Dernière minute :

Les efforts de lutte contre la pauvreté de la Chine sont "tout simplement remarquables"
vendredi 4 décembre 2020

MANILLE, 3 décembre (Xinhua) -- "Les réalisations de la Chine en matière de lutte contre la pauvreté ces 40 dernières années sont tout simplement remarquables", a estimé James Lynch, directeur général du département Asie de l'Est à la Banque asiatique de développement (BAD).

La Chine a récemment annoncé avoir retiré les derniers comtés figurant encore sur sa liste de la pauvreté, ce qui signifie que pour la première fois de son histoire, le pays s'est affranchi de la pauvreté absolue.

"En 1978, l'extrême pauvreté touchait 80% du pays. Mais depuis, une combinaison de croissance économique rapide et de politique efficace de lutte contre la pauvreté a éliminé l'extrême pauvreté", a noté M. Lynch dans une interview par écrit récemment accordée à Xinhua.

Au cours de ces 40 dernières années marquées par la politique de réforme et d'ouverture, plus de 700 millions de Chinois sont sortis de la pauvreté, contribuant à plus de 70% des efforts mondiaux de réduction de la pauvreté.

"Il s'agit là d'une énorme contribution apportée par la Chine au programme de développement mondial, y compris à la réalisation des Objectifs de développement durable. Cet accomplissement contribue également à accroître la confiance des consommateurs et les dépenses, ce qui est de bon augure pour le développement régional et la croissance mondiale", selon cet expert.

James Lynch a salué le rôle de l'Etat chinois dans cette lutte contre la pauvreté, citant son augmentation des prestations sociales.

"Avec une pauvreté réduite et une augmentation des prestations sociales, les ménages chinois bénéficient désormais d'une plus grande sécurité en termes de revenus et d'accès aux services sociaux de base", a-t-il estimé.

Les plans quinquennaux successifs de la Chine ont également été couronnés de succès, a souligné M. Lynch, ajoutant qu'ils "ont contribué à la transformation socio-économique exceptionnelle" du pays.

"Et je ne parle pas ici uniquement des réalisations impressionnantes en matière de développement au cours des 40 dernières années. La transformation et la modernisation de la Chine ont commencé dans les années 1950", a-t-il indiqué.

Le cadre de la BAD a ainsi observé que le premier plan quinquennal chinois lancé en 1953 avait établi une base industrielle solide dans le pays et renforcé la connectivité en développant le système ferroviaire national.

En citant le célèbre dicton chinois ("Si vous voulez devenir riche, construisez d'abord des routes"), M. Lynch a relevé que le développement des infrastructures de transport et de communication avait donné aux agriculteurs un meilleur accès aux marchés et aux habitants des zones reculées un meilleur accès aux services sociaux.

Dans le cadre de la campagne mondiale de réduction de la pauvreté, ce que la Chine a accompli en la matière constitue également une expérience intéressante pour d'autres pays en développement.

"La Chine est devenue une source de connaissance dans de nombreux domaines pour d'autres pays en développement, et en particulier en ce qui concerne ses pratiques efficaces et innovantes en matière de réduction de la pauvreté", a indiqué James Lynch.

Selon lui, les décideurs et les acteurs du développement international apprennent désormais de la Chine, tout en adaptant l'expérience de ce pays à leurs propres conditions spécifiques.

De plus, il nous a rappelé que la Chine travaillait toujours avec d'autres pays à travers diverses initiatives, notamment la Base de données de partage des connaissances en ligne sur la réduction de la pauvreté dans le monde.

"Ces initiatives sont importantes. Cet exercice consistant à créer ensemble des sources d'informations concernant les projets et à les présenter de manière à ce que d'autres puissent les absorber et en tirer des leçons pertinentes pour eux-mêmes peut aider le processus de développement dans d'autres pays", a estimé James Lynch.

Pour lui, le modèle chinois de réduction de la pauvreté axé sur le développement, qui présente des caractéristiques chinoises distinctes, est à ce jour la plus importante des nombreuses approches employées au fil des ans.

"Un aspect important de cette approche tournée vers le développement a été la mobilisation généralisée des forces sociales pour participer à la réduction de la pauvreté", a-t-il noté.

D'après M. Lynch, la Chine est un acteur majeur dans la promotion régionale de la coopération et de l'intégration et son essor est généralement considéré comme une force dans la promotion de l'intégration régionale à travers le commerce et l'institutionnalisation de la coopération multilatérale.

"La Chine est également un membre actif des programmes de coopération sous-régionale de la BAD. La BAD a travaillé avec la Chine et d'autres membres pour améliorer la connectivité régionale, soutenir les couloirs économiques et faire face aux problèmes régionaux émergents", a-t-il rappelé.

Il a indiqué que la BAD continuerait de soutenir la transition de la Chine vers un développement vert de haute qualité grâce à des investissements dans trois domaines stratégiques : le développement écologiquement durable, l'atténuation et l'adaptation au changement climatique, ainsi que le vieillissement de la population et la sécurité sanitaire.

"Si l'on se tourne vers l'avenir, l'accent mis par la Chine sur une reprise économique verte après la pandémie de COVID-19 est bienvenu et contribuera, espérons-le, à des retombées positives en Chine et dans toute l'Asie-Pacifique au cours des cinq prochaines années", a conclu James Lynch.
Privé d’intrants, l’hôpital "Saint Joseph" tend la main aux partenaires
jeudi 10 décembre 2020

A l'instar de nombre de centres hospitaliers de prise en charge de Covid-19, l’hôpital Saint Joseph, à Limete, n’est pas épargné, reconnait un membre (...)
lire la suite
"La deuxième vague de Covid est plus virulente que la première"
jeudi 10 décembre 2020

« La 2ème vague de Covid-19 est plus virulente que la première. Depuis son éclosion, plus de 50% de malades sont venus en détresse respiratoire. Rien (...)
lire la suite
La demande en Spoutnik V à l’étranger risque de devenir "explosive", assure le Premier ministre russe
jeudi 10 décembre 2020

L'intérêt que portent les pays étrangers au vaccin contre le coronavirus Spoutnik V étant élevé, il peut y avoir une "demande explosive", a confié ce 9 (...)
lire la suite
Conférence économique africaine 2020 : Des experts relèvent "les graves conséquences" de la COVID-19 en Afrique
jeudi 10 décembre 2020

Addis-Abeba - Des experts onusiens et d'autres instituts de recherche réunis en marge de la Conférence économique africaine 2020, ont relevé "les (...)
lire la suite
ONU : le Maroc et l’UE lancent le "Groupe des Amis contre la violence à l’égard des femmes"
jeudi 10 décembre 2020

Nations-Unies (New York) - L'ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU à New York, Omar Hilale, et son homologue de l'Union (...)
lire la suite
ANECO : Cyrille Kileba invite les Editeurs à plus de sacrifice
jeudi 10 décembre 2020

L’Association nationale des éditeurs des journaux de la RDC (ANECO) a présenté, hier mercredi 9 décembre, son nouveau Comité directeur. La cérémonie a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au nom de l’impérium

En surface, les choses semblent aller vite. Très vite même. Trop vite pour ne pas faire penser à cette règle d'or du journalisme. A savoir que la meilleure improvisation se prépare. Et lorsque l'on (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting