Dernière minute :
JOURNEE MONDIALE DES TOILETTES
L’UNICEF et le Gouvernement s’unissent pour éradiquer la défécation à l’air libre d’ici à 2030
vendredi 20 novembre 2020

La RDC et l’Unicef mettent à profit la Journée mondiale des toilettes – célébrée le 19 novembre de chaque année – pour mettre fin à la défécation à l’air libre sur toute l’étendue du pays. A cette occasion, le ministère de l’Environnement et Développement durable de la RDC et le Fonds des Nations unies pour l’enfance ont lancé une feuille de route dont l’objectif est d’éradiquer ce phénomène insalubre d’ici à 2030.

La mise en œuvre de cette feuille de route, estime-t-on, permettra aux enfants de grandir dans un environnement plus sûr et protecteur. En effet, en RDC, 12% de la population – près de 10 millions de Congolais - continuent à déféquer à l’air libre et ce, malgré toutes les conséquences néfastes sur la santé des enfants et de la population entière..

Selon une note d’information conjointe, la défécation à l’air libre sévit aussi dans les écoles, les établissements sanitaires, y compris dans les quartiers urbains. Mais surtout dans les milieux ruraux qui ont l’avantage d’offrir de grands espaces pour cette sale besogne. Cela serait aussi à la base de la pollution de l’eau de boisson. Selon l’enquête MICS 2018, plus de deux millions d’enfants de 0 à 59 mois (soit un enfant sur cinq) souffrent de diarrhée, due en partie au manque d’assainissement de base.

« UN MENAGE, UNE LATRINE HYGIENIQUE »

Célébrée le 19 novembre de chaque année, la Journée mondiale des toilettes 2020 a pour thème national « Un ménage, une latrine hygiénique ». Un des plus grands défis auquel fait face l’éradication de la défécation en plein air n’est pas simplement celui de mettre en place des toilettes propres et sécurisées, mais de changer les comportements et normes sociales, souligne le document.

L’UNICEF et le Gouvernement vont sensibiliser les communautés afin de stimuler le changement des comportements et remédier à l’écart qui existe entre les progrès dans la construction de toilettes et leur utilisation.

L’UNICEF soutiendra la mise en œuvre de la feuille de route dans les zones rurales, en ciblant les provinces les plus vulnérables aux épidémies. Pour un coût d’environ 0,5 dollar américain (soit 1 000 FC) par personne, il est possible de mettre fin à cette pratique tout en réalisant des économies substantielles en matière de soins de santé.

REDUIRE LES DIARRHEES…

Par conséquent, l’utilisation de toilettes permet de réduire les diarrhées, prévenir la malnutrition et les retards de croissance ainsi que de nombreuses maladies évitables causées par un mauvais assainissement.

NEUF PROVINCES PRIORITAIRES CONCERNEES

La mise en œuvre de cette feuille de route vise également à encourager les acquis de certaines initiatives nationales dans le cadre du Programme national Ecole et Village Assainis (PNVEA) avec la promotion de bonnes pratiques d’hygiène, comme le lavage des mains, la bonne utilisation et l’entretien correct des latrines ainsi que la sensibilisation pour le changement de comportement.

La source ajoute que l’opérationnalisation de cette feuille de route se fera en priorité dans 9 provinces prioritaires, où les taux de défécation à l’air libre sont particulièrement élevés : Lomami, Haut-Lomami, Lualaba, Kasaï, Kasaï-Central, Equateur, Maï-Ndombe, Kongo-Central et Sankuru.

Ces provinces seront incluses progressivement au cours de la phase 1 entre 2020 et 2023 tandis que les 17 provinces restantes feront l’objet de la phase 2 qui se déroulera de 2023 à 2030.

Plus de 7 millions de dollars seront nécessaires pour la mise à échelle de l’assainissement total pilote par la communauté pour amener le pays à éradiquer la défécation a l’air libre.

LE PLUS GRAND DEFI DU GOUVERNEMENT

La sensibilisation, l’éducation des populations aussi bien en milieux urbains qu’en zones rurales en cette matière reste le plus grand défi que le Gouvernement et ses partenaires ont à relever. Pas seulement. Les normes urbanistiques qui ne suivent pas l’explosion démographique dans les grandes villes du pays en constitue un autre défi et non des moindres.

En effet, la sensibilisation suppose du personnel formé et en grand nombre pour réaliser cette tâche. Or, la RDC est orpheline de son service d’hygiène qui faisait bien l’affaire il y a des décennies !

Que ne voit-on pas dans la capitale congolaise, où, des occupants de certains vieux immeubles en étages, faute de toilettes, jettent la nuit, quantité de sachets pleins de matières fécales dans les caniveaux.

Puisqu’il s’agit des toilettes qui sont à l’honneur, il n’ ya pas que le phénomène éhontée de la défécation à l’air libre. Il y a un autre grand challenge. C’est l’entretien en permanence des toilettes même dans les beaux immeubles neufs qui surplombent Kinshasa. Des odeurs nauséabondes d’urines qui parfument ces immeubles dénotent de la négligence qui caractérise leurs occupants.

Kléber KUNGU & Tricia MUSANSI
Plusieurs regroupements politiques ont confirmé leur adhésion à l’Union sacrée
vendredi 22 janvier 2021

Dans la perspective d'identifier une nouvelle coalition majoritairé à l'Assemblée nationale, l'informateur Modeste Bahati Lukwebo a entamé, hier (...)
lire la suite
Tensions entre Kasaiens et Katangais : le gouverneur Jacques Kyabula appelle au calme
vendredi 22 janvier 2021

Les tensions au sein des communautés kasaïenne et katangaise commencent à prendre des allures inquiétantes, aux lendemains de l’arrestation du (...)
lire la suite
L’UJPLA crée le Grand Prix Patrice Lumumba de la liberté de la presse en Afrique
vendredi 22 janvier 2021

L’Union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA) annonce la création du Grand prix Patrice Lumumba de la liberté de la presse en (...)
lire la suite
L’Union sacrée de Fatshi à l’épreuve du partage des postes !
vendredi 22 janvier 2021

Il se passe des choses bizarres à l’Union sacrée de Félix Tshisekedi Tshilombo, Président de la République. Ce qui n’est encore qu’une idée vague dont (...)
lire la suite
Hommage à un brillant magistrat militaire
vendredi 22 janvier 2021

(Par Kibambi Shintwa) Auditeur général des FARDC, le lieutenant-général Tim Mukunto est décédé le vendredi 15 janvier en Afrique du sud. Sa dépouille (...)
lire la suite
Fayulu : un cabinet pour arracher des élections générales anticipées
jeudi 21 janvier 2021

Martin Fayulu met en place son cabinet. D'après son directeur de cabinet, Jean Claude Mwalimu, qui a fait cette annonce hier mercredi 20 janvier à (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Les maths pour les nuls dans les travées de l’Hémicycle !

A tous les nuls en mathématiques, voici une occasion pour enfin maîtriser cette discipline tentaculaire. Un tour à l'Assemblée nationale et les maths n'ont plus de secret. De la math moderne à la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting