Dernière minute :
S’EXPRIMANT HIER A LA TRIBUNE DES NATIONS UNIES
Fatshi annonce la redynamisation de la lutte anti-Covid-19 en RDC
vendredi 4 décembre 2020

Le Gouvernement de la Rd Congo envisage de renforcer et redynamiser les activités de la lutte contre le Covid-19, afin d’atténuer au maximum les conséquences négatives d’une éventuelle deuxième vague de la pandémie sur la santé et le bien-être de la population. L’annonce a été faite hier jeudi 3 décembre par le Président Félix Tshisekedi, dans son discours à la tribune de la 31ème session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations-Unies à New York.

Dans son adresse, le Président congolais informé que depuis la fin du mois d’octobre dernier, son pays a enregistré une augmentation, tant du nombre de cas confirmés que des malades de Covid-19, hospitalisés dans les différents Centres de traitement Covid-19 (CTCo) ouverts dans l’ensemble du pays. A en croire Félix Tshisekedi, le relâchement observé depuis le mois de juin dernier dans le respect des mesures barrières par la population, pourrait expliquer cette propension de la pandémie en RD Congo. Principalement à Kinshasa, la capitale du pays, considéré comme l’épicentre de la maladie.

Outre l’alanguissement ou abandon des gestes barrières dans les provinces de la RD Congo touchées par la pandémie, Félix Tshisekedi a également évoqué la reprise du trafic aérien avec les pays aux flambées épidémiques qui, selon lui, serait une autre cause de la montée des cas testés positifs au Covid-19 dans son pays.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat congolais a déclaré qu’après le premier cas de Covid-19 enregistré au pays le 10 mars de cette année qui s’achève, la situation épidémiologique de cette pandémie en RD Congo impose une attention soutenue. «A ce jour, le cumul de cas confirmés se dénombre à 12.469 à raison de 11.495 cas guéris, soit un taux de guérison de 92% et 333 cas de décès. Soit une létalité de 2,6%», a-t-il expliqué.

L’ECONOMIE CONGOLAISE SEVEREMENT FRAPPEE

Comme dans les autres pays du monde disproportionnellement touchés par la pandémie, Félix Tshisekedi a rappelé que l’impact du Covid-19 a été négativement ressenti dans plusieurs domaines de la vie en RD Congo. Particulièrement, le secteur socioéconomique au point que 79% des foyers les plus démunis ont été sévèrement asservis à une hausse de prix constante de produits de consommation courante, à laquelle il faut ajouter la perte de leurs revenus.

Néanmoins, nuance Félix Tshisekedi, le pays a réussi à contrôler la pandémie et banaliser ses conséquences sur le plan social et économique. Ce, dit-il, grâce aux stratégies novatrices, mises en place par le Gouvernement. A savoir, l’appropriation de la riposte, par les autorités, au plus haut niveau de l’Etat, la mise en place d’un Secrétariat technique chargé du pilotage de la riposte au niveau national et d’une task-force présidentielle investie de la mission d’assister le Chef de l’Etat dans le suivi, la supervision et l’évaluation de toutes les activités de prévention et de riposte contre le Covid-19.

La troisième stratégie, selon Félix Tshisekedi, a consisté en l’implémentation par des structures spécialement instituées pour répondre aux besoins de toutes les activités déployées. L’objectif étant de réguler la pandémie. Ces activités, explique-t-il, ont notamment porté sur le renforcement de la communication stratégique, le confinement de l’épicentre (ndlr : Kinshasa et quelques principales agglomérations du pays) et le renforcement en même temps des mesures barrières, l’intégration de la lutte contre la Covid-19, sur fond de la décentralisation, dans le système national de santé. Sans oublier la mise en place de la recherche active dans les formations sanitaires, le dépistage des voyageurs et migrants dans tous les postes d’entrée du pays, le renforcement et la décentralisation du diagnostic Covid-19 sur l’ensemble du pays ainsi que la standardisation de la prise en charge médicale des malades. Lire ci-dessous en intégralité, ledit discours de Félix Tshisekedi. Grevisse KABREL

DISCOURS A LA 31ème SESSION EXTRAORDINAIRE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES, LES 3 ET 4 DECEMBRE 2020.

Monsieur le Président de l’Assemblée Générale des Nations Unies,

Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,

Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies,

Mesdames et Messieurs,

La République Démocratique du Congo a enregistré son premier cas de Covid -19 le 10 Mars 2020. A ce jour, le cumul des cas confirmés se dénombre à 12.469, à raison de 11.495 cas guéris, soit un taux de guérison de 92%, et de 333 cas de décès, soit une létalité de 2,6%. L’impact de la pandémie de la Covid-19 a été ressenti en République Démocratique du Congo dans plusieurs secteurs, dont le secteur socioéconomique, à telle enseigne que 79% des foyers les plus pauvres ont été touchés par la hausse des prix des aliments et la perte des revenus.

Grace aux stratégies novatrices déployées, la République Démocratique du Congo a pu contrôler cette pandémie et en minimiser les répercussions sur le plan social et économique. Ces stratégies ont été axées sur les trois points ci-après :

(1) L’appropriation de la riposte par les autorités au plus haut niveau de l’Etat, traduite par la proclamation de l’état d’urgence sanitaire pendant plus de 6 mois, laquelle fut accompagnée des mesures notamment de fermeture des frontières, d’isolement entre provinces et de confinement strict visant à protéger la population contre des cas de contamination importés et la propagation interne;

(2) La mise en place d’un Secrétariat technique chargé du pilotage de la riposte sanitaire au niveau national et d’une Task-force présidentielle investie de la mission de m’assister dans le suivi, la supervision et l’évaluation de toutes les activités de prévention et de riposte contre la Covid-19 ;

(3) L’implémentation par ces structures ad hoc de toutes les activités déployées en vue de réguler la pandémie de la Covid-19. Ces activités ont consisté notamment à :

- Renforcer la communication stratégique;

- Confiner l’épicentre de l’épidémie et renforcer en même temps les mesures barrières ;

- Intégrer la lutte contre la Covid-19 dans le système national de santé avec une grande décentralisation ;

- Mettre en place la Recherche active dans les formations sanitaires ;

- Dépister les voyageurs et migrants au niveau des portes d’entrée ;

- Renforcer et décentraliser le diagnostic Covid-19 à travers le pays et standardiser la prise en charge médicale des patients.

Ces mesures non exhaustives nous ont permis de contrôler la pandémie de Covid-19 en République Démocratique du Congo et d’en limiter la propagation dans certaines provinces du Pays.

Toutefois, elles ne justifient pas, par elles seules, le résultat actuel. D’aucuns ont soutenu et continuent à soutenir, à tort ou à raison, que d’autres facteurs influeraient sur cette courbe négative du développement de la pandémie, notamment la pyramide des âges en faveur d’une population jeune et la faible proportion des personnes touchées par une comorbidité.

Néanmoins, il est à signaler que depuis fin Octobre 2020, la République Démocratique du Congo a enregistré une augmentation du nombre des cas confirmés ainsi que des patients hospitalisés de Covid-19 au niveau des structures sanitaires du pays. Cette situation pourrait être expliquée par le relâchement dans l’observance des mesures barrières par la population ainsi que par la reprise du trafic aérien avec les pays aux flambées épidémiques.

Ainsi, pour faire face à cette situation, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo envisage renforcer et redynamiser les activités de la lutte contre cette pandémie afin de mitiger au maximum les conséquences négatives d’une possible deuxième vague sur la santé et le bien-être de la population Congolaise.

Monsieur le Président,

Sur le plan régional, à l’issue du Sommet de haut niveau tenu, sur mon initiative, à Goma le 07 octobre 2020, la République Démocratique du Congo a levé l’option, de concert avec les autres pays de la sous-région, d’élaborer un plan transfrontalier de riposte contre la Covid-19.

Je voudrais souligner ici que mon pays, la République Démocratique du Congo, bénéficie du soutien de la Communauté Internationale dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Ce soutien a permis à mon pays de mettre en œuvre d’une manière efficace des activités de mitigation de la COVID 19.

C’est pourquoi, au nom de la République Démocratique du Congo, mon pays, je salue, félicite et remercie en même temps l’Organisation Mondiale de la Santé ainsi que d’autres partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement dans la lutte contre la Covid-19. Je vous remercie.
Les Gouverneurs à l’épreuve de l’appât "Union sacrée"
mercredi 23 décembre 2020

* Dans le contexte actuel d'anti kabilisme primaire, des observateurs redoutent le retour à la pensée unique. Tous les gouverneurs de province (...)
lire la suite
La 1ère conférence des gouverneurs de l’ère Fatshi attendue du 28 au 29 décembre
mercredi 23 décembre 2020

La toute première conférence des gouverneurs de l'ère Fatshi se tiendra les 28 et 29 décembre, apprend-t-on d'une correspondance du ministère de (...)
lire la suite
Le Conseil d’Etat maintient sa décision d’organiser l’élection à la FEC
mercredi 23 décembre 2020

En dépit de la résistance d'Albert Yuma, opposée à la décision du Conseil d'Etat d'annuler son élection, pour un sixième mandat consécutif à la tête de (...)
lire la suite
Les 30. 000 dollars Us de caution payés à l’ACLP restitués
mercredi 23 décembre 2020

Sur décision du procureur général de la République, les 30. 000 Us dollars de caution payés à l'Agence de prévention et de lutte contre la corruption (...)
lire la suite
Ilunga Ilunkamba a rendu les derniers hommages à Michel Mvunzi
mercredi 23 décembre 2020

Le chef du gouvernement central, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a rendu les derniers hommages mérités à Eyrolles-Michel Mvunzi Meya, ministre délégué (...)
lire la suite
FCC : Raymond Tshibanda à la tête de comité de crise
mercredi 23 décembre 2020

Le Front Commun pour le Congo (FCC) est en proie à un malaise profond. Conscient du danger qui mine son camp politique, l'ex-président de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting