Dernière minute :
EN PRIMANT JED ET JDH LORS DE LA 2EME CONFERENCE MONDIALE SUR LA LIBERTE DE LA PRESSE
Le Royaume-Uni et le Canada déterminés à aider à protéger les journalistes et les médias
mercredi 18 novembre 2020

Le lundi 16 novembre courant, l’Ambassade de Grande Bretagne à Kinshasa a accueilli la cérémonie d’échanges et de reconnaissance des organisations non gouvernementales œuvrant en RDC pour la protection des journalistes. Cette manif s’inscrivait dans le cadre de la 2ème Conférence mondiale sur la liberté de la presse pilotée conjointement par le Royaume-Uni et le Canada. Mais virtuellement organisée cette année par le Canada et le Botswana.

A Kinshasa, le Royaume-Uni et le Canada ont primé deux organisations phares dans la protection des journalistes et médias, à savoir, Journaliste en Danger (JED) et Journalistes pour les droits humains (JDH). La première pour sa contribution à la lutte pour la liberté de la presse en RDC. On explique qu’à travers JED, son Secrétaire général Tshivis Tshivuadi travaille sans relâche pour la protection des hommes des médias qui sont menacés de même que pour le respect de leurs droits notamment en lançant régulièrement des alertes sur une situation préoccupante au sujet d’un journaliste. La seconde, JDH, une Ong canadienne, se distingue dans la sensibilisation des journalistes à rapporter des sujets pertinents des droits humains.

En primant ces deux organisations non gouvernementales, le Royaume-Uni et le Canada font preuve de leur détermination à aider à protéger les journalistes et les médias.

Pour l’Ambassadeur du Royaume-Uni, Emily Maltman, « les médias indépendants sont essentiels à une société qui fonctionne. Les citoyens doivent être capables de discuter et de débattre librement des questions, de défier leurs gouvernements et de prendre des décisions éclairées, appuyées par l’accès à des informations fournies par des médias forts, solides et indépendants. » Un avis que partage le chef de la mission diplomatique canadienne en RDC, Nicolas Simard. « La liberté des médias, ce quatrième pouvoir, est un élément fondamental de la démocratie, en tenant les autres pouvoirs imputables de leurs actions comme de leurs inactions ».

Ce n’est pas tout. L’ambassadeur Nicolas Simard souligne que les médias ont un rôle crucial à jouer dans la lutte contre l’impunité, qui est une condition essentielle pour la justice, la paix et la stabilité en RDC ».

En définitive, la liberté des médias est une composante intégrale de la sécurité et de la prospérité mondiales. Afin que les gouvernements rendent des comptes, les gens ont besoin de médias libres qui leur fournissent des informations précises et des analyses éclairées.

En un mot comme en cent, là où les journalistes et les médias sont libres de faire leur travail en toute sécurité, les sociétés sont plus prospères et plus résilientes. Le libre échange de points de vue et d’informations qui en résulte permet aux communautés de trouver et de saisir de nouvelles possibilités et de reconnaître les problèmes qui doivent être abordés.

Chapeau bas à JED et JDH pour leur contribution à la promotion de la liberté de la presse et les droits de la personne au pays de « Le Peuple d’abord ».

Lire ci-dessous, l’intégralité du discours de l’Ambassadeur du Royaume-Uni, Emily Maltman. Didier KEBONGO

Discours de l'Ambassadeur du Royaume-Uni Son Excellence Emily Maltman

Mesdames et Messieurs, merci beaucoup d'être venus aujourd'hui. C'est un plaisir d'accueillir des journalistes et des défenseurs des droits humains de la RDC, ainsi que nos alliés dans d'autres ambassades, et en particulier nos co-hôtes l'Ambassade du Canada.

Le Royaume-Uni est attaché à la liberté des médias et à la défense de la démocratie et des droits de l'homme. Les médias indépendants sont essentiels à une société qui fonctionne. Les citoyens doivent être capables de discuter et de débattre librement des questions, de défier leurs gouvernements et de prendre des décisions éclairées, appuyées par l'accès à des informations fournies par des médias forts, solides et indépendants.

Ceci est d'autant plus important pendant la pandémie COVlD.

Non seulement pour garantir une réponse efficace des gouvernements, mais aussi parce que la pandémie a exacerbé les menaces existantes pour les médias libres et indépendants du monde entier. Nous devons nous opposer à toutes les tentatives de tout Etat d'utiliser la pandémie pour restreindre la liberté de la presse, faire taire le débat, abuser des journalistes ou répandre de la désinformation. Nous sommes également profondément préoccupés de voir que dans le monde entier, les publications ferment et les journalistes sont licenciés en raison de la baisse des revenus.

L'ambassadeur du Canada parlera du travail précieux que son gouvernement fait pour accroître l'attention du monde sur la liberté des médias. Je voudrais mentionner quelques autres choses.

1. Nous avons travaillé avec des partenaires pour créer une Coalition internationale pour la liberté des médias. La Coalition pour la liberté des médias est déjà active. À ce jour, trente-huit pays se sont joints à nous en signant l'Engagement mondial pour la liberté des médias. La Coalition défend les journalistes menacés et exerce des pressions sur les cas préoccupants, s'efforce de demander des comptes aux agresseurs et soutient les membres de la Coalition et d'autres pays dans l'amélioration de la protection des médias

2. En étroite collaboration avec l'UNESCO, le Royaume-Uni a créé le Global Média Defence Fund. Ce fonds permet d'apporter un soutien financier et juridique aux journalistes, à leurs familles et à la société civile, ainsi que des formations.

Le Royaume-Uni et le Canada, soutenus par des contributions d'autres pays, ont promis 5 millions de dollars américains au Fonds, qui est administré par l'UNESCO

3. Le Royaume-Uni et le Canada ont mis en place un groupe d'experts internationaux de haut niveau qui contribuera à l'action internationale sur la liberté des médias en donnant des conseils sur la prévention et le renversement des abus des médias, en diffusant une législation modèle et en aidant les gouvernements à renforcer la législation et les sanctions contre ceux qui ciblent les journalistes.

4. Le Royaume-Uni et le Canada ont lancé un prix pour les organisations ou les individus protégeant la liberté de la presse. Nous sommes honorés d'avoir avec nous nos nominations de la RDC qui font un travail précieux - Tshivis Tshivuadi de l'ONG Journaliste en Danger pour sa contribution à la lutte pour la liberté de la "presse en République Démocratique du Congo. A travers JED, Tshivis Tshivuadi travaille sans relâche pour la protection des journalistes qui sont menacés ainsi que pour le respect de leurs droits notamment en lançant régulièrement des alertes sur une situation préoccupante au sujet d'un journaliste

- Le deuxième candidat est Journalistes Pour les Droits Humains (JDH). JDH est une organisation non gouvernementale canadienne avec un bureau en RDC, dédiée à sensibiliser les journalistes aux moyens de reporter des sujets pertinents des droits humains. En procurant aux journalistes le pouvoir de rapporter sur des problèmes reliés; aux droits humains, JDH espère sensibiliser le public africain aux droits humains et renforcer leur aptitude à protéger leurs propres droits.

Grâce à cette campagne et les efforts de nos alliés locaux et internationaux, le Royaume-Uni restera déterminé à aider à protéger les journalistes et les médias. Cela aidera les gouvernements à rester efficaces, obligera les détenteurs du pouvoir à rendre des comptes et renforcera la prospérité et la stabilité au travers du monde.
Fête de l’Indépendance : célébration d’une date phare dans l’édification du Maroc moderne
mercredi 18 novembre 2020

Rabat - Le peuple marocain célèbre ce mercredi, dans la joie et la fierté, le 65ème anniversaire de la fête de l'Indépendance, une date indélébile et (...)
lire la suite
Vladimir Poutine appelle à "combiner les efforts de production" des vaccins dans les BRICS
mercredi 18 novembre 2020

Les vaccins russes contre le Covid-19 sont efficaces et la Russie est prête à aider les BRICS à organiser leur production, a déclaré le Président (...)
lire la suite
Dix boursiers du programme « EXCELLENTIA » attendus au Maroc
mercredi 18 novembre 2020

* "... nous allons œuvrer pour que cette action devienne une pratique annuelle", indique l'ambassadeur Rachid Agassim. Le Maroc vient d'octroyer (...)
lire la suite
Le Royaume-Uni et le Canada déterminés à aider à protéger les journalistes et les médias
mercredi 18 novembre 2020

Le lundi 16 novembre courant, l’Ambassade de Grande Bretagne à Kinshasa a accueilli la cérémonie d’échanges et de reconnaissance des organisations non (...)
lire la suite
Jonas Tshiombela pleure "un journaliste et un des meilleurs fils du pays" !
mercredi 18 novembre 2020

La presse congolaise s’est réveillée ce mardi 17 novembre avec une mauvaise nouvelle celle du décès du Président de l’Union nationale de la presse du (...)
lire la suite
Tshala Muana interpellée hier pour sa chanson "Ingratitude"
mardi 17 novembre 2020

La musicienne Tshala Muana a été interpellée et soumise à un interrogatoire serré, hier lundi 16 novembre dans les locaux de l'Agence Nationale des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting