liste et non à son dernier rang'', soutient-elle.

Ce rapport est la première étude détaillée des flux de financement climatique en faveur des petits exploitants agricoles. Il a été publié lors du Sommet Finance en Commun qui s'est tenu à Rome, en Italie, du 9 au 12 novembre dernier. Cette rencontre a regroupé, pour la première fois, les représentants des 450 banques publiques de développement dans le monde. Ce rendez-vous avait pour objectif d'examiner les moyens de réorienter les flux financiers et d'appuyer les cibles en matière de climat et de développement à l'échelle mondiale. Dina BUHAKE
L’OMS encourage les pays à investir dans la préparation aux urgences
jeudi 19 novembre 2020

La date du 18 novembre 2020 restera gravée dans l'histoire sanitaire. Cette date marque la fin de la 11ème épidémie de la maladie à virus Ebola (...)
lire la suite
Eteni Longondo déclare la fin de la 11ème épidémie d’Ebola à l’Equateur
jeudi 19 novembre 2020

L'attente a été longue. Finalement c'est ce mercredi 18 novembre 2020 que le ministre congolais de la santé a déclaré la fin de la maladie à virus (...)
lire la suite
Jean-Baptiste Kongolo lance l’interface sur les échanges électroniques des données
mardi 17 novembre 2020

Très mauvaise nouvelle pour les contrebandiers et autres fraudeurs opérant à la frontière commune RD Congo Zambie. Les deux pays viennent de mettre (...)
lire la suite
Les petits exploitants agricoles reçoivent seulement 1,7% des financements climatiques
mardi 17 novembre 2020

Les petits exploitants agricoles des pays en développement ne reçoivent que 1,7 % des financements climatiques. Ce qui représente une part minime au (...)
lire la suite
Le mois d’octobre se termine avec 27 milliards de FC de déficit
mercredi 11 novembre 2020

Le mois d'octobre s'est terminé avec un déficit autour de 27 milliards de francs congolais que des ressources saines, notamment les appuis (...)
lire la suite
BCC : le Gouverneur Mutombo invite le Gouvernement à poursuivre les mesures de soutien de l’économie
mercredi 11 novembre 2020

La pandémie de coronavirus a provoqué de fortes perturbations dans les chaînes de production des biens et services, et dans les chaines (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le patronat dans la grisaille ambiante

Que peut faire Albert Yuma fraîchement réélu à la tête du patronat rd congolais ? Poser cette question équivaudrait à se demander ce que les Congolais peuvent attendre du secteur privé. Pas la peine (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting