Dernière minute :
CRIS DE DETRESSE DU MEDECIN DIRECTEUR ADJOINT DES CLINIQUES UNIVERSITAIRES DE KINSHASA
septante-et-un corps abandonnés depuis plus de six mois à la morgue
vendredi 20 novembre 2020

*L’Administration de l'hôpital affirme avoir saisi l’Hôtel de ville pour procéder à l’inhumation de ces cadavres laissés seuls par leurs familles biologiques. Septente-et-un corps sans vie non identifiés, sont abandonnés depuis plus de six mois à la morgue des Cliniques universitaires de Kinshasa. C’est ce qu’a annoncé hier jeudi 19 novembre, le médecin directeur adjoint de cet établissement hospitalier public, le Dr Bodi Mabiala, au cours d’une interview accordée à la radio Top Congo FM.

A l’en croire, il s’agit des corps des indigents laissés seuls par leurs familles respectives qui ont intentionnellement communiqué de fausses identités et adresses au service administratif de l’hôpital pour le mettre situation difficile de ne pas les retrouver.

Conséquence, rapporte le Dr Bodi Mabiala, cette morgue, d'une capacité d'accueil initiale de 16 dépouilles reçoit plusieurs dizaines de morts. Ainsi, ce "surpeuplement" met actuellement très en difficulté l'Administration des Cliniques universitaires qui ne sait plus à quel saint se vouer.

UN PHENOMENE INHABITUEL

Selon ce même responsable des Cliniques universitaires, le plus ancien des corps abandonnés admis à la morgue depuis le 9 novembre 2019. La plupart des corps ont déjà totalisé plus de six mois au sein de cette morgue, rapporte le médecin.

«Nous assistons à un phénomène inhabituel dans notre hôpital. Il s’agit de l'abandon des corps à la morgue par les membres des familles. Notre morgue a une capacité réduite de 16 corps. J’ai une liste de 71 corps abandonnés. Beaucoup de membres des familles ont laissé les corps de leurs proches, au-delà de 6 mois », a révélé le Dr Bodi sur fond de regrets.

Il affirme que les Cliniques universitaires de Kinshasa, qui a déjà saisi l’Hôtel de ville à ce sujet, est actuellement en train de se battre avec des moyens du bord, pour enterrer ces corps. Question de permettre à cette morgue de continuer à fonctionner normalement.

L’HÖTEL DE VILLE SAISI

« Nous sommes bien obligés de nous organiser pour inhumer ces cadavres. C’est en principe la Division urbaine de la santé qui devrait le faire. Mais il faut que l’hôpital donne des moyens. Car, on ne peut pas attendre la programmation de la Division urbaine, la morgue étant pleine à ce jour. Là nous sommes déjà dans la phase de fabrication des cercueils, parce qu’il faut qu’on les enterre dignement », a renchéri le même médecin.

Le Dr Bodi Mabiala a saisi cette occasion pour sensibiliser la population de manière générale à la prise de conscience et au respect dû aux morts. Ce médecin dit cependant ne pas comprendre comment une famille normale peut se permettre d’abandonner le corps d’un de ses membres.

« Nous profitons de cette occasion pour lancer un appel à la population. C’est un manque de responsabilité pour les membres des familles qui abandonnent le corps des leurs. Les temps sont certes durs. Mais je ne vois pas comment on peut être à l’aise, pendant que le corps d’un parent, d’un frère, d’un enfant est abandonné des mois entiers à la morgue », a-t- exhorté.

PRIVE DE FRAIS DE FONCTIONNEMENT

L’occasion faisant le larron, le Dr Bodi Mabiala a, par ailleurs, fustigé le fait que les Cliniques universitaires de Kinshasa ne bénéficient à ce jour des frais de fonctionnement de la part de l’Etat. D’où, les efforts que déploie le Comité de gestion des Cliniques pour mobiliser des moyens nécessaires à son bon fonctionnement.

Des gardiens de cette morgue et administratifs abordés hier sur place ont confirmé les affirmations du médecin directeur adjoint Bodi Mabiala. Ils ont demandé au Gouvernement de mettre en place des moyens pour augmenter la capacité d’accueil de cette morgue et pour la doter des matériels modernes.

Au-delà du problème d’abandon des corps à la morgue, les Cliniques universitaires de Kinshasa fait de plus en plus face à celui des malades retenus faute de paiement des frais d’hospitalisation et d’autres frais connexes, ont confié des personnes interrogées. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Les jeunes encouragés à investir dans la culture du maïs variété JKK 981
jeudi 26 novembre 2020

Le monde entier a célébré hier mercredi 25 novembre, la journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Plusieurs activités (...)
lire la suite
ONU FEMMES note 28% de cas rapportés au 1er semestre 2020 suite à la pandémie de Covid-19
jeudi 26 novembre 2020

La campagne de 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences à l’égard des femmes 2020 a pour thème : «financez, intervenez, prévenez, collectez (...)
lire la suite
Pour la MONUSCO : « Ce verdict est source d’un immense espoir pour les nombreuses victimes des conflits en RDC »
jeudi 26 novembre 2020

La Représentante spéciale du Secrétaire général en RDC et Cheffe de la MONUSCO a salué la décision rendue le 23 novembre par la justice militaire (...)
lire la suite
Avocats Sans Frontière salue la condamnation de Sheka
jeudi 26 novembre 2020

La date du 23 novembre restera gravée dans l’histoire de la justice internationale en RDC. Après un long processus de deux ans, le chef rebelle du (...)
lire la suite
James Duddridge assiste à l’inauguration d’une école à Kananga
jeudi 26 novembre 2020

Ministre Britannique pour l’Afrique, James Duddridge a pris part hier à l’inauguration de l’école primaire Bikuku, à Kananga. Inscrite dans le cadre du (...)
lire la suite
L’UNICEF offre du matériel et d’équipements médicaux aux zones de santé de Beni et de Kalunguta
mercredi 25 novembre 2020

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a réceptionné hier mardi 24 novembre un 2ème lot de matériels et d'équipements (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

FCC-CACH : l’envers de la distanciation physique

Attention danger ! Retour à la zorro du corona à Kinshasa. L'alerte a été donnée par des autorités sanitaires compétentes. Les Kinois devraient, dès ce jeudi, renouer avec l'observance stricte des gestes (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting