Dernière minute :
A DEFAUT D’UN DIALOGUE DANS LE CADRE INSTITUTIONNEL
Le PPRD prêt pour la cohabitation ou les élections anticipées
vendredi 27 novembre 2020

* Quant au nouvel enjeu à l'Assemblée nationale, le parti de Joseph Kabila et ses alliés disent constater leur majorité parlementaire, malgré quelques cas de transfuges.

Que fera le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), au cas où la proposition de dialogue avec le camp présidentiel, préconisé le mercredi dernier par le Front commun pour le Congo (FCC), ne trouverait pas d'écho favorable ? Le parti cher au président honoraire Joseph Kabila est-il disposé à subir les conclusions des consultations du Président Félix Tshisekedi, attendues dans l'opinion avec beaucoup d'impatience? Voilà, deux questions essentielles, parmi tant d'autres, qui taraudent les esprits dans les rues de Kinshasa.

Sous réserve du prononcé du Chef de l'Etat, le PPRD reste aux aguets. A défaut de pourparlers strictement dans le cadre des mécanismes et des structures prévus par l'accord de coalition FCC-CACH, le parti cher à Joseph Kabila se projette déjà dans deux scénarii. Le premier, il se dit prêt pour la cohabitation avec leurs (anciens ?) partenaires de Cap pour le changement. Mais au cas où cela ne serait pas possible, le Pprd se dit prêt pour les élections anticipées. C'est qui ressort d'une importante réunion que le Secrétaire permanent de ce parti, Emmanuel Ramazani Shadary, a présidée hier jeudi 26 novembre, à l'attention des bureaux des groupes parlementaires PPRD et Alliés.

Selon le communiqué de presse de la cellule de communication du Pprd qui donne cette information, Emmanuel Ramazani Shadary et ses hôtes, se réjouissent que le FCC conserve sa majorité parlementaire. Ce, malgré quelques cas de transfuges bien identifiés et l'aggravation, Ô combien inquiétante des antivaleurs. Le parti dénonce l'achat de consciences de certains députés nationaux, moyennant 7.000$US, alors que la majorité silencieuse moisit dans une misère noire.

Par ailleurs, le numéro 1 de l'administration du Pprd appelle les députés nationaux du parti à la résistance contre toute dérive totalitaire et tentative de violation de la constitution. Compte tenu de la précarité ambiante de la situation politique actuelle, le Pprd exhorte ses députés à ne travailler au Parlement que dans le respect des textes et des institutions républicaines. Sécurité oblige ! Lire ci-contre, ce communiqué de presse tenant lieu de document final sanctionnant ladite réunion. Grevisse KABREL
La Chine annule plus de 28 millions USD de la dette de la RDC
jeudi 7 janvier 2021

La République populaire de Chine a annulé la dette de la RDC, évaluée à plus de 180 millions de Yuans soit plus de 28 millions de dollars américains. (...)
lire la suite
ODEP dénonce la persistance de la mauvaise gouvernance en Rdc
jeudi 7 janvier 2021

L'Observatoire des dépenses publiques (ODEP) a publié, le mardi 5 janvier, son rapport de contrôle citoyen sur l'exécution du budget et des dépenses (...)
lire la suite
Un service minimum instauré à la Présidence de la République
jeudi 7 janvier 2021

La progression rapide de la deuxième vague de la pandémie de Covid-19 appelle à une vigilance tous azimuts quant au respect des mesures barrières (...)
lire la suite
Clément Kisaka appelle les Congolais à oeuvrer pour l’émergence de la RDC
jeudi 7 janvier 2021

L'un des ténors du Congrès National congolais (CNC), le parti de Pius Muabilu, Clément Kisaka appelle ses compatriotes à s'engager dans la dynamique (...)
lire la suite
" L’inscription du contrôle parlementaire au calendrier de la session extraordinaire de la Chambre basse viole l’arrêt de la Haute Cour "
jeudi 7 janvier 2021

* Selon cet avocat près la cour d'appel de Kinshasa-Gombe, cette matière ne figure pas parmi celles prévues par la décision de la Cour (...)
lire la suite
De crises économiques et d’impacts politiques dans la jeune histoire du Congo indépendant de 1960 à ce jour. Contribution n°3. Période de 1973 à 1990 (suite & fin)
jeudi 7 janvier 2021

(Par KASONGO-NUMBI Kashemukunda, Hydrogéologue. Professeur ordinaire à l'Université de Kinshasa. Ancien député national et ancien ministre. ) Pour (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Profession : Bureau d’âge !

Un nouveau venu dans le cercle d'acteurs politiques emblématiques. Il s'agit du… Bureau d'âge. Ce dernier défraie la chronique autant que les ténors de la scène politique rd congolaise. Au point de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting