Dernière minute :

Une deuxième opération de traque des Kulunas pour Kaniama Kasese annoncée en février
jeudi 28 janvier 2021

Le Président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi, est déterminé à mettre fin aux Kulunas dans la ville de Kinshasa, à partir de ce mois de février. Ce, à travers une opération de grande envergure qui sera lancée le mois prochain, dans toutes les communes de la ville de Kinshasa. L’objectif visé est de mettre fin à ce phénomène d’ici à décembre 2021.

Cette information a été confirmée par le général-major Jean-Pierre Kasongo Kabwit, commandant du Service national. Cette opération, a-t-il dit, se déroulera sur instruction du chef de l’Etat qui ne veut plus entendre parler de ce phénomène qui dérange la quiétude des paisibles citoyens.

Cette seconde vague des Kulunas est très attendue à Kaniema Kasese, ainsi qu’au centre Lovo, dans le Kongo central pour effectuer des travaux champêtres, notamment la culture de maïs. Le général-major Jean-Pierre Kasongo a profité de cette occasion pour lancer un avertissement à tous les parents et autres familles qui hébergent des Kulunas dans leur toit, en vue de sensibiliser ces derniers à un changement des mentalités. Car, personne ne sera épargné.

«Ces jeunes-là qui pensent que la RDC est une République bananière et qui sont devenus des chefs des gangs, il n’y a pas de lois, il n’y a plus d’autorité de l’Etat… Ils se trompent ! L’autorité de l’Etat est là. Nous, en tant que commandant du Service national, avons reçu les instructions claires du commandant suprême. C’est une occasion, et j’annonce la deuxième phase de récupération des kulunas de Kinshasa vers le centre de Kanyama Kasese le mois de février prochain. Je peux même dire en lingala «bobongama (préparez-vous)». On vient le mois de février», a déclaré à la presse le commandant du Service national.

Le général-major Jean-Pierre Kasongo a en outre salué le travail abattu par les Kulunas à Kaniama Kasese. Il croit dur comme fer qu’avec la deuxième vague des Kuluna tant attendue, Kinshasa et d’autres provinces seront inondées en maïs. « Ceux qui sont à Kanyama ont fait un très bon travail. Nous en avons encore besoin. Ceux de Lubumbashi, de Goma, de Mbuji-Mayi et consorts qu’ils se préparent aussi. Cette année le phénomène Kuluna doit prendre fin sur l’ensemble du territoire national. Ensemble avec la police et les autres services spécialisés, nous allons y mettre fin. D’ici le mois de décembre, vous n’entendrez plus parler. On ne badine pas, c’est la vérité », a-t-il ajouté.

Le numéro un du Service national a fait savoir que les Kulunas de l’Est du pays seront acheminés à Lovo, au Kongo-Centra, un centre de grande importance au même titre que Kanyama Kasese. Les kulanas vont s’occuper de la production pour nourrir la production, a-t-il ajouté. MOLINA
MESSAGE DE FELICITATIONS A SON EXCELLENCE MONSIEUR SAMA LUKONDE
lundi 22 février 2021

Excellence Monsieur le premier Ministre chef du Gouvernement, C'est avec une immense joie que nous avons accueilli la nouvelle de votre (...)
lire la suite
Le GTCRR fustige l’attribution illégale de quatre concessions forestières
lundi 22 février 2021

Les organisations non gouvernementales congolaises opérant dans le secteur de l'environnement et de gestion durable des forêts, réunies au sein du (...)
lire la suite
Ensemble avec Vodacom Congo, comblons la fracture numérique en Afrique
lundi 22 février 2021

Le 17 février dernier, a débuté la campagne 'Africa.Connected' (Afrique.Connectée) de Vodacom, Vodafone et Safaricom en Afrique, en République (...)
lire la suite
2,5 millions d’euros de la France pour la deuxième phase du projet
lundi 22 février 2021

L'agence française de développement et le ministère des Finances de la RDC ont signé le 10 février, une convention de 2,5M€ pour l'interconnexion des (...)
lire la suite
Covid-19 : L’efficacité de la PNC contribue à faire baisser la courbe de la pandémie
lundi 22 février 2021

Le projet de renforcement de la riposte Covid-19 à Kinshasa grâce à l'amélioration de la préparation et l'efficacité de la Police nationale congolaise (...)
lire la suite
Herinelto Casimiro, un célèbre chercheur d’Afrique se souvient de ses études en Russie
lundi 22 février 2021

Dès son enfance, Herinelto Casimiro savait qu'il voulait devenir chercheur en mathématiques. Son talent et ses capacités l'ont porté d'Angola en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le peuple n’a que faire de luttes d’influence

Une alternance pacifique digne d'être citée en exemple en Afrique ? C'est de moins en moins le cas. Les plus catégoriques objecteraient carrément que c'est de l'histoire ancienne. Depuis peu, chaque (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting