Dernière minute :
PRIMES PAR ’’LES ECRIVAINS DU CONGO ASBL’’
Ndaywel, Ngal, Ngandu Nkashama, Yoka Lye Mudaba, Mumengi... honorés hier au Musée national
vendredi 27 novembre 2020

Ils étaient à l'honneur hier, les écrivains congolais de grand renom. Ceux qui, par leurs ouvrages, leurs plumes et leur inspiration fertile inspirent tant de générations et ornent désormais le panthéon de la littérature congolaise, voire africaine. Pas donc étonnant que le lieu même de ''leur consécration'', le Musée national de la République démocratique du Congo, n'ait pas été choisi au hasard.

A l'affiche lors de la sortie officielle de leur association, "Les écrivains du Congo Asbl", les organisateurs de la manifestation ont mis à profit la soirée de ce jeudi 27 novembre pour décerner des diplômes de mérite à une dizaine d'auteurs de talent, qu'ils considèrent comme leurs références et leurs membres d'honneur. Disséminés à travers la planète, ''ces aînés'' inspirent admiration à la nouvelle génération, se sont plu à souligner les porte-étendards de ce regroupement de jeunes écrivains congolais.

La remise des diplômes d'honneur à Isidore Ndaywel E'Nziem, Georges Ngal Mbwil-a-Mpang, Pius Ngandu Nkashama, Yoka Lye Mundaba, Huit Mulongo, Didier Mumengi, Philippe Masegabio Nzanzu, Emilie Fagnon, Elisabeth Mweya Tol'Ande, Vincent Lombume Kalimasi… a constitué le temps fort de cette cérémonie. Occasion pour tous ces aînés et à leurs représentants d'accorder leur bénédiction à la nouvelle vague d'écrivains congolais.

LES BENEDICTIONS DES AINES

Si, de toutes les grandes plumes citées, seuls Isidore Ndaywel et Mme Elisabeth Mweya Tol'Ande ont répondu physiquement présents à ce rendez-vous, les autres célébrités ont délégué leurs représentants qui ont fait du chemin pour arriver à Kinshasa. Ils ont tous salué l'initiative prise par cette jeune association d'écrivains qui s'engage à être le trait d'union entre les jeunes et les aînés, les locaux et la diaspora, les vivants et les morts, comme a tenu à souligner le président des ''Ecrivains du Congo Asbl'', Tata Nlongi.

Dans son allocution, le porte-étendard de ce regroupement a crié haut ''sa folie de croire en l'avenir'', un credo très apprécié par le Professeur et écrivain Isidore Ndaywel, présent à l'esplanade du Musée et fier de voir la relève garantie. "Nous devrons travailler à la mémoire de notre culture pour ne plus repartir chaque fois à zéro", a martelé l'écrivain Tata Longi, déterminé à consolider les acquis du passé qui font la fierté de l'histoire de la littérature congolaise. Yves KALIKAT
Le BCNUDH dote le bureau de la Commission droits de l’homme d’équipements de bureau
vendredi 27 novembre 2020

La Commission droits de l’homme de l’Assemblée nationale a réceptionné, le mercredi 25 novembre, des équipements de bureau, don du Bureau conjoint des (...)
lire la suite
Les organisations féminines saluent le travail abattu par Dr Sennen Hounton en faveur des Congolaises
vendredi 27 novembre 2020

* Pendant ce temps, Julienne Lusenge, Pétronille Vaweka et Marie Josée Mujinga célébrées. Célébrer les mérites des membres de WILPF/RDC et dire au (...)
lire la suite
Sortie officielle des ’’Ecrivains du Congo Asbl’’
vendredi 27 novembre 2020

Le Musée National de la République démocratique du Congo a vibré hier jeudi 26 novembre à l'occasion de la sortie officielle de l'association (...)
lire la suite
Ndaywel, Ngal, Ngandu Nkashama, Yoka Lye Mudaba, Mumengi... honorés hier au Musée national
vendredi 27 novembre 2020

Ils étaient à l'honneur hier, les écrivains congolais de grand renom. Ceux qui, par leurs ouvrages, leurs plumes et leur inspiration fertile (...)
lire la suite
Les jeunes encouragés à investir dans la culture du maïs variété JKK 981
jeudi 26 novembre 2020

Le monde entier a célébré hier mercredi 25 novembre, la journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Plusieurs activités (...)
lire la suite
ONU FEMMES note 28% de cas rapportés au 1er semestre 2020 suite à la pandémie de Covid-19
jeudi 26 novembre 2020

La campagne de 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences à l’égard des femmes 2020 a pour thème : «financez, intervenez, prévenez, collectez (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le patronat dans la grisaille ambiante

Que peut faire Albert Yuma fraîchement réélu à la tête du patronat rd congolais ? Poser cette question équivaudrait à se demander ce que les Congolais peuvent attendre du secteur privé. Pas la peine (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting