Dernière minute :
GRÂCE A DEUX FORUMS DE DISCUSSION ORGANISÉS PAR L’ONG FEMME ET ENFANT
Des jeunes Kinois ont réfléchi sur la sécurité alimentaire et l’avenir de l’éducation
mardi 12 janvier 2021

En prévision du sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires qui sera organisé cette année, et dans le cadre de l’initiative « Futures of Éducation» de l’Unesco, l’ONG "Femme et Enfant" a organisé, le week-end dernier, deux forums de discussion au profit des jeunes de Kinshasa sur la sécurité alimentaire et l’avenir de l’éducation.

Les réflexions menées par ces jeunes, assistés des experts du secteur, vont permettre à la présidente de cette organisation, Nala Müller, de faire les rapports auprès de ces organisations de Nations Unies en vue d’un plaidoyer auprès des décideurs politiques.

«Programme d’appui des jeunes dans l’agroalimentaire et la promotion de l’agriculture intelligente face au climat», tel est le thème sur lequel ont porté les discussions auxquelles ont participé des étudiants venus de différents établissements d’enseignement supérieur et universitaire de la RDC.

Pour Nala Müller, présidente de l’ONG "Femme et Enfant", ces assises visaient principalement à formuler des recommandations et stratégies devant servir de plan d’action de la RDC pour renforcer la sécurité alimentaire et éradiquer la pauvreté dans ce pays.

"ECOUTER LES JEUNES"

«Nous avons voulu nous asseoir tous ensemble pour pouvoir écouter les jeunes, le gouvernement, les membres des différents secteurs, question de savoir quels sont les enjeux, quelles sont les problématiques sur l’agriculture», a-t-elle indiqué.

Daddy Bieme, vice-président de "Femme et Enfant" a affirmé que l’objectif de ce forum était de concilier les vues afin de permettre à Nala Müller, en sa qualité de Food Systems Hero et membre du Global Alliance for Climate Smart Agriculture (GACSA), de faire un plaidoyer lors du Sommet sur les systèmes alimentaires pour un accompagnement des jeunes qui œuvrent dans le domaine de l’agroalimentaire.

PASSER DE L'AGRICULTURE DE SUBSISTANCE A UNE ACTIVITE RENTABLE

Principal intervenant du jour, Paulin Osit, du ministère de l’Agriculture, a insisté sur la production, la nécessité de disposer des infrastructures agricoles de base, la transformation, la conservation et l’informatisation des processus.

Clément Tenge Tenge, du ministère du Développement durable a, pour sa part, axé son intervention sur l'importance de passer de l’agriculture de subsistance à une agriculture considérée comme une activité rentable qui s’inscrit dans la durée, à la création des véritables entreprises d’agriculture.

Ce premier forum sur la sécurité alimentaire a connu la participation des experts multisectoriels venus du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de l’Environnement. Les participants à cette rencontre ont aussi bénéficié de l’expertise de Tosi Mpanu Mpanu et d’un membre de la chambre de commerce industrielle de la province du Kongo Central.

Dans le débat, les étudiants et agroentrepreneurs présents dans la salle ont évoqué des problèmes de financement auxquels ils sont confrontés. Ils ont fustigé le manque de pratique dans leur formation et conseillé l’initiation dès le bas âge des jeunes Congolais à l’agriculture.

Le deuxième forum a porté sur l’avenir de l’éducation. Il s’inscrivait dans le cadre de l‘initiative « Futures of Education» de l’UNESCO.

Quatre thèmes ont été au centre des discussions dont la durabilité humaine et planétaire, la citoyenneté et la participation, la production, l’accès et la gouvernance des connaissances et le travail et sécurité économique.

LES FAIBLESSES ET LES FORCES DE L'EDUCATION

Des experts ont échangé avec les jeunes sur les faiblesses et les forces de l’avenir de l’éducation en RDC dont Serge Maketa, représentant du professeur Ntumba Luaba, Rémy Mangani du ministère de l’Environnement et l’enseignante/entrepreneure Myra Dunoyer.

Des recommandations ont été formulées par les participants qui ont, en gros, insisté sur la nécessité de repenser le système éducatif congolais et la méthodologie de l’enseignement qui doit devenir beaucoup plus pratique.

"Femme et Enfant" est une ONG qui œuvre pour l’autonomisation des femmes des milieux ruraux/périurbains et la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes qui travaillent dans le secteur de l’agriculture intelligente face au climat. Orly-Darel NGIAMBUKULU
La France annonce une augmentation de 50 % de contribution au FIDA
vendredi 15 janvier 2021

Le président de la République Française, Emmanuel Macron a annoncé hier jeudi au ''One Planet Summit'' une série d'engagements pour la biodiversité. (...)
lire la suite
L’Unicef appelle le Gouvernement à rouvrir les écoles en RDC
vendredi 15 janvier 2021

L'Unicef appelle le Gouvernement à donner la priorité à la réouverture des écoles et à prendre toutes les mesures de prévention contre la pandémie de (...)
lire la suite
Patient Bashombe préoccupé par la violence et les massacres à l’Est
jeudi 14 janvier 2021

Le Cadre de concertation national de la société civile (CCNSC-RDC) a, dans une déclaration datée du 13 janvier courant, signée par son Coordonnateur (...)
lire la suite
Bukavu : JED déplore l’agression des journalistes lors d’une manifestation estudiantine
jeudi 14 janvier 2021

Plusieurs journalistes ont été agressés lors d'une manifestation estudiantine organisée le mardi dernier à Bukavu, capitale du Sud-Kivu. Ils ont été (...)
lire la suite
Gavi annonce la création d’une réserve mondiale de 500.00 vaccins contre Ebola
mercredi 13 janvier 2021

L'alliance des vaccins Gavi, un partenariat entre les secteurs public et privé qui a contribué à immuniser la moitié des enfants de la planète contre (...)
lire la suite
L’Unicef, l’Oms, le FICR et le MSF annoncent la création d’un stock mondial de vaccins anti-Ebola
mercredi 13 janvier 2021

Les quatre principales organisations internationales actives dans les domaines de la santé et de l'action humanitaire ont annoncé ce mardi 12 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting