Dernière minute :

Lemba : les gestes barrières foulés aux pieds dans les écoles
mardi 23 février 2021

Après deux mois de break dictés par la propagation de la deuxième vague de Covid-19, les cours ont repris hier lundi 22 février en RDC. Constat malheureux, dans la plupart des écoles de la commune de Lemba, les mesures barrières ont été légèrement respectées. Le dispositif du lavage de mains a toutefois été inexistant. Les élèves durant la récréation ont semblé complètement oublier l'existence de Covid-19.

Il est 7 heures du matin lorsque nous débarquons au collège Notre dame d'Afrique. Le surveillant fait entrer les élèves. Le masque est la condition sine qua non pour accéder à la Cour de l'école et dans la salle de classe. S'il se montre rigoureux pour le masque, le constat est qu'aucun dispositif de lavage de mains n'est mis en place.

Si, au sein de cette école, les surveillants ont été intraitables quant au port du masque, on n'y a cependant pas retrouvé le dispositif de lavage de mains. Les élèves de cette école sont entrés dans les salles de classe sans se laver les mains. Une fois dans la salle, ils se sont mis à discuter avec leurs condisciples et à s'échanger sans respect des mesures barrières.

Dans d'autres écoles, c'est pire. Même le masque n'a pas été la condition pour avoir l'accès à la salle de classe. Certains élèves ont été autorisés l'accès à la cour de l'école et dans les salles de classe sans masque, moins la nécessité de se désinfecter les mains.

C'est le cas de l'école du complexe scolaire Sifa et de Mokengeli. Au-delà du manque du dispositif de lavage des mains, les élèves ont été autorisés d'entrer dans la salle. Plus grave est que dans ces écoles, aucune disposition n'a été prise en ce qui concerne la gestion des élèves durant la récréation. Les élèves se saluaient et discutaient normalement avec leur amis.

Les observateurs avertis craignent sur la santé des élèves. Ils s'étonnent que rien ne soit fait côté Gouvernement pour protéger les élèves. Ils craignaient que cette légèreté observée dans l'observance des mesures barrières ne puisse faire monter la courbe de contamination.

Pour éviter la propagation de la deuxième vague de Covid-19, le Chef de l'Etat a décidé de la fermeture des écoles. Ce, après avoir constaté la baisse de la courbe de contamination de Covid-19 que la reprise des cours a été décidée. Des observateurs avertis appellent les décideurs politiques à veiller au respect des mesures dans les écoles. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Reprise des cours : à Barumbu, les élèves ont répondu à l’appel
mardi 23 février 2021

Ils n'étaient pas nombreux à reprendre le chemin de l'école, hier lundi 22 février, à cause de la pluie qui s'est abattue toute la nuit sur la ville (...)
lire la suite
Debonhomme : des parents ont retenu leurs enfants à domicile, par déficit d’informations
mardi 23 février 2021

La plupart des écoles au quartier Debonhomme et environs, dans la commune de Matete, n'ont pas appliqué les consignes du ministère de l'Enseignement (...)
lire la suite
L’ambassadeur des États-Unis et le directeur de la mission de l’USAID rendent visite aux réfugiés dans le Nord Ubangi
mardi 23 février 2021

L'ambassadeur des États-Unis Mike Hammer et le directeur de la mission de l'USAID, Paul Sabatine, ainsi que les ambassadeurs de la Suède et des (...)
lire la suite
Lemba : les gestes barrières foulés aux pieds dans les écoles
mardi 23 février 2021

Après deux mois de break dictés par la propagation de la deuxième vague de Covid-19, les cours ont repris hier lundi 22 février en RDC. Constat (...)
lire la suite
Les cours ont repris effectivement dans certaines écoles
mardi 23 février 2021

Deux mois après la pause due à la pandémie de Covid-19, les élèves ont repris officiellement le chemin de l'école hier lundi 22 février sur toute (...)
lire la suite
A Kintambo, les enseignants demandent au Gouvernement d’améliorer leur social
mardi 23 février 2021

Les cours ont bel et bien repris comme annoncé sur toute l'étendue du territoire national, hier lundi 22 février après deux mois de suspension pour (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au-delà du meurtre condamnable de l’ambassadeur d’Italie

Bien naturellement, la mort de l'ambassadeur d'Italie en RDC ne peut que susciter peine, tristesse et compassion dans le chef de tout être humain normalement constitué. Comment en cette (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting