Dernière minute :
GRACE A L’APPUI DE LA BANQUE MONDIALE
Amo-Congo remet les outils de sensibilisation au sida à la direction de la Snel/Cdp
mardi 22 septembre 2015

{{Trois organisations non gouvernementales ont récemment été sélectionnées pour aider la Société nationale d'électricité (Snel) à sensibiliser au sida les travailleurs mobilisés sur les différents chantiers d'électrification et les populations habitant tout le long de ces sites déployés à travers la République démocratique du Congo. A pied d'œuvre, Amo-Congo, l'un de ces trois partenaires, a été le tout premier à remettre officiellement les supports de la campagne à la Coordination des Projets (CDP) de la Snel.}} C'est au siège de l'ACS/Amo-Congo sur l'avenue Mpozo 30 A, dans la commune de Kasa-Vubu, que la remise de ces matériels de campagne a eu lieu. La Snel a été représentée par une équipe restreinte de ses délégués et experts, dirigée par Mme Julienne Tshilemb, la chargée de communication de la Coordination des Projets financés par la Banque mondiale, qui représentait pour la circonstance le Directeur du Département de l'équipement et électrification rurale de cette structure. Selon le représentant d'Amo-Congo, l'acquisition rapide du matériel à utiliser dans le cadre du projet du Marché d'électricité de l'Afrique australe (SAPMP) a été rendue possible grâce au recours à ''Mass Trading'' et ''Top Graphic'', deux fournisseurs d'articles, sélectionnés après consultation de six candidats. {{LES SUPPORTS DE VULGARISATION DISPONIBLES}} "''Top Graphic'', assure le représentant d'Amo-Congo, a fourni au projet 200 kits pour pairs éducateurs, composés de cartables, de boites à images, de phallus en bois, de polos et de casquettes, ainsi que 350.000 dépliants. Pour sa part, ''Mass Trading''a fourni 6.500 T-shirts. Les articles destinés aux pairs éducateurs ont déjà été conditionnés et sont prêts à être expédiés sur les sites". "L'acquisition de ce matériel, poursuit le représentant d'Amo-Congo, permet maintenant à notre organisation de passer à la phase de terrain, qui touche directement les populations bénéficiaires ainsi que les agents de la Snel". {{ETAT DE LIEU DE LA CAMPAGNE}} Faisant le point sur l'avancement de la mise en œuvre du projet dans la zone qui lui a été confiée, le représentant d'Amo-Congo révèle que le lancement officiel de la campagne de sensibilisation a eu lieu, comme prévu, le 31 août dernier dans les deux provinces concernées, en l'occurrence le Kongo central et l'ex-Bandundu. "La formation et le déploiement des enquêteurs sur le comportement des populations face au Vih/sida sur les sites retenus à cette fin sont effectifs depuis plus d'une semaine, rapporte-t-il. De même, la formation des pairs éducateurs est déjà entamée dès la semaine passée. Par ailleurs, les organisations partenaires sur terrain sont déjà identifiées et ont signé un engagement écrit pour la réalisation des tâches leur assignées". Aux dires du représentant d'Amo-Congo, les démarches pour l'acquisition des préservatifs à distribuer aux bénéficiaires du projet de sensibilisation sont déjà très avancées. {{LES TROIS AIRES D'EXECUTION DU PROJET}} A l'issue de son discours, le staff d'Amo-Congo a remis officiellement un lot de matériels de sensibilisation à Mme Julienne Tshilemb et à son équipe, avant de les faire visiter le stock d'équipements disponibles. Trois secteurs ont été déterminés pour cette campagne de sensibilisation au Vih/sida, financée par la Banque mondiale à hauteur de 1.800.000 dollars américains. Le premier, attribué à Amo-Congo, concerne les provinces du Kongo central et de l'ex-Bandundu. Le deuxième secteur, confié à l'ONG FDSS, vise les deux Kasaï. Le troisième site, mis à la disposition de l'ONG Health Focus, couvre pour sa part la province du Katanga, dans sa configuration actuelle. {{Yves KALIKAT}}
Le Congo Brazza en passe d’exploiter du pétrole dans la Cuvette centrale tout en protégeant les tourbières
lundi 19 août 2019

Dans son adresse jeudi dernier à la nation, à l'occasion de l'accession de son pays à l'indépendance, le Président de la République du Congo, Denis (...)
lire la suite
L’ASSACOM saisit Fatshi et exige l’audit de 300 millions CDF perçus par Bitakwira
jeudi 15 août 2019

* Dans un mémo adressé au Chef de l'Etat, cette structure sollicite le non décaissement de 119.631.663 Fc, au titre de solde du financement dudit (...)
lire la suite
L’envoyé spécial du Pape stoppé à Beni à cause des manifestations de colère de la population
jeudi 15 août 2019

La délégation du Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, émissaire du Pape François,a achevé le lundi 12 août , sa mission en République démocratique du (...)
lire la suite
Les musulmans rd congolais réclament des postes ministériels
lundi 12 août 2019

La Communauté islamique au Congo (COMICO) donne de la voix. Longtemps considérée comme marginalisée dans la gestion de la res publica, la COMICO (...)
lire la suite
Après l’Unikin, les professeurs de l’UPN en grève
vendredi 9 août 2019

*Conséquence, pas de correction d'examens, pas de délibération de la première session pour toutes les promotions restantes, pas de deuxième session (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Juste une question d’heures…

Rien ne s'est finalement passé hier jeudi. Le soleil s'est levé et s'est couché le plus naturellement du monde. Pas de publication du gouvernement tant attendu par la Ville, le Pays, l'Afrique et (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting