Dernière minute :
pour tordre le cou à la désinformation autour de la COVID-19
L’Oms lance l’alliance pour la riposte contre l’infodémie en Afrique
samedi 5 décembre 2020

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé le jeudi 3 décembre, l'Alliance pour la Riposte contre l'Infodémie en Afrique (AIRA). Objectif, coordonner les actions et mettre en commun les ressources afin de lutter contre la désinformation autour de la pandémie de COVID-19 et d'autres urgences sanitaires en Afrique.

Selon un communiqué de presse, les plateformes numériques ont été inondées d'informations relatives à la COVID-19 depuis le début de la pandémie à la fin de l'année 2019. Des informations sur le virus ont été partagées et consultées plus de 270 milliards de fois en ligne et mentionnées près de 40 millions de fois sur Twitter et sur des sites d'information en ligne dans les 47 pays de la Région africaine de l'OMS entre février et novembre 2020.

"Une grande partie de ces informations sont inexactes et trompeuses et continuent d'être partagées quotidiennement par les utilisateurs de médias sociaux, intentionnellement ou non", déplore l'OMS.

Il est difficile de mesurer avec précision la part de désinformation qui circule, reconnait l'OMS. Cependant des organisations africaines de vérification des faits affirment avoir démenti plus d'un millier de ces fausses informations depuis le début de la pandémie. Parmi les désinformations largement partagées, il y a les conspirations autour de traitements non prouvés, de faux remèdes et de messages anti-vaccins.

" Dans les situations d'urgence sanitaire, la désinformation peut tuer et faire en sorte que les maladies continuent de se propager. Les populations ont besoin de faits prouvés et scientifiquement établis pour leur permettre de prendre des décisions éclairées sur leur santé et leur bien-être, et une surabondance d'informations - une infodémie - avec de la désinformation en prime rend difficile le discernement entre ce qui est correct et réel. Cette nouvelle alliance cruciale apporte une portée, des connaissances et des compétences uniques pour aider à arrêter l'impact de la désinformation qui est dangereuse ", a déclaré a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique.

Entre autres, l'Alliance pour la Riposte contre l'Infodémie en Afrique travaillera de manière collaborative pour réfuter les fausses informations concernant les vaccins de COVID-19 et compléter sur le terrain les efforts de sensibilisation à la santé publique et d'engagement communautaire en créant une demande de vaccins dans la Région, note la source.

L'Alliance encouragera les détenteurs de données à communiquer de manière proactive et aidera les journalistes et les médias à partager avec efficacité des informations vitales fondées sur des preuves scientifiques, ainsi qu'à réfuter la désinformation sur les questions de santé.

Elle vise également à appuyer les pays africains individuellement dans l'élaboration de stratégies de gestion des infodémies adaptées, notamment en analysant les tendances et les comportements, en recrutant des spécialistes et en affinant des stratégies systématiques de participation reposant sur la recherche et l'analyse.

Cette initiative met en pratique les principales recommandations sur la gestion des infodémies qui ont été élaborées par plus de 1 300 experts de différentes disciplines au début de 2020 sous les auspices du Réseau mondial d'information sur les épidémies (EPI-WIN) de I'OMS, souligne la source.

Les membres de l'Alliance sont le CDC Afrique, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), l'initiative Vérifié des Nations unies, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et l'initiative Global Pulse des Nations unies. Les organismes participants et de soutien comprennent Africa Check, Agence France-Presse Fact Check, PesaCheck, Dubawa et Meedan. Citations supplémentaires

CDC Afrique.

Mathy Musau
Nord-Kivu : les Pays-Bas confirment la reprise des travaux du projet « Water for Virunga »
mardi 2 mars 2021

La problèmatique de la desserte en eau potable dans le territoire de Nyiragongo était au centre d’un entretien hier lundi 1er mars entre le (...)
lire la suite
Lutte contre la pauvreté en Chine : Trois mots-clés à retenir
mardi 2 mars 2021

BEIJING, 26 février (Xinhua) Dans le «village au bord du précipice», petit hameau de la préfecture autonome Yi de Liangshan, dans la province du (...)
lire la suite
La Turquie condamne l’usage excessif de la force contre des civils au Myanmar
mardi 2 mars 2021

Le ministère turc des Affaires étrangères a fermement condamné l’usage excessif de la force par les autorités du Myanmar contre les civils ayant pris (...)
lire la suite
Des investisseurs marocains prêts à booster le secteur de la santé, des technologies et de l’agriculture en RDC
mardi 2 mars 2021

Ambassadeur du Maroc en République démocratique du Congo, Rachid Agassim a reçu, hier lundi 1er mars, un groupe d'opérateurs économiques marocains. (...)
lire la suite
Les lauréats de 2020 sont connus
mardi 2 mars 2021

La structure "100 jeunes pages d'espoir" a dévoilé pour sa deuxième édition, les 100 jeunes qui ont excellé dans leurs communautés respectives par des (...)
lire la suite
Cabale contre Rémy Musungayi : ses réalisations plaident en sa faveur
mardi 2 mars 2021

Comme il est de coutume à l'approche des nominations notamment au sein du Gouvernement, de mauvaises langues s'évertuent à chercher certaines (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting